logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

REPAR'STORES

Guillaume Varobieff

co-gérant de l’enseigne

Franchise REPAR'STORES

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2009
  • - Date de lancement de la franchise : 2009
  • - Nombre d’implantations : 235
Créer une surveillance par email

Interview de Guillaume Varobieff

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Le réseau Repar’Stores était présent au Forum de la Franchise, qui s’est tenu à Lyon le 20 octobre dernier. Guillaume Varobieff, co-gérant de l’enseigne, a répondu aux questions de Toute la Franchise sur le développement de la société et les objectifs fixés.

Toute la Franchise : Où en est le développement du réseau en Rhône-Alpes ?
Guillaume Varobieff :
Pour l’instant, nous avons un franchisé à Saint-Etienne et un autre à Grenoble. Pour le reste, nous avons très peu de demandes sur la région lyonnaise, où nous voudrions pourtant nous développer. Le potentiel est énorme sur cette agglomération, et c’est d’ailleurs la raison de notre présence sur ce forum ! Ces salons sont très importants pour rencontrer de nouveaux candidats et leur présenter notre concept en détail. En général, c’est l’occasion de recruter !

TLF : Vous parlez de Lyon, est-ce que vous privilégiez certaines zones d’implantation, comme les très grosses villes par exemple ?
G.V. : Pas forcément non. Nous allons là où il y a de la demande ! Disons que là, toute la partie Sud de la France est pourvue. Pour faire très large, de Perpignan à Nice, nous sommes très présents. Maintenant, nous devons nous développer sur les autres secteurs.

TLF : Quel profil de candidat recherchez-vous ?
G.V. :
Nous ne recherchons pas un profil particulier. Nous avons avant tout besoin de franchisés qui soient motivés et aient un goût prononcé pour le travail manuel. Pour le reste, notre réseau est très ouvert. Nous avons par exemple beaucoup de reconversion professionnelle.

TLF : Quels sont vos objectifs pour les années à venir ?
G.V. :
Avec six sessions de formation par an, nous avons la capacité d’accueillir douze à dix-huit franchisés chaque année. C’est l’objectif que nous nous sommes fixé, pour atteindre une quarantaine de franchisés d’ici la fin de l’année prochaine. Nous comptons 28 agences pour le moment. Avec une quarantaine, nous serons bien placés. Le but est clairement de parvenir à un maillage du territoire.

Sandrine Cazan, Toute la Franchise©

Les interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Scroll to top