Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Créer son entreprise dans le bâtiment : les avantages de la franchise !

Des réseaux pourraient bien se montrer de solides partenaires

, Ouvrir une franchise

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus

Que vous soyez technicien, commercial ou dirigeant d’une société, il est possible de créer son entreprise dans le bâtiment grâce au système de franchise. Revenons ensemble sur ce secteur d’activités porteur et sur les intérêts de s’associer avec un réseau de franchises dans le BTP et l’habitat. 

de très nombreux réseaux franchisés recrutent dans le secteur du batiment Marché du bâtiment : état des lieux

Le bâtiment est un secteur d’activité scruté par les acteurs politiques tant il donne le ton sur le dynamisme en France. La crise économique de 2007 a particulièrement frappé le secteur du bâtiment avec un repli massif des embauches et une baisse drastique des effectifs (-180 000 emplois depuis 2008). Mais il semble que l’année 2017 concrétise enfin en chiffres les évolutions positives entraperçues en 2016. Ainsi, à la fin du mois de juin dernier, la Fédération française du bâtiment (FFB) indique que la croissance de l’activité en volume atteint 4 % au premier trimestre 2017 par rapport à l’année dernière sur la même période. La FFB précise que c’est bien l’ensemble des segments du marché qui sourient à nouveau.

Dans le détail, les permis et mises en chantier grimpent respectivement de 12,9 % et de 17,6 %. Les perspectives de ventes immobilières sur le long terme pour les promoteurs et pour les constructeurs sont également favorables. Les domaines de l’amélioration et de l’entretien de l’habitat connaissant une hausse de 1 %, avec une probable accélération lors du deuxième trimestre 2017. En ce qui concerne les emplois, la FFB table sur la création de 10 000 postes. Le Ministère du Travail indique que l’emploi sur le premier trimestre, toujours comparativement à l’an passé sur la même période, progresse de 16 300 postes. 

Le secteur du bâtiment est porté par la construction de logement neuf (+ 4,5 %), l’entretien et la rénovation (+ 1%), notamment la rénovation énergétique. Les entreprises profitent aussi du dégel des projets, du retour de la confiance des ménages qui réinvestissent et des mesures d’accompagnement telles que les aides aux particuliers (crédit d’impôt sur la transition énergétique, réduction de la TVA à 5,5 %). Ainsi, les artisans estiment que les perspectives s’améliorent. Preuve en est puisqu’ils ne trouvent pas forcément la main d’œuvre dont ils auraient besoin.


Les avantages de la franchise pour le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment recouvre aujourd’hui de nombreux domaines, allant aussi bien de l’amélioration de l’habitat (façade, toiture, isolation, chauffage) jusqu’à l’aménagement extérieur (piscine, terrasse, véranda, paysagisme), en passant par l’aménagement intérieur (portes, fenêtres, stores), la construction de maisons individuelles, les énergies renouvelables, le chauffage (cheminées, climatisation, poêle) ou encore la domotique (maison connectée, protection, sécurité). Créer son entreprise dans le bâtiment n’est pas chose aisée, d’où l’intérêt grandissant pour les franchises.
 
Au départ, le secteur de la franchise dans le BTP était restreint, se cantonnant aux activités manuelles. Il a ensuite fortement progressé dans l’univers de la vente de fenêtre, avant de se généraliser. Désormais, le franchisé n’est plus forcément obligé de passer par une activité manuelle comme dans le cas dans de l’activité de courtage en travaux. La vocation d’un courtier en travaux est de réaliser des audits sur les besoins et les attentes des clients afin de lui proposer par la suite des devis d’entreprises dites partenaires. Les courtiers en BTP touchent alors une commission ponctionnée sur le chiffre d’affaires de l’entreprise en question. 
 
L’avantage de créer une entreprise dans le bâtiment de courtage en travaux est le faible investissement à mobiliser et la promesse de marges élevées. Malgré tout la fourchette est large en fonction du projet car il faut compter moins de 5 000 € pour des activités de vente ou de courtage (il n’est même pas utile de louer un local commercial) à près de 250 000 € pour une franchise leader en distribution de produits (magasin, atelier, showroom, etc.). Dans le bâtiment ou dans un autre domaine, être franchisé permet de ne pas partir dans l’inconnu, d’être soutenu et de s’appuyer sur des retours d’expérience.
 

Ces quelques réseaux franchisés du bâtiment

Cybel Extension

Cette société a lancé son réseau de franchises en 2015 et possède déjà une vingtaine d’ouvertures à son actif. Spécialisé dans les travaux d’agrandissement de lieux de vie, Cybel Extension est un créateur d’espaces. L'enseigne constitue le premier réseau national d’extensions et de garages clés en main. Pour le franchisé, l’apport personnel est de 20 000 € et les droits d’entrée s’élèvent à 10 000 €. L’investissement global fluctue entre 40 000 € et 60 000 €, pour un chiffre d’affaires au bout de deux ans évalué à 650 000 €.
 

illiCO Travaux

Fondée en 2000, illiCO est le pionnier du courtage en travaux. La vocation de l’entreprise est d’offrir aux clients un prix juste et des solutions de rénovation de l’habitat de qualité. Le futur franchisé doit prévoir 10 000 € d’apport personnel et anticiper les droits d’entrée fixés à 9 000 €. L’investissement global varie entre 30 000 € et 40 000 € pour un chiffre d’affaires escompté de 110 000 € après deux ans d’activité.
 

Help Confort 

Dégâts des eaux, tentatives d’effraction, surcharge électrique : Help Confort est une franchise de services multi métiers (plombier, vitrier, serrurier, etc.) spécialisée dans les dépannages et les réparations urgentes. Pour créer son entreprise de bâtiment dans cette franchise, il faut compter 30 000 € d’apport personnel, 25 000 € de droits d’entrée et un investissement global de 80 000 € en fonction de l’état du local. Retour espéré après deux ans : 300 000 € de chiffre d’affaires.
 

SOS Bricolage

Réseau d’Intervenants implanté sur toute la France dans le domaine du petit bricolage et petit jardinage à domicile, SOS Bricolage dispose de 92 implantations de franchisés depuis l’ouverture en 2013. Pour rejoindre ce pionnier sur un secteur porteur, le futur franchisé doit seulement investir 1 500 € (apport personnel) et payer 5 000 € de droits d’entrée. Après deux ans, le chiffre d’affaires est de 4 000 € / mois.
 

Aquatiris 

Experte dans la conception et l’installation de jardins d’assainissement, la société Aquatiris a lancé son réseau de franchises en 2007. Pour participer au dynamisme de ce premier réseau français en phytoépuration, il faut mobiliser 5 000 € en apport personnel et verser 11 400 € de droits d’entrée. L’investissement global est de 15 000 €, le franchisé recevant une formation initiale technique et de mise en œuvre. Si vous êtes intéressé par le fait de créer votre entreprise dans le bâtiment via les réseaux de franchises, n’hésitez pas à consulter la liste de toutes les franchises du bâtiment.
 

Retrouvez l'ensemble des enseignes et réseaux franchisés du secteur du bâtiment

 
Chloé Gagnon, Toute la Franchise © Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !