Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Fabienne Fricout

BOREA

Fabienne Fricout

Franchisée Boréa à Grimaud

Franchise BOREA

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2007
  • - Date de lancement de la franchise : 2012
  • - Nombre d’implantations : 8
Créer une surveillance par email

Interview de Fabienne Fricout

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Fabienne Fricout a ouvert sa boulangerie BORÉA en 2014 dans la Halle de Grimaud, dans le Var. Ancienne restauratrice, elle a décidé en 2012 de vendre son restaurant pour se lancer dans une nouvelle aventure entrepreneuriale aux côtés du réseau BORÉA. Elle explique sa démarche et nous fait part de son quotidien de franchisée.

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Fabienne Fricout : Je suis issue d’une famille d’hôteliers-restaurateurs. Très jeune, j’ai travaillé dans la restauration puis j’ai géré mon propre restaurant, à Antibes, pendant 12 ans. J’ai saisi, en 2012, une excellente opportunité pour le vendre. Je me suis alors interrogée sur ce que j’allais faire ensuite jusqu’à ce que je découvre, dans un article paru dans Nice Matin, l’enseigne BORÉA. Je me souviens de la belle photo des 2 co-fondateurs, David Borréani et Laurent Rémond.

Quelques semaines plus tard, je décidais d’entrer en contact avec eux. S’en sont suivis différents échanges et une journée découverte dans l’unité pilote. Convaincue des valeurs des fondateurs basées sur le « bon et le bien » et de la qualité des produits, j’ai décidé de me lancer avec BORÉA. L’histoire a commencé lorsque j’ai signé mon contrat le 13 janvier 2013.

TLF : Avez-vous consulté des concurrents de BORÉA avant d’arrêter votre choix ?

FF : Lorsque j’ai eu l’opportunité de vendre mon restaurant j’ai alors fait le constat que tout changeait au niveau des modes alimentaires. Je voulais rester dans cet univers tout en cherchant une voie originale et lorsque j’ai découvert BORÉA et la vision des fondateurs, j’ai su que c’était un concept fait pour moi. Je n’ai pas eu besoin de regarder la concurrence.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagnée dans votre activité ?

FF : Entre la signature du contrat, en janvier 2013, et l’ouverture de mon établissement, en juin 2014, il s’est passé beaucoup de temps car le plus difficile a été de trouver le local. Un premier local avait été trouvé à Saint-Raphaël mais cela a échoué. J’ai eu alors beaucoup de doutes et c’est grâce au soutien de Laurent Rémond que j’ai pu avancer. C’est finalement grâce à son aide que j’ai pu trouver un nouveau local situé à Grimaud. C’est également grâce à son accompagnement qu’aujourd’hui je réalise des chiffres d’affaires excellents, au-dessus du prévisionnel.

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

FF : J’ai bien sûr suivi la formation de 90 jours mais j’avais un avantage par rapport à d’autres nouveaux franchisés qui n’ont jamais été leur propre patron. Il y a des réflexes qui sont déjà acquis. Toutefois, il faut aussi se méfier de ces acquis du passé et accepter de nouvelles méthodes que sont celles du franchiseur.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

FF : Les premiers mois ont été difficiles car, comme dit précédemment, j’avais encore d’anciens réflexes et je n’appliquais pas toujours tous les principes BORÉA jusqu’au jour où j’ai décidé de les suivre à la lettre. Et là, ce fut extraordinaire puisque non seulement mon 1er bilan a été excédentaire mais aujourd’hui, je suis au-dessus des chiffres prévisionnels.

TLF : Avec le recul, le concept BORÉA est-il bien positionné et bien justifié sur le marché de la boulangerie ?

FF : J’étais déjà convaincue, lorsque j’ai signé avec BORÉA, de la qualité du concept. Son positionnement sur le « Bon et le Bien », qui a maintenant une dizaine d’années répond parfaitement à ce qu’attendent les clients, avec des produits de qualité.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

FF : Après avoir géré seule mon restaurant durant plusieurs années, le principe de la franchise m’a plu. On reste chef d’entreprise mais on n’est pas seul.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par la franchise BORÉA ?

FF : Ils doivent avant tout partager les valeurs de BORÉA. La formation puis l’accompagnement et le suivi font le reste. Mais attention, pour réussir dans ce métier il ne faut pas compter son temps au démarrage.

 Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU BOREA

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Luc Giudici

Interview publié le 28/04/2016

1 commentaire

  • 25/07/2016 11:54:19 - Francois Paitier francoispaitier@gmail.com

    Bonjour Le concept BOREA est un mix de commerce avec une valeur tres forte relayée par des hommes et des femmes de conviction qui apporte chiffre d'affaires et rentabilité si ces principes sont appliqués Du Bon et Du Bien

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !