Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Frédéric Allaire

DANIEL MOQUET

Frédéric Allaire

Multi franchisé Daniel Moquet

Franchise DANIEL MOQUET

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2004
  • - Date de lancement de la franchise : 2005
  • - Nombre d’implantations : 207
Créer une surveillance par email

Interview de Frédéric Allaire

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Frédéric Allaire est à la tête de quatre agences Daniel Moquet et envisage déjà d’en ouvrir une cinquième. Pour Toute la Franchise, il revient sur son aventure aux côtés du groupe spécialisé dans l’aménagement des cours et allées pour les particuliers.

Toute la Franchise : Vous êtes aujourd’hui multi-franchisé Daniel Moquet ; que faisiez-vous avant de rejoindre l’enseigne ? Exerciez-vous déjà dans ce secteur d’activité ?
Frédéric Allaire :
Pas du tout. J’étais responsable du développement des ventes dans un grand groupe. Mais j’avais en projet depuis longtemps de me mettre à mon compte et j’ai été totalement séduit par le concept de Daniel Moquet, qui me permettait de mettre à profit mes compétences, à la fois au niveau commercial, de la gestion et du management, tout en profitant des connaissances techniques du réseau.

TLF : Avez-vous bénéficié d’une formation et d’un accompagnement importants au moment de votre démarrage ?
F.A. :
Quand j’ai démarré, j’ai eu une formation complète, aussi bien théorique que pratique, pour me permettre de bien assimiler le concept. A l’époque [en 2007, ndlr], j’étais le 7e franchisé Daniel Moquet, depuis, les choses se sont encore améliorées et cette formation est encore plus poussée. J’ai également été accompagné sur le terrain, afin de démarrer vraiment sereinement mon activité.

TLF : Qu’est-ce qui vous a poussé à ouvrir une 2e agence ?
F.A. :
Quand je me suis implanté à Luynes, près de Tours, je me suis rendu compte qu’il y avait une zone et demi de chalandise en Indre et Loire. D’où l’idée, deux ans après le premier site, d’implanter un pôle d’exploitation à Amboise, qui est vite devenu un site à part entière.

TLF : Une fois cette seconde agence ouverte, les autres ont rapidement suivi, en 2010 à Bourges, puis en 2012 à Limoges. Quels sont aujourd’hui vos autres projets ?
F.A. :
Je vais m’implanter à Angoulême l’année prochaine et j’envisage d’avoir sept agences Daniel Moquet à terme.

TLF : Pourquoi sept ?
F.A. :
Pour coller à une règle de management et de gestion : un responsable pour 7 collaborateurs permet un management optimal dans notre métier, et parce que cela est cohérent au niveau de la dilution des coûts de structure. Enfin, à terme, l’idée est de céder les premières agences au fur et à mesure pour que tout cela puisse me mener jusqu’à la retraite. Je construis mon business en voyant loin !

TLF : Ouvrir plusieurs franchises paraît simple en vous écoutant. On imagine pourtant bien que ce n’est pas le cas…
F.A. :
La multi franchise est loin d’être évidente effectivement ! Quand on est multi franchisé, on est obligé d’être encore plus structuré, encore plus vigilant, encore plus proche du concept. Il faut mettre en place de nombreux outils de contrôle et de gestion qui n’existent pas quand on a une seule agence. Etre multi franchisé demande plus de travail, plus de rigueur et ne laisse aucune place au hasard.

TLF : Comment fonctionnez-vous au quotidien ?
F.A. :
J’ai un chef d’agence dans chaque agence, qui gère son centre de profit de manière autonome et moi, je coordonne le tout.

TLF : Vous avez suivi l’évolution du réseau depuis sept ans. Quel est votre ressenti ?
F.A. :
J’ai l’impression que le groupe est parti de la préhistoire pour arriver dans l’espace ! Et le plus fort est que Daniel Moquet a évolué en même temps que son réseau. Du coup, de nouvelles portes se sont ouvertes et tout cela contribue à ce que le réseau se porte bien…. Et à ce que nous, franchisés du réseau, ayons une activité qui fonctionne !

TLF : Avec le recul, si vous deviez donner un conseil à un franchisé qui souhaite se lancer aux côtés de Daniel Moquet, que lui diriez-vous ?
F.A. :
De bien respecter le concept ! Avec Daniel Moquet, on a un concept qui est rôdé et qui fonctionne, pourquoi vouloir chercher plus loin ? J’ajouterais également qu’il faut faire preuve de bon sens. C’est un métier qui paraît simple mais qui est plus compliqué qu’on ne le pense. Il faut donc bien peser toutes les compétences qui sont nécessaires avant de se lancer pour éviter les écueils.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU DANIEL MOQUET

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Pauline Moquet : "Notre objectif est d'atteindre les 250 entreprises en 2020"

Interview publié le 24/12/2016

Interview de Isabelle Daugeard

Interview publié le 12/05/2016

Interview de Mathieu Praud

Interview publié le 03/08/2015

Interview de Pierre Léau-Taunay

Interview publié le 29/05/2015

Interview de Dominique Allain

Interview publié le 23/02/2014
Voir tous les interviews

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !