logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

DOMICILE CLEAN

Marie Laure TOXE

Franchisée Domicile Clean Nantes Sud

Franchise DOMICILE CLEAN

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2006
  • - Date de lancement de la franchise : 2008
  • - Nombre d’implantations : 80
Créer une surveillance par email

Interview de Marie Laure TOXE

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Toute la franchise : Pouvez-vous vous présenter ?
Marie Laure TOXE : Je m’appelle Marie Laure TOXE, je suis gérante de l’agence Domicile Clean Nantes Sud. Fonctionnaire pendant de nombreuses années, j’ai décidé de franchir le pas à 54 ans et de créer mon entreprise. Dans ce but, j’ai cherché à entrer dans un réseau de franchise pour être guidée au démarrage et avoir l’appui du franchiseur.

T.L.F : Comment êtes-vous entrée en contact avec l’enseigne Domicile Clean ?
M.L.T. : J’étais intéressée par le secteur des services à domicile, et tout naturellement, grâce aux contacts que j’ai eu avec Cyril Erissé et Nicolas Faillat, les deux franchiseurs, mon choix s’est orienté vers cette enseigne. Leur façon de travailler correspondait à ma manière de voir les choses sur le long terme.

T.L.F : Comment s’est déroulée la période entre votre premier contact et vos débuts ? Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ?
M.L.T. : Entre le premier contact et la prise de décision, nous nous sommes rencontrés et avons eu de multiples échanges, mais le choix de travailler ensemble au sein du réseau s’est fait en quelques jours. En effet, les dirigeants du réseau ont répondu à mes attentes, à mes questions, à mes inquiétudes quelques fois car c’était un domaine que je ne connaissais absolument pas. De plus, je venais du secteur public, qui est différent. Le support de mes franchiseurs m’était indispensable pour créer mon entreprise, je crois que sans eux je ne me serai pas lancée. Ils m’avaient annoncé une aide à la création, une formation initiale, un support permanent, un vrai réseau, une communication importante, c’est ce qui m’avait séduit dans ce projet, et tout cela s’est vérifié sur le terrain. Je dois rajouter qu’à mon sens, les droits d’entrée et les redevances sont raisonnables.

T.L.F : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?
M.L.T. : Absolument, à tous les niveaux : au démarrage, j’ai été aidée dans les formalités (liste des démarches, conseils…). Ensuite, j’ai bénéficié d’une véritable formation sur tous les processus de notre métier, une formation qui a abordé tous les sujets (administratif, ressources humaines, législation, commercial, mises en situation…). Un peu plus tard, avec le développement de notre nouveau logiciel métier, une formation correspondante a été mise en place. De plus, chaque mois, chaque franchisé reçoit les informations ponctuelles indispensables liées à son activité : c’est un support très important. Pour finir, j’ajouterai qu’en cas de besoin, sur un simple appel téléphonique, nous obtenons systématiquement les réponses à nos interrogations.

T.L.F : Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ? Si oui, pourquoi avoir choisi cette enseigne ?
M.L.T. : J’ai eu des contacts avec d’autres enseignes, mais la différence s’est faite sur la relation avec les franchiseurs : j’ai très rapidement accroché à leur discours, et le choix s’est fait naturellement. Nous souhaitions aller dans la même direction, et la réussite de leur réseau jusqu’au jour d’aujourd’hui m’a séduite également.

T.L.F : Quels sont les services que vous apporte votre franchiseur au démarrage de votre activité ?
M.L.T. : L’aide aux formalités, la formation initiale solide et le support quotidien au moindre besoin, m’ont permis de démarrer sereinement cette création d’entreprise.

T.L.F : Etiez-vous de la « profession » avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?
M.L.T. : J’étais fonctionnaire. J’ai voulu me lancer un challenge et réussir à créer ma propre entreprise.

L’ACTIVITE :


T.L.F : Avez-vous besoin de votre franchiseur dans le cadre de votre activité ? Répond-il à votre attente ?
M.L.T. : Aujourd’hui, après 18 mois d’activité, j’ai bien entendu moins de besoin au quotidien, car je connais bien mon métier. Cependant, le franchiseur est toujours présent pour nous tenir informés de toutes les évolutions de notre secteur ou de notre métier, notamment dans le domaine social. Nous sommes dans un métier en constante évolution (la convention collective est en cours de préparation) : le franchiseur nous donne toutes les informations nécessaires à la bonne gestion de nos agences.

T.L.F : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ?
M.L.T. : Elles sont très bonnes : nous nous rencontrons au travers des réunions nationales, des formations ou autres réunions régionales. Il y a une bonne entente entre nous, et cela a son importance.

T.L.F : L’esprit « réseau » est il réellement effectif ?
M.L.T. : Je pense qu’il existe bel et bien un esprit réseau. En tous cas, Cyril Erissé et Nicolas Faillat, qui sont les deux franchiseurs, impulsent une dynamique de groupe à l’ensemble des franchisés. Travailler avec le réseau Domicile Clean me permet aujourd’hui de participer à une aventure collective tout en réussissant individuellement.

T.L.F : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?
M.L.T. : Oui, cela m’a permis de ne rencontrer aucun obstacle, de ne rien oublier dans les phases de démarrage et de me consacrer à l’essentiel, à savoir le développement du chiffre d’affaire de mon agence afin d’atteindre très rapidement (au bout de 5 à 6 mois seulement) mon seuil de rentabilité.

T.L.F : En termes de Chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs initiaux ?
M.L.T. : Oui, j’ai atteint le seuil fixé, et la progression continue bien entendu de manière constante. Avec le concept Domicile Clean, la notoriété de l’enseigne, conjuguée au plan de communication local que nous devons mettre en place, permet de toujours gagner de nouveaux clients et ainsi d’accroître mon chiffre d’affaires et donc la rentabilité de mon agence.

T.L.F : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?
M.L.T. : La communication est la base de notre développement : outre les actions entreprises par les franchiseurs (site internet, réseaux sociaux et autres…), qui constituent un des réels avantages de la franchise, la communication au niveau local reste primordiale pour gagner des clients. Le bouche à oreille est un élément très important également.

T.L.F : Avec le recul, le concept est il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?
M.L.T. : Pour moi oui : je trouve que le concept développé par l’enseigne Domicile Clean est en phase avec la période actuelle, et avec la demande au niveau local .Le développement constant en est la preuve.

T.L.F : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle avec votre vécu sur le terrain ?
M.L.T. : Absolument, je ne trouve pas de discordance majeure entre le projet et la réalité, que se soit sur l’aspect économique (rythme de développement, rentabilité…) ou dans le métier au quotidien.

T.L.F : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez dû la créer seule ?
M.L.T. : Je ne pense pas que j’aurais osé le faire, sans l’assistance d’un franchiseur. Dans ce cadre, nous bénéficions de l’expérience, de la mise en place du concept, et d’un soutien permanent.

T.L.F : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?
M.L.T. : Oui, sans aucune hésitation. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai décidé d’ouvrir une seconde agence, sur un secteur proche (Saint-Nazaire / La Baule), il y a quelques semaines.

T.L.F : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?
M.L.T. : Je dirai, en conclusion, qu’il faut avoir avant tout une forte motivation car même si nous bénéficions des avantages liés à la franchise, il faut donner de sa personne, ne pas compter ses heures. L’intérêt d’entrer dans le réseau Domicile Clean est très important à mes yeux. A ce jour, lorsque l’on met bien en place le concept et que l’on fournit un travail de qualité, le développement est bel et bien au rendez vous.

Les interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU DOMICILE CLEAN

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top