Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Florence et Mickaël Roudier

SOCOOC

Florence et Mickaël Roudier

Franchisés Socoo'c à Brive-La-Gaillarde

Franchise SOCOOC

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2007
  • - Date de lancement de la franchise : 2007
  • - Nombre d’implantations : 145
Créer une surveillance par email

Interview de Florence et Mickaël Roudier

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Mickaël et Florence Roudier ont ouvert leur magasin Socoo'c en octobre 2012. Avec Toute La Franchise, ils font le point sur leur expérience aux côtés du réseau après ces deux ans d'activité.


Toute La Franchise : Pouvez-vous revenir rapidement sur votre parcours ?

Mickaël Roudier : Florence était commerciale salariée depuis plusieurs années dans le milieu de la cuisine, dans une grande enseigne, et j'étais chef des ventes régionales chez un fabricant de peinture et de produits bois, en déplacement toute la semaine. Nous avons eu envie de nous lancer à notre compte : comme Florence excellait dans son métier, nous avons choisi de nous lancer dans une activité que l'un de nous deux maîtrisait.

Florence Roudier : Pour nous lancer, nous avons vendu notre maison pour avoir un apport, quitté nos métiers respectifs, et on a cherché une enseigne qui correspondent à notre profil et à nos attentes.


TLF : Pourquoi avoir choisi précisément l'enseigne Socoo'c ?

MR : Au début, on avait ouvert le spectre à tout le monde, et petit à petit, en affinant nos critères, on s'est rendu compte que c'était Socoo'c qui nous correspondait le mieux.

FR : On s'est arrêtés sur Socoo'c d'une part parce qu'on a eu affaire à un interlocuteur très compétent, Eric Lecroart, qui était responsable du développement national à l'époque. Et d'autre part parce que Socoo'c était une jeune enseigne, dynamique, différente des autres réseaux qui ont déjà de nombreux franchisés et sont moins actifs. C'est une enseigne qui a envie de monter, et qui du coup donne une dynamique différente à son développement. Enfin, les deux derniers points déterminants ont été la fabrication française des meubles, une dimension très importante pour nous, et la politique de prix nets du réseau.


TLF : Votre magasin fête son deuxième anniversaire : où en êtes-vous aujourd'hui ?

MR : Les résultats sont au-delà de nos espérances. C'est atypique, mais nous faisons 1,8 fois plus de chiffre d'affaires que ce qui était prévu au départ. Nous avons vendu 350 cuisines la première année, ce qui est assez hors normes pour une année d'ouverture, et pour la deuxième, nous sommes sur 380, et ce malgré la forte concurrence présente sur la région.

FR : C'est sûrement dû à notre très bon emplacement et à nos campagnes publicitaires. On a vu notre entreprise comme un troisième bébé, on a mis tout notre cœur dedans. Et puis nous sommes deux, dont un qui connait le métier, ce qui est un certain avantage pour le démarrage.


TLF : Vous parliez de campagnes publicitaires : justement, comment gérez-vous votre communication?

FR : On respecte ce qui est prévu par le réseau et le business plan… et on en rajoute un peu !

MR : Nous avons un plan média important, et malgré notre très bon chiffre d'affaires, nous continuons d'augmenter le budget qui lui est consacré. Pour nous, la communication constitue un peu le nerf de la guerre !


TLF : Que vous a apporté le réseau jusqu'ici ?

MR : Tout d'abord un savoir-faire, qui est celui de Mobalpa et du groupe Fournier en tant que fabricant. Mais le concept marketing est également très bon, avec sa communication décalée, à notre image. En outre, grâce à tout ce que le réseau nous apporte, nous n'avons plus qu'à nous occuper du business, et pas, par exemple, de savoir si on communique ou pas, sur quel support, etc. Tout est apporté clé en main.


TLF : Quels sont vos projets pour l'avenir ?

M.R. : Nous avons ouvert cette année un deuxième magasin au sein d'une autre enseigne d'ameublement cette fois spécialisée dans les salons. Nous allons donc nous occuper de ce nouveau projet avant de penser à la suite…


TLF : Auriez-vous un conseil à donner aux entrepreneurs susceptibles de rejoindre les rangs de Socoo'c ?

MR : De ne pas hésiter à contacter des franchisés pour se renseigner, et surtout, de foncer.

FR : Il n'y a eu pour nous aucune déception par rapport à la promesse initiale.

MR : Oui, il faut se lancer, en prenant soin tout de même de bien penser à l'investissement humain, moral, financier, matériel, etc. Par exemple, quand on est salarié, les vacances, ce sont les vacances : là, on est dans notre entreprise au quotidien; mais en même temps, c'est agréable, parce qu'on travaille pour nous. Enfin, un dernier conseil : il faut bien choisir son enseigne et son emplacement… après, c'est une histoire de feeling avec les personnes.

 

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU SOCOOC

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Xavier Seince

Interview publié le 02/11/2014

Interview de Henri-Michel Helle

Interview publié le 26/10/2014

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !