logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Etape n°16 : Contracter une assurance professionnelle

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Bien évidemment, dans la mesure om les franchisés sont des indépendants, c’est à eux de contracter diverses assurances pour se couvrir, couvrir leurs salariés et leurs risques et biens professionnels. Mais, en tant que franchiseur, vous allez vous exposer à des risques supplémentaires. Il est donc important, pour vous protéger et protéger votre enseigne, de souscrire un contrat d’assurance spécifique.

Couvrir sa tête de réseau et ses points de vente « en propre »

Cela coule de source mais précisons-le tout de même : vous allez devoir couvrir votre tête de réseau (bureaux, matériels, salariés), vos unités pilotes et vos éventuelles succursales de la même manière que n’importe quel entrepreneur.

  • Couvrir ses risques professionnels
  • Couvrir ses biens professionnels
  • Protéger ses salariés

Bref, le BABA de l’assurance professionnelle. Vous allez également devoir garantir votre protection sociale, contracter une éventuelle assurance homme-clé, etc.
Mais il va surtout falloir que vous vous protégiez des nouveaux risques liés à votre statut de franchiseur.

Se protéger… de sa franchise !

De nombreuses sociétés d’assurances proposent désormais des produits spécifiques pour les franchiseurs, grâce aux nombreuses années d’expérience qui permettent de connaître précisément les besoins et problèmes spécifiques des franchiseurs. Vous trouverez donc facilement un contrat.
Ce que vous devez savoir, c’est l’étendue des protections que vous allez devoir demander. En effet, en tant que franchiseur, vous êtes exposé à des risques particuliers :

  • Conflits avec des franchisés :
    • Dans le cas d’une mise en cause pour défaut de livraison, dol, défaut de formation, défaut d’information, défaut de communication, mauvaise estimation du CA réalisable sur une zone de chalandise donnée (vous voyez mieux l’importance d’établir un plan de maillage du territoire…), etc.
    • Dans le cas d’une rupture anticipée de contrat de franchise.
    • Etc.
  • Conflits avec des fournisseurs.
  • Conflits avec des salariés.
  • Protection des stocks si vous avez une centrale d’achat ; en corollaire protection de la marchandise lors du transport de la centrale vers le point de vente.
  • Protection des animateurs de réseau et des franchisés lors des déplacements, des réunions, etc.
  • Etc.

Il est toujours préférable d’imaginer le pire et d’être confronté au meilleur que l’inverse. En outre, le cas échéant, votre assureur pourra même vous indiquer des clauses spécifiques à ajouter aux contrats de franchise pour garantir votre couverture en cas de litige. Prévoyez donc tous ces risques avant même le lancement de votre réseau et contracter les assurances idoines.

Ce qu’il faut retenir :

  • Le statut de franchiseur implique des risques supplémentaires pour lesquels il faut être couvert afin de garantir la pérennité de votre réseau.
  • Il existe des produits spécifiques pour les franchiseurs ; n’hésitez pas à faire le tour ders assureurs.
  • Les contrats doivent être souscrits avant même le lancement du réseau pour vous protéger efficacement.


Retourner à l'étape précédente : élaborer l'architecture commerciale d'une unité franchisée

Consulter l'étape suivante : établir une demande financement

 


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter
Scroll to top