logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Fredy Louis

IDESIA Crédits

Fredy Louis

fondateur du réseau Idésia

Franchise IDESIA Crédits

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2003
  • - Date de lancement de la franchise : 2011
  • - Nombre d’implantations : 22
Créer une surveillance par email

Interview de Fredy Louis

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Fredy Louis est le fondateur et le dirigeant de la société Idesia, qui vient de se lancer en franchise. Pour Toute la Franchise, il revient sur les raisons de ce choix de développement économique et les perspectives d’évolution du réseau.

Toute la Franchise : Pouvez-vous présenter votre enseigne ?
Fredy Louis :
Nous sommes intermédiaires en opérations de banque et plus spécialement dans la restructuration de crédits. Nous accompagnons des personnes en situation financière délicate vers des partenaires financiers capables de leur proposer des solutions adaptées.

TLF : Pourquoi avoir fait le choix de vous développer en franchise ?
F.L. :
Je souhaitais développer la marque pour renforcer la relation de proximité, à la fois avec les clients et avec les prescripteurs. Jusqu’à maintenant, tout était traité à distance, par téléphone, alors que rien ne vaut une vraie relation de proximité, en face à face. A partir de là, et suite à la crise, la franchise est le modèle économique qui m’a paru le plus rassurant pour le candidat.

TLF : Quels sont les atouts de votre réseau par rapport à la concurrence ?
F.L. :
Je crois que c’est en premier lieu le faible investissement que nous demandons. Le fait qu’il n’y ait pas besoin d’agence chez Idesia est un véritable avantage pour le candidat, qui a automatiquement besoin de moins d’argent pour se lancer. L’absence de marketing direct est dans le même esprit : les coûts sont moindres pour le franchisé. Mais en contrepartie, il faut plus d’investissement humain !
Enfin, la présence de notre plateforme, qui centralise tous les dossiers, est un avantage considérable. En déchargeant le franchisé de toute la partie purement administrative, nous lui permettons de se consacrer à 100% à l’essentiel de son activité, et donc, de développer son chiffre d’affaires ! C’est à la fois un élément productif et qualitatif : tous nos dossiers sont traités de la même manière, avec la même rigueur. Ca contribue aussi à la réussite de la marque !

TLF : Quel profil de franchisé recherchez-vous ?
F.L :
Il n’est pas nécessaire d’avoir une expérience dans le domaine bancaire. Il faut bien sûr être à l’aise avec les chiffres, mais ça s’arrête là ! L’important est d’être à l’aise avec les gens, d’avoir un bon contact, d’être avenant et d’avoir un discours à taille humaine. Le candidat doit également être autonome, pour créer, développer et animer son réseau de prescripteurs. Et puis, évidemment, il doit respecter les valeurs du réseau !

TLF : Quelles sont ces valeurs ?
F.L. :
Idesia repose sur quatre valeurs essentielles : le professionnalisme, la proximité, l’engagement et la cohésion.
Le professionnalisme doit être irréprochable : nous sommes face à une clientèle en détresse qui attend beaucoup de nous. D’ailleurs, nous avons une obligation de résultat vis-à-vis d’elle et ne sommes rémunérés que si une solution est trouvée.
La proximité est aussi capitale, et c’est pour cela que j’ai tenu à ce que nous nous développions en réseau : la relation est beaucoup plus simple quand on est proche.
Pour ce qui est de l’engagement, il est primordial de respecter nos engagements, notamment vis-à-vis des prescripteurs. Nous ne faisons pas de marketing direct, contrairement à nos concurrents. Ce sont des prescripteurs (banques, notaires, etc) qui nous envoient des clients en situation délicate. Si nous ne respectons pas nos engagements, ils ne reviendront pas vers nous !
La cohésion, enfin, est valable aussi bien au niveau de l’équipe, qui est en place depuis le départ, que de tout le réseau. Il doit y avoir un esprit de « grande famille » si l’on veut que ce réseau fonctionne !

TLF : Comment se passe le recrutement des franchisés ?
F.L :
Après l’envoi d’une plaquette et d’un questionnaire aux candidats qui en font la demande, nous étudions les retours. Les candidatures intéressantes sont invitées à un rendez-vous au siège, suivi d’un stage de découverte du métier, qui dure un ou deux jours. C’est l’occasion pour nous de nous rendre compte de son intérêt pour notre activité et de voir son état d’esprit. Nous lui remettons ensuite le DIP, étudions les différents points ensemble… et signons l’affaire si tout le monde est d’accord !

TLF : Quel est ensuite le parcours d’intégration ?
F.L. :
Nous accompagnons les franchisés dans leur étude de marché, puis dans les différentes démarches administratives. Après une formation validante d’une vingtaine de jours, qui est une alternance de pratique et de théorie, nous les accompagnons au cours des premiers mois d’activité. Nous allons par exemple en rendez-vous avec eux, pour les aider si besoin. Nous avons un intérêt commun à ce que leur démarrage se passe bien !

TLF : Quels sont vos objectifs de développement ?
F.L. :
Nous n’en avons pas vraiment ! Après la création de notre site pilote à Nancy, l’ouverture à la franchise est toute récente. Nous avons déjà eu pas mal de candidatures et d’ici 2012, je pense signer trois contrats de franchise, ce qui est un bon début. Mais pour le reste, nous n’avons pas de chiffres précis. Ce qui est important pour nous est de procéder à un recrutement qualitatif, pour que nos franchisés soient de véritables ambassadeurs de la marque. J’ai créé Idésia en 2003, et depuis, j’ai un chiffre d’affaires qui augmente de 20% en moyenne chaque année. Alors je confie une partie de mon bébé aux franchisés. C’est important qu’ils en aient conscience quand on leur remet le projet entre les mains !

Sandrine Cazan, Toute la Franchise©

Les interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU IDESIA Crédits

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Voir tous les interviews

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top