logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Interview vidéo Dietplus : un potentiel de 600 à 700 centres en France !

Publié le

A l'occasion du salon Franchise Expo 2017, Toute la Franchise a interviewé Philippe Langohr, dirigeant du réseau Dietplus.

Toute la franchise : Pouvez-vous nous faire un bilan du développement de Dietplus en 2016 ?

Philippe Langohr : Le bilan en 2016, c'est 40 nouvelles ouvertures, donc un très beau développement. Nous sommes vraiment sur un rythme de croisière, donc on espère en 2017 dépasser cet objectif et avoir plus de 50 nouvelles ouvertures. Mais le principal pour nous avant tout, c'est de mieux accompagner nos franchisés. Pour cela, nous avons mis en place tout un pôle animation, avec quatre personnes pour vraiment assurer la réussite de nos franchisés. Notre réussite est déjà très forte, mais elle va encore s'accentuer.

TLF : Pouvez-vous nous en dire plus sur le recrutement de vos animateurs ?

PL : Nous avions une animatrice, et maintenant nous en avons quatre sur le terrain. Il faut savoir que nous avons un business model gagnant/gagnant, c'est-à-dire que nous gagnons de l'argent seulement quand le franchisé réussit. C'est pourquoi tout est amené sur la réussite du franchisé, avec un centre de formation à Paris et l'animation qui sont la clé de la réussite.

TLF : Faut-il être issu de la diététique pour devenir franchisé Dietplus ?

PL : Non, nous sommes des coachs en rééquilibrage alimentaire. Le concept est basé sur ma propre expérience : je suis un ex obèse, donc je maîtrise bien le sujet, et je sais que les gens en surpoids peuvent trouver des conseils diététiques, des compléments alimentaires sans le moindre problème sur internet, mais ce qu'ils ne trouveront pas, c'est quelqu'un qui va les encourager, les soutenir, les maintenir dans une bonne perte de poids. Donc nous formons les coachs dans notre centre de formation, avec trois semaines de formation continue puis un accompagnement en permanence, pour qu'ils soient vraiment performants dans l'accompagnement et le coaching. Ainsi en ce qui concerne le profil du franchisé, ça peut être n'importe qui, du moment qu'il a cette envie d'aider l'autre, et donc de donner un sens à sa vie, parce que faire perdre du poids à quelqu'un c'est changer sa vie. Le sens du commerce est aussi indispensable.

TLF : Quels sont vos objectifs aujourd'hui en France, et peut-être à l'international ?

PL : En France, l'avantage est de travailler un marché de masse, et nous nous implantons dans des villes de 15 à 20.000 habitants. Ce sont donc 600 à 700 boutiques que nous pouvons déployer sans le moindre souci, et nous avons encore un beau développement devant nous. Mais nous nous développons aussi maintenant à l'international : nous avons ouvert un centre en propre à Madrid, et nous ouvrons dans un mois à Bruxelles.

TLF : Vous avez un potentiel d'au moins 600 boutiques, mais où en êtes-vous aujourd'hui ?

PL : Nous avons 150 centres, donc il y a encore de la place, sans problème, pour les franchisés. Donc toute personne qui est intéressée par un nouveau métier, et par l'idée de donner un nouveau sens à sa vie, peut nous contacter !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top