Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Ecriture inclusive : la solution aux inégalités hommes femmes en entreprise ?

C’est en tout cas l’un des moyens préconisés par le gouvernement pour lutter contre les discriminations.

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Alors que l’association féministe Les Glorieuses a annoncé que depuis vendredi 3 novembre à 11h44, les femmes travaillent bénévolement compte tenu de l’écart de salaires qui les sépare des hommes, la question de l’égalité hommes femmes au travail est plus que jamais présente. Le ministère de Travail a d’ailleurs récemment livré un guide destiné aux TPE et PME afin de les accompagner au mieux dans la lutte contre les discriminations dans l’entreprise. Et c’est notamment par le biais de l’écriture inclusive que le gouvernement espère combattre ces inégalités. 

guide pour accompagner les entreprise dans la lutte contre les discriminations et encourager l'écriture inclusiveLutter contre les stéréotypes de sexe au travail 

Ce mini-guide que toutes les entreprises peuvent télécharger gratuitement et qui est disponible en bas de l'article, rappelle que « l’égalité entre les hommes et les femmes est un principe constitutionnel » et que « les discriminations liées au sexe sont considérées un délit puni par la loi ». Hors de question, donc en théorie, de fixer des objectifs différents ou de proposer un salaire plus ou moins élevé en fonction du sexe du collaborateur. Reste que dans les faits, les inégalités au travail persistent et que les femmes gagnent en moyenne 18,6% de moins que leurs homologues masculins, selon les chiffres avancés par le gouvernement et mis en avant dans ce guide. Le plafond de verre est également beaucoup plus important pour les femmes, qui ont plus de mal à accéder à de belles évolutions de carrière. 

Le gouvernement souhaite donc accompagner les entreprises dans la lutte contre ces discriminations au travail et parmi les nombreuses mesures proposées dans son mini-guide, il consacre une page entière à la communication, incitant les sociétés à « délester [leur] communication de stéréotypes de sexe ». Il conseille ainsi aux entreprises de supprimer les termes Mademoiselle, chef de famille ou encore nom de jeune fille de leurs formulaires, rappelant que « ces expressions sont bannies du droit français ». 

L’écriture inclusive pour gommer les inégalités ?

« Usez du féminin et du masculin dans vos discours, à l'oral comme à l'écrit, pour que chacun et chacune puisse se sentir concerné.e par votre discours », poursuit le guide. Et de donner des exemples précis : « Dites 'les clientes et les clients', 'les agentes et les agents du bâtiment', etc. Par écrit vous pouvez simplifier: les client.e.s, les agent.e.s, les professionnel.le.s de la restauration... » Le guide gouvernementale conseille également d’accorder tous les noms de métier, titres et grades avec le nom des personnes qui les occupent. Technicienne, acheteuse, directrice ou encore cheffe d’équipe sont ainsi quelques-uns des exemples de féminisation des noms de métier donnés par le gouvernement. 

Bref, d’user et d’abuser de l’écriture inclusive. Cette pratique qui veut que l’on supprime la vieille règle orthographique selon laquelle le masculin l’emporte toujours sur le féminin, afin que les deux sexes retrouvent toute leur égalité, et qui englobe « l’ensemble des attentions graphiques et syntaxiques permettant d'assurer une égalité des représentations entre les femmes et les hommes », résume le site L’écriture inclusive.

La démarche n’a, en soi, rien d’extraordinaire. L’écriture inclusive est d’ailleurs défendue depuis 2015 par le Haut Conseil à l’égalité entre les hommes et les femmes, qui met lui aussi cette pratique en avant dans son Guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe. « La langue française n’est pas immuable : l’usage du féminin a longtemps été dans les normes, dans le vocabulaire comme dans la grammaire, rappelle ainsi ce guide. Ce sont les réformes des grammairiens et lexicographes au XVIIe siècle qui ont "imposé" la règle du masculin qui l’emporte […] Cette hiérarchisation des sexes par le langage est devenue ensuite si courante et intériorisée qu’on ne la remarque (presque) plus aujourd’hui ! » Le guide gouvernemental destiné aux TPE et PME reprend finalement les grandes idées avancées par ce fascicule édité en novembre 2015 par le Haut Conseil à l’égalité entre les hommes et les femmes.

« 80% des entreprises qui ont été sanctionnées pour non respect de leurs obligations en matière d'égalité professionnelle sont des PME », a tenu à rappeler Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, lors de la présentation de ce guide, le 10 octobre dernier. Elle espère ainsi les aider à mieux réfléchir à leurs pratiques discriminantes au quotidien à travers ce petit fascicule qui leur est spécifiquement dédié…
 

Sandrine Cazan, Toute la Franchise ©

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Créer une surveillance par email

DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Journée des pâtes le 25 octobre

Article publié le 23/10/2018

Vacances scolaires du 20 octobre au 5 novembre

Article publié le 22/10/2018

Issy Coeur de Ville, la nouvelle destination shopping d'Issy-les-Moulineaux

Article publié le 16/10/2018

La journée du Pain, le jour du pain 16 octobre 2018

Article publié le 16/10/2018

Journée du Hamburger le 13 octobre

Article publié le 15/10/2018

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !