logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise
languette

La franchise : une solution pour bien gagner sa vie ?

La franchise permet-elle de vraiment gagner sa vie ?

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Être à la tête d’un point de vente d’une grande enseigne, ça fait rêver plus d’un français. La franchise est alors devenue un levier pour tous ceux qui veulent se lancer de manière un peu plus sécurisée dans l’entreprenariat. Mais finalement, la franchise permet-elle de vraiment gagner sa vie ou est-ce seulement un épanouissement personnel et professionnel ?

L’importance de l’étude de marché

Il n’y a pas de doute que votre futur franchiseur saura très bien vous vanter les mérites de son enseigne et de sa rentabilité. Il vous donnera aussi surement un chiffre d’affaires qui vous fera rêver. Cependant, la réalité est toute autre. Bien souvent, ce chiffre d’affaires prévisionnel est gonflé de 20 à 30% par rapport à ce que vous pouvez espérer.

Alors pour avoir une idée plus précise de ce que vous pouvez gagner, le mieux est encore de faire une étude de marché soi-même, et surtout pas de la confier au franchiseur. Il faut tout d’abord vous assurer que l’activité dans laquelle vous souhaitez vous lancer sera porteuse dans la zone géographique dans laquelle vous souhaitez vous implanter. Mais votre étude ne doit pas s’arrêter là puisque vous devez aussi être sûr qu’une boutique sous franchise marchera mieux qu’une boutique du même type indépendante. Dans cette démarche, vous devez aussi vous intéresser à toutes les plus-values que votre franchiseur est en mesure de vous apporter (communication, différenciation, avantages commerciaux, etc.).

Ce que vous avez à gagner avec la franchise

La notoriété de l’enseigne, sa communication et son concept vont sans aucun doute booster votre business. Sans eux, vous aurez plus de mal à démarrer et donc à vous faire de l’argent rapidement. En plus, toutes les ficelles, les méthodes de travail et la centralisation des achats du franchiseur peuvent vous faire économiser des sommes non négligeables. La franchise est idéale pour ceux qui souhaitent se concentrer sur l’aspect opérationnel et ne pas être trop mêlés aux autres aspects de l’entreprenariat. En plus, lorsque vous aurez un souci, vous pourrez toujours compter sur le soutien de votre franchiseur et sur ses retours d’expérience.

Ce que vous avez à perdre avec la franchise

Mais malheureusement, la franchise ce n’est pas le monde des Bisounours. Il y a certes beaucoup d’avantages à rentrer dans le réseau d’une enseigne, mais il ne faut pas oublier que le franchiseur, lui-aussi est là pour gagner de l’argent. Et cet argent, il faut le dire, il va se le faire un peu sur votre dos. En effet, pour pouvoir ouvrir un point de vente portant leur enseigne, bon nombre de franchiseurs vous demanderont de leur verser un droit d’entrée. Il sert principalement à payer le droit d’utilisation du nom et du concept. On ne peut donc pas dire qu’il ne serve à rien, mais en tout cas, il ne s’agit pas d’un véritable investissement dans du matériel, un local ou des produits. Il faut donc être sûr que cette enseigne vous rapportera suffisamment de chiffre d’affaires supplémentaire par rapport à un point de vente indépendant du même type pour couvrir ces frais, d’autant plus qu’ils ne seront pas les seuls. Une fois votre franchise ouverte, il ne faut pas croire que tout ce que vous gagnerez grâce à votre boutique ira dans votre poche. Comme la majorité des enseignes, votre franchiseur vous réclamera surement des redevances mensuelles (des royalties).

Combien gagne-t-on avec une franchise ?

Avant tout, ne vous attendez pas à gagner des millions dès votre première année d’exploitation. Bien souvent, il faut plusieurs années d’activité à certains franchisés pour envisager seulement de se verser un salaire. En effet, le chiffre d’affaires est rarement suffisant au départ pour payer les salariés, rembourser les prêts, verser les royalties, acheter des stocks, etc. et se rémunérer soi-même.

Près de 8% des franchisés ne gagneraient même rien du tout, et plus de 15% ne réussiraient pas à se faire un salaire de plus de 850€ par mois. C’est d’ailleurs pour cela qu’1 franchisé sur 5 ne passe même pas la barre des 5 ans. Au contraire, quelques patrons de points de vente franchisés amassent des sommes qui font rêver, mais ils restent peu nombreux. Mais pour vous rassurer, sachez que plus d’un tiers des franchisés gagnerait plus de 2500€ par mois, un revenu déjà confortable.

À titre d’exemple, une fois le point de vente bien lancé, un franchisé de la Mie Câline gagne environ 5400€ par mois. Enfin, sachez que si vous souhaitez réellement augmenter vos revenus grâce à la franchise, vous pouvez vous tourner vers la pluri-franchise avec plusieurs points de vente de différentes enseignes, la multi-franchise avec plusieurs boutiques de la même enseigne ou vers la master-franchise pour devenir à votre tour franchiseur et diriger un sous-réseau de franchisés.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top