logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Etape n°6 : Bien calculer son apport personnel

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Si le montant de l’apport personnel est le premier critère de sélection des réseaux, il sera également le vôtre.  Le montant de l’apport personnel dont vous disposez conditionnera et orientera votre projet, il vous permettra d’effectuer une première sélection  d’enseignes et conditionnera le type ou la taille de votre future structure.

Le montant de votre apport personnel doit être calculé de façon stricte

Avant de commencer votre recherche d’enseignes vous devez impérativement calculer le montant de l’apport personnel que vous souhaitez et que vous êtes en mesure d’investir dans votre franchise. Il doit être calculé de façon stricte et relever de sommes immédiatement disponibles.

Bien souvent trop enthousiasmés par leur projet, les candidats à la franchise prennent cette étape à la légère et font l’erreur de compter sur des sommes d’argent qu’ils ne possèdent pas encore ou dont l’obtention relève de trop nombreux facteurs aléatoires comme la vente d’un bien immobilier par exemple.
Ne trichez pas sur le montant de votre apport personnel en ayant par exemple recours à un prêt familial car tout argent prêté même par un proche devra être remboursé un jour ou un autre. En dissimulant un prêt de ce type à votre franchiseur vous risquez de déséquilibrer votre trésorerie et de vous mettre dans une situation financière délicate.

L’apport personnel est une somme immédiatement disponible, elle ne doit pas provenir d’un quelconque emprunt, d’un prêt à la consommation ou d’autres subventions.

Le montant de votre apport doit vous permettre d’accéder à un prêt professionnel

Le montant de l’apport personnel demandé par le franchiseur a fait l’objet de nombreux calculs et a été déterminé non seulement pour vous permettre de démarrer votre entreprise dans les meilleures conditions mais également calculé de façon à vous assurer l’obtention du prêt professionnel nécessaire à l’investissement global du projet.

Tout créateur d’entreprise a recours à un emprunt bancaire pour financer les différents frais d’installation de son point de vente.  Généralement les banques exigent du créateur d’entreprise un minimum de fonds propres, une somme comprise entre 30 à 40% du montant de l’emprunt souhaité.

Ce niveau d’apport est généralement demandé et pratiqué par les banques car il permet au créateur de démarrer sur de bonnes bases et évite toutes surcharges d’emprunt mensuelles trop importantes susceptibles de fragiliser sa trésorerie au démarrage de l’activité.  Il est également fonction du montant des charges immobilières (droit au bail, loyer), c’est pourquoi il faudra impérativement avoir défini l’emplacement et effectuer une étude de marché avant de démarcher les banques.

La plupart des réseaux de franchises, et notamment les grandes enseignes de renommées possèdent des partenariats avec les banques vous permettant d’obtenir plus facilement un financement.

 

Ce qu’il faut retenir :

  • L’apport personnel est une somme d’argent disponible immédiatement.
  • Le montant de l’apport personnel doit être calculé de façon stricte.
  • Votre apport personnel doit vous permettre d’obtenir un prêt bancaire pour financer les frais d’installation.

 

Retourner à l'étape précédente : comprendre les critères de sélection des réseaux

Consulter l'étape suivante : se renseigner sur les différentes aides et financements


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,5/5 - 1 avis
Scroll to top