logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

LD2I

Fabien Peyrichoux

Co-fondateur du réseau LD2I

Enseigne LD2I

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2015
  • - Date de lancement de l'enseigne : 2015
  • - Nombre d’implantations : 48
Créer une surveillance par email

Interview de Fabien Peyrichoux

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Fabien Peyrichoux est l'un des trois cofondateurs de l'enseigne de diagnostics immobilier LD2I. Ayant accepté de répondre aux questions de Toute la franchise, il revient ici sur l'historique et le développement du réseau.

Enseigne :

Toute la franchise : Pouvez-vous vous présenter et présenter votre enseigne ?

Fabien Peyrichoux : Le réseau LD2I est né des motivations de trois associés : Guy Depresle, Francis Depresle et Fabien Peyrichoux.

Gérants de sociétés réalisant des diagnostics immobiliers depuis plus de dix ans, nous avions à cœur de fédérer des indépendants dans un esprit qualitatif et communautaire en réelle connexion avec les besoins que nous rencontrions sur le terrain.

Nous apportons aujourd’hui à nos adhérents une solution complète intégrant des aides aussi bien techniques que commerciales, en marketing et en formation.

TLF : Pourquoi avoir choisi un développement en licence de marque ?

FP : C’est une idée qui est venue naturellement : nous étions à la recherche d’une solution qui permettait de répondre à nos exigences communes. Au fil des discussions, des besoins sont apparus auprès de confrères en attente de certaines valeurs. La décision a été prise en 2015 d’organiser et de formaliser la structure.

TLF : Quelle est votre concurrence et comment vous démarquez-vous par rapport à celle-ci ?

FP : Nous sommes tous les trois des opérateurs de diagnostics, ce qui est primordial. Nous avons fait évoluer notre expérience quotidienne du diagnostic vers une structure et non l’inverse. Lorsque nous rencontrons un candidat potentiel, il se rend compte très rapidement que nous possédons une vision globale et concrète du métier, ce qui permet de répondre à ses interrogations dans les moindres détails.

TLF : Où en êtes-vous dans votre développement ?

FP : Notre réseau se développe sur l’ensemble du territoire national, à notre rythme. Nous avons à ce jour douze implantations et d’autres candidats seront opérationnels dans le courant de l’année 2016. Nous prenons le temps d’étudier avec attention les motivations de l’ensemble des candidats potentiels qui nous contactent.

TLF : Quels sont vos objectifs pour 2016-2017 ? Et à terme ?

FP : Nous souhaitons surtout garder notre d’état d’esprit : il fait bon vivre chez nous et l’ensemble de nos adhérents saluent notre proximité et notre qualité de contact avec eux. L’évolution se fera naturellement, sans contrainte de chiffres. Nous sommes plus attachés au qualitatif qu’au quantitatif.

TLF : Avez-vous des projets à l’international ?

FP : Ce n’est pas dans notre fil conducteur mais nous restons surtout à l’écoute des évolutions des normes internationales qui permettraient à nos franchisés frontaliers de réaliser certaines missions.

Recrutement :

TLF : Quel profil recherchez-vous pour vos candidats ?

FP : Certainement plus un entrepreneur qu’un investisseur ! Il n’y a pas de profil type. Ce métier met en avant plusieurs qualités pour une mission : commerciales avec les clients, techniques pour la réalisation et gestionnaires pour le traitement.

L’expérience a démontré que sur des profils très variés en reconversion, si la motivation et la rigueur sont exigées, les résultats au bout de quelques mois sont une excellente source de gratification.

TLF : Quel est le parcours d’un candidat de la prise de contact à l'ouverture ? Comment est-il accompagné ?

FP : C’est une vision globale qui démarre par la formation et l’obtention des certifications nécessaires à l’exercice de notre métier.

Parallèlement à cela ou pour ceux déjà en activité, nous accompagnons le candidat dans les différentes étapes allant de son implantation géographique, sa prospection ainsi que dans sa connaissance de l’outil informatique et des besoins périphériques (matériel, laboratoires,…)

TLF : Comment se déroule la formation ?

FP : La durée varie surtout selon le niveau d’avancement du candidat à obtenir ses certifications. En général, six à huit semaines sont nécessaires pour obtenir les précieux sésames. Une fois obtenus, il faut prévoir un mois de plus pour une installation complète.

Cela permet de réaliser des tournées avec un opérateur expérimenté, de se former au logiciel, de recevoir l’ensemble des outils nécessaires aux réalisations de missions.

En activité :

TLF : Quels outils et services apportez-vous à vos adhérents ?

FP : Nous leur apportons une aide globale : un logiciel adapté qui gère les missions terrains mais aussi la facturation, la comptabilité et les relances, une sauvegarde sécurisée de leurs missions, des outils numériques, une formation digitale en ligne qui permet aussi bien de revoir un point précis lors d’une mission, de se préparer à la recertification ou encore d’organiser à son rythme une formation continue.

Des outils de communication dédiés sont à leur disposition (flyers, objets publicitaires, textiles…) qui permettent à chacun de choisir le type de support préféré.

Nous possédons des outils informatiques de communication via un site internet www.ld2I.COM, un intranet et un forum LD2I qui permettent une communication efficace et permanente sur les évolutions législatives et juridiques.

Nous avons également créé des partenariats permettant des conditions tarifaires négociées avec des sociétés de matériels spécialisés (machine plomb, électricité, gaz, mesurage), des laboratoires d’analyses pour les prélèvements amiante, des sociétés de contrôle annuel sur les machines plomb, etc.

TLF : Comment se passe l'animation du réseau ?

FP : L’animation passe par des contacts réguliers, que ce soit physiquement ou téléphoniquement, certains profils étant plus demandeurs que d’autres.

Nous sommes également présents sur les réseaux sociaux Facebook, LinkedIn ainsi que d’autres medias spécialisés sur notre métier.

Nous organisons des séminaires qui permettent à l’ensemble du réseau de se rencontrer et d’échanger, le premier ayant eu lieu après quelques mois d’activité pour la plus grande satisfaction des adhérents.

TLF : Les licenciés ont-ils impliqués dans le développement de votre enseigne ? Si oui, comment ?

FP : Ils sont systématiquement informés des candidats amenés à rejoindre leur région et font partie des rencontres avec ce dernier afin de créer des binômes efficaces.

Nous restons maîtres des lignes directrices, mais tous nos adhérents sont également amenés à participer dans différentes commissions s'ils le souhaitent.

L’aspect d’entraide communautaire est très fort au sein de notre réseau et chaque volonté d’intervenir dans un domaine de compétence est appréciée.

TLF : Quel est pour vous l’adhérent idéal ?

FP : Un adhérent heureux d’avoir rejoint notre réseau et qui le fait savoir.

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top