logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Jean-Philippe Deltour évoque les difficultés de financement des PME dans la presse

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Jean Philippe Deltour franchise CréditrelaxAu cours du mois de septembre, Jean-Philippe Deltour, fondateur du réseau Créditrelax, spécialiste du courtage en crédit auprès des PME, est intervenu auprès de plusieurs titres de presse pour évoquer les difficultés d’accès au crédit pour les dirigeants de PME. Un état de fait particulièrement accru par le contexte économique actuel.

Dans son édition de septembre 2013, L’Entreprise publie un dossier traitant des différents modes de financement dans le cadre d’une création d’entreprise. Pour Jean-Philippe Deltour cette quête de financement est aujourd’hui plus que jamais un véritable parcours du combattant. « II y a trois ans, nous présentions le dossier d'un créateur à trois banques pour obtenir un financement, déclare le dirigeant de Créditrelax, aujourd'hui, il faut en solliciter de huit à dix ».

Durant le mois de septembre, Jean-Philippe Delatour a également été cité par le magazine Challenge dans un article traitant du financement d’une franchise. Le journaliste rappelle que « le droit d’entrée dans une enseigne varie entre 20.000 et 1 million d’euros, somme dont vous aurez à financer de 30 à 40% ». Il ajoute que « pour être accepté par la banque, votre dossier de prêt doit être soigneusement monté ». D’autant plus que, comme le souligne Jean-Philippe Deltour, « aujourd’hui, les agences bancaires n’ont plus de pouvoir de décision, elles donnent des accords de principe remis en cause ensuite par l’instance au-dessus ». C’est sur ce point que l’accompagnement d’une tierce personne, comme un courtier Créditrelax, devient réellement avantageux. Pour éviter ce type de blocage, explique Jean-Philippe Deltour, « nous montons des dossiers très bien ficelés que nous soumettons aux banques avec lesquelles nous avons conclu des partenariats ».

Mais c’est dans une interview publiée le 13 septembre sur Publi-News, le site de l’industrie bancaire, qu’il s’exprime le plus longuement sur l’état du marché du crédit. Il dresse un bilan bien terne évoquant « une production de crédits en baisse de 30% » due à une diminution du nombre de projets et à la frilosité des banques qui « demandent d’importantes garanties ». Pour lui les dirigeants de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à se faire accompagner dans leur recherche de financement. Il détaille ensuite les prestations Créditrelax qui vont bien « au-delà de la négociation des taux », rappelant que pour un prêt professionnel, « bien plus que des taux bas, les dirigeants de PME doivent prendre en compte de nombreux autres paramètres, tels que les assurances liées au crédit, mais aussi les frais de tenue de compte, ou encore les paiements par carte bleue ». Faire appel à un courtier en crédit permet d’avoir un dossier solide et personnaliser tout en profitant d’une intermédiation primordiale dans la mise en place d’un prêt en fonction de ses besoins spécifiques.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

DERNIERES NEWS DU RESEAU CREDITRELAX

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de cette enseigne
en détail

Voir toutes les news

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top