Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

DANIEL MOQUET

Pierre Léau-Taunay

Franchisé Daniel Moquet dans le Var

Franchise DANIEL MOQUET

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2004
  • - Date de lancement de la franchise : 2005
  • - Nombre d’implantations : 207
Créer une surveillance par email

Interview de Pierre Léau-Taunay

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Pierre Léau-Taunay se prépare à lancer son activité aux côtés du réseau Daniel Moquet dans le département du Var. Avec Toute La Franchise, il évoque son parcours et revient sur ce qui l'a convaincu au sein de l'enseigne.


Toute La Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Pierre Léau-Taunay : Bonjour, je m’appelle Pierre Léau-Taunay, je suis en train d’ouvrir une agence Daniel Moquet à Fréjus. J’ai commencé la formation initiale en janvier, et les chantiers débutent bientôt, en juin.

Avant cela, j’étais responsable commercial chez Art & Fenêtres; j’ai également occupé un poste de directeur commercial pendant 9 ans dans le secteur du développement durable et de la gestion des déchets.


TLF : Pourquoi avoir choisi le système de la franchise, et ce réseau en particulier ?

PLT : Mon aventure avec le réseau a débuté quand j’ai vu une offre, dans ma région, pour le poste de manager de centre de profit ou franchisé. Cette offre proposait de devenir franchisé ou gérant d’une agence Daniel Moquet. L’avantage de la gérance était que je pouvais m’installer sans apport, puisque l’entreprise est créée par le réseau dans un premier temps, avec l’objectif de la racheter à moyen terme. L’offre m’a tout de suite interpellé, car je connaissais déjà le réseau, je connaissais sa renommée, la qualité de ses produits, et aussi sa résonnance économique, je savais que le concept permettait aux entreprises d’être rentable rapidement.

L’autre élément important, c’est l’origine du réseau : il a été créé en Mayenne et, même si je suis dans le sud de la France depuis de nombreuses années, je suis d’origine mayennaise. J’avais donc déjà de la sympathie pour la marque, les valeurs présentées dans l’offre m’ont également tout de suite plu, je me reconnais dans ces valeurs (compétence, plaisir, respect, simplicité). Je suis même fier, d’une certaine manière, d’exporter le savoir-faire mayennais dans le sud.

J’ai donc contacté le réseau, et après quelques échanges avec Pauline Moquet, je suis venu en journée découverte. Cette journée m’a confortée dans ma décision, et j’ai donc poursuivi le processus.


TLF : Que vous a apporté votre franchiseur jusqu'ici ? Qu'en attendez-vous par la suite ?

PLT : J’ai d’abord vraiment apprécié le super accueil que j’ai eu par la tête de réseau. Tout le monde est agréable et sait se rendre disponible pour nous, que ce soit les personnes des bureaux, du terrain, et même les franchisés. De mémoire, je dirais que j’en ai rencontré au moins 5, ils ont tous été disponibles pour moi, et n’ont pas hésité à partager leur expérience.

L’apport le plus important du réseau, pour moi, c’est la formation technique. C’est la base de notre métier, on ne peut pas démarrer l’entreprise sans maitriser les étapes d’un chantier. C’est important pour moi de connaitre tous les postes de l’entreprise avant de devenir chef d’entreprise, cela permet de mieux appréhender les besoins des salariés, et les difficultés qu’ils peuvent rencontrer.

Pour la suite, je souhaite que le réseau continue sur sa lancée en termes de communication et de recherche et développement. Ce sont deux axes qui sont essentiels au réseau, il faut continuer à avoir de l’avance. C’est d’ailleurs ce que le réseau fait, et que j’apprécie. J’ai l’impression que c’est un réseau à taille humaine, avec l’ambition d’une multinationale, il ne se repose pas sur ses acquis, et va de l’avant.

De mon côté, j’ai pour objectif de faire progresser mon entreprise, et faire s’épanouir mon équipe. Je souhaite également racheter l’entreprise le plus tôt possible pour devenir franchisé. C’est ce qui est prévu depuis le début : lancer et faire progresser l’entreprise pour ensuite la racheter au bout de 2 ans environ.

La période actuelle est très intense car il faut faire tout l’administratif pour la création de l’entreprise, le recrutement, se former, commencer la commercialisation, et bien sûr garder du temps pour sa vie personnelle, mais je suis vraiment très enthousiaste, ce nouveau métier me passionne.

 

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise. 

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU DANIEL MOQUET

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Pauline Moquet : "Notre objectif est d'atteindre les 250 entreprises en 2020"

Interview publié le 24/12/2016

Interview de Isabelle Daugeard

Interview publié le 12/05/2016

Interview de Mathieu Praud

Interview publié le 03/08/2015

Interview de Frédéric Allaire

Interview publié le 07/08/2014

Interview de Dominique Allain

Interview publié le 23/02/2014
Voir tous les interviews

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !