Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Karim Benalioua

BULLE DE SOINS

Karim Benalioua

Co-fondateur de Bulle de Soins

Franchise BULLE DE SOINS

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1999
  • - Date de lancement de la franchise : 2014
  • - Nombre d’implantations : 8
Créer une surveillance par email

Interview de Karim Benalioua

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Présent au salon Franchise Expo 2016, Karim Benalioua, co-fondateur du réseau Bulle de Soins, a accepté de répondre aux questions de Toute La Franchise concernant la stratégie de développement du réseau et son ressenti vis-à-vis de cette première participation à l'évènement.

Stand Bulle de Soins à Franchise Expo
Stand Bulle de Soins à Franchise Expo 2016

Toute La Franchise : Quel bilan tirez-vous de l'année écoulée ?

Karim Benalioua : Nous avons démarré le développement assez récemment, mi-2015 à peu près. Mais nous avons déjà des contacts intéressants, puisque trois réservations de zones ont été faites, par des candidates pour lesquelles nous sommes actuellement en recherche de local commercial. Il s'agit de futures implantations dans des villes très prisées, pour lesquelles nous avons eu beaucoup de demandes.

TLF : Quelle est votre stratégie de développement ?

KB : Nous avons une particularité à ce niveau, c'est que nous souhaitons, dans un premier temps, nous développer uniquement à Paris et en région Ile-de-France. C'est une stratégie qui correspond à notre volonté d'être au plus près de nos franchisés, de vraiment pouvoir les accompagner du mieux possible, puisque nous sommes nous-mêmes parisiens et que l'ensemble de nos sept implantations se trouvent à Paris et dans les Hauts-de-Seine pour le moment.

En outre, nous existons depuis 1999, et nous avons mis beaucoup de temps pour construire ce réseau qui est aujourd'hui fort : nos fondations sont solides, nos résultats extrêmement satisfaisants. Nous souhaitons avoir cette même démarche pour nos franchisés : ce qui veut dire que ce n'est pas la quantité qui va compter dans le réseau, loin de là, mais la qualité. Donc nous allons prendre notre temps, nous développer progressivement, avec une stratégie bien précise, avec prioritairement des candidates déjà esthéticiennes de carrière ou jeunes diplômées dans ce domaine, qui maîtrise déjà le métier car c'est une profession à part entière, avec des diplômes, un savoir-faire réel. Pour l'accompagnement, pour le lancement, c'est beaucoup plus simple, et pour nous, et pour la franchisée.

TLF : Quel profil de franchisé recherchez-vous ?

KB : Comme je le disais, il s'agira principalement de personnes issues du domaine de la beauté. Il y a beaucoup de conditions pour nous rejoindre, mais celle-ci est une priorité. Après, nous pouvons avoir des candidates qui ne sont pas issues de cet univers, mais chez qui on va déceler, au moment de la rencontre, ce qu'on appelle dans le métier une "bonne main". Ce qui veut dire qu'on va se rendre compte qu'au niveau épilation, elles ont déjà une main assez douce, etc. Nous pouvons, à partir de là, dans les 9 semaines de formation qui sont prévues dans le réseau, consacrer une partie à la dimension métier, la former à la profession d'esthéticienne. Mais cela, on le décèle au cas par cas.

Mais ce dont nous ne voulons pas, c'est un investisseur, ou une personne qui souhaite uniquement un rôle de manager et de gestionnaire, sans accéder au métier proprement dit. Nous voulons vraiment des franchisés impliqués dans leur établissement.

TLF : Comment s'est déroulées cette première participation au salon de la franchise ?

KB : Nous avons eu un très bon salon, avec beaucoup de visites malgré la jeunesse de notre enseigne dans le domaine de la franchise. C'est un bilan très positif. Pour un premier salon, nous sommes satisfait, les profils sont qualifiés, les candidats ont repéré bien en amont notre enseigne, avaient parfois déjà visité un centre pilote. Cela nous a fait énormément plaisir, puisqu'on communique dans le domaine de la franchise depuis peu de temps, et nous avons été agréablement surpris de cela. Malgré tout, pas d'euphorie, comme nous l'avons prévu, nous serons fidèles à notre stratégie : un développement en franchise maîtrisé, contrôlé, pour avoir un objectif dans la durée, et surtout dans la qualité. C'est notre philosophie chez Bulle de Soins : la qualité avant la quantité. Comme je l'ai dit, nous avons mis du temps à nous préparer, mais sur les centres que nous avons ouverts, aucun n'a eu à fermer, ce qui est une preuve de solidité, de savoir-faire, de sérieux, de rigueur, et la franchise fonctionnera sur ce même principe.

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise  et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU BULLE DE SOINS

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !