logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Nom commercial

Le nom commercial d’une entreprise est un outil marketing qui peut être différent de la raison sociale, ou dénomination sociale, de cette même entreprise. En franchise, par exemple, le nom commercial correspond à l’enseigne connue et reconnue par les consommateurs.

La différence entre nom commercial et raison sociale

La raison sociale est l’identité juridique d’une entreprise. Il s’agit de la dénomination enregistrée au registre du commerce et des sociétés (RCS) et indispensable à l’immatriculation de l’entreprise. Toute entreprise, quelle que soit sa forme juridique, a donc une dénomination sociale, choisie librement par le créateur de l’entreprise. A ceci près que ce nom ne doit pas déjà être exploité par une autre entreprise.

Choisir le statut juridique de son entreprise

Le nom commercial, quant à lui, correspond à la marque de l’entreprise, c’est le nom qui permet d’identifier le point de vente, de le faire connaître auprès de ses cibles : c’est un outil marketing. Comme pour la raison sociale, ce nom commercial doit être unique et, idéalement, déposé. Et ce, afin d’éviter toute confusion avec la concurrence ou avec une autre entreprise.

Par exemple, une entreprise peut avoir pour raison sociale « Paul Dupont » ou encore « Berlingo SAS » et pour nom commercial « Le paradis des enfants », « Les confiseries de Paul », etc. C’est donc le nom commercial qui est utilisé dans toute la communication de l’entreprise : signatures de mail, cartes de visite, flyers, etc. C’est également le nom commercial qui est utilisé pour la communication digitale de l’entreprise (nom de domaine, comptes de réseaux sociaux, etc.).

Le franchisé peut-il faire sa propre communication ?

Le phénomène est encore plus simple à comprendre en franchise. En effet, en franchise, un entrepreneur indépendant crée son entreprise mais rémunère un franchiseur pour pouvoir utiliser sa marque : c’est ce que l’on appelle la licence de marque.

Quelle différence entre franchise et licence de marque ?

La dénomination sociale est donc choisie par le franchisé (« Paul Dupont » par exemple) tandis que le nom commercial de l’entreprise correspond à la marque du franchiseur (Mc Donald’s, Starbuck Coffee, etc.).

En franchise, ce nom commercial fait partie des signes de ralliement de la clientèle et est l’un des piliers du contrat de franchise, avec la transmission du savoir-faire et l’accompagnement.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter
Scroll to top