Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Mathieu Grossnickel

CLUB TRAVAIL D'EQUIPE

Mathieu Grossnickel

Consultant CTE à Herbitzheim (67)

Enseigne CLUB TRAVAIL D'EQUIPE

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2003
  • - Date de lancement de l'enseigne : 2008
  • - Nombre d’implantations : 24
Créer une surveillance par email

Interview de Mathieu Grossnickel

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Mathieu Grossnickel est consultant du réseau Club Travail d'Equipe (CTE) dans le Bas-Rhin. Pour Toute La Franchise, il a accepté de revenir sur son parcours, et ce qui l'a amené à se lancer aux côté de l'enseigne.

Toute La Franchise : Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait dans votre activité professionnelle avant de prendre la décision de lancer votre activité de Conseil ?
Mathieu Grossnickel : J’ai 45 ans et une carrière de 25 ans derrière moi, carrière que j’ai démarrée dans le monde de l’audit et de l’expertise comptable. Ces 9 premières années m’ont permis, au travers de missions très différentes d’appréhender l’Entreprise sous de multiples aspects. Tout d’abord cette expérience m’a conduit à comprendre l’importance de l’homme dans l’entreprise et dans la réalisation de l’objectif orienté vers la rentabilité et aussi que la mécanique de prise de décision suit un cheminement qui se doit d’être adapté plus que logique, à la situation dans laquelle l’entreprise et ses hommes se trouvent.


J’ai par la suite passé près de 16 ans dans un grand groupe, du moins un groupe qui a beaucoup grandi durant le temps que j’y ai passé, notamment par voie de nombreuses acquisitions externes. Mes fonctions de coordinateur de projets puis de responsable administratif et organisationnel d’une filiale sont à l’origine de ce que je qualifierais comme étant la structuration de mon « intelligence d’entreprise ». En clair, en moins pompeux et avec une grande humilité, cette expérience m’a sensibilisé à l’ensemble des processus d’entreprise et surtout sur le rôle fondamental de l’individu au cœur de ceux-ci.


Mon savoir-faire se concentre sur la détection des besoins en termes d’amélioration et d’optimisation des organisations et des processus internes et sur l’apport des solutions les mieux adaptées au contexte, aux personnes et à l’organisation globale. J’ajouterai que toutes mes démarches sont toujours engagées dans le souci et l’observation d’une certaine notion de rentabilité et d’optimisation des coûts, passé de gestionnaire oblige.


Mon parcours professionnel m’a conforté sur ma conviction forte quant à l’importance de l’intelligence collective dans les organisations, quel qu’elles soient. L’intelligence d’un groupe est supérieure à la somme des intelligences individuelles.


TLF : Pourquoi avoir choisi un réseau de consultant indépendant tel que le CTE ?
M.G. : Fort de ce postulat et l’ambition grandissante d’être indépendant, j’ai entamé une remise en question capitale qui a pris forme en consultant un conseiller APEC qui m’a aidé à mieux définir mon profil et ce que le marché de l’emploi pouvait apporter à mes nouvelles attentes.


Le métier de conseil exercé soit en tant que salarié d’un cabinet ou en tant que conseiller indépendant s’est révélé la réponse la plus naturelle et presque spontanée.


Le marché, justement, propose de nombreuses alternatives dans des cabinets de tailles très variables ou en adhérant à une franchise. Le premier constat était de s’apercevoir que, quel que soit leur forme, ces structures mettaient en avant soit des concepts préétablis soit des outils clés en mains proposant des solutions toutes faites. Je n’ai jamais adhéré à ce type de solutions miracles, la pratique de mon ancien métier nécessitant toujours l’analyse et l’expression des besoins par les hommes et le terrain, et par la construction de LA solution par le collectif.


La persévérance m’a donc mise sur la route du CTE, une philosophie avant d’être une solution. Je ne voulais pas être un vendeur de solutions, et la manière dont le CTE s’attache à la ou les personnes avant d’imaginer une solution la mieux adaptées m’a totalement séduite.


TLF : Que vous a apporté le CTE jusqu’ici ?
M.G. : Le CTE c’est avant tout, à mon point de vue, des hommes, pour les uns créateurs et concepteurs d’une nouvelle façon d’accompagner les dirigeants d’entreprise et, pour les autres, des confrères adhérents, dont les compétences sont diverses et qui, à travers le partage de ces compétences enrichissent notoirement le réseau.


Ensuite, prendre part à la démarche CTE, c’est se donner une nouvelle opportunité d’exercer son métier avec passion. Le CTE accompagne au sens le plus fort du terme, c'est-à-dire dans la structuration de la réflexion, dans l’apprentissage des attitudes et du métier de conseil, de formateur, de coach ou encore de recruteur. La formation constitue un vrai gain, on y entre humble et on en sort fort.


Et pour terminer, je n’ai jamais vu sur le marché, une batterie aussi complète d’outils full web aussi facile d’utilisation et aussi efficace. Aujourd’hui le CTE a éclairé le chemin que j’essayais de m’imaginer depuis tant d’années. La volonté de ses missions auprès des clients est avant tout d’aider le décideur dans sa progression et celle de ces équipes et l’accompagnement que le CTE propose à ses confrères adhérents est le premier reflet de cette volonté.


TLF : Qu’attendez-vous par la suite du CTE ?
M.G. : J’attends à présent du CTE qu’il s’enrichisse davantage et qu’il m’enrichisse autant que possible de toutes ces connaissances qui rende ce métier différent des autres. Je souhaite qu’il guide mes premiers choix et qu’il m’aide à forger ma posture de consultant indépendant et…efficace. J’attends également qu’il initie des moments de partage avec les autres confrères car je reste persuadé que ces échanges sont une vraie source d’acquisition de connaissances et de compétence. Je considère que le CTE est un observateur privilégié de l’évolution de l’activité économique et que cette position lui confère une faculté de progresser dans le fonds et la forme de son aide aux dirigeants, son regard étant toujours actuel.

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU CLUB TRAVAIL D'EQUIPE

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Massimo Migliorini

Interview publié le 23/01/2014

Interview de Laurent Marche

Interview publié le 20/01/2014

Interview de Sylvain Martin

Interview publié le 18/01/2014

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !