Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Ouvrir un magasin de bricolage, les franchises qui recrutent

Mr Bricolage, Leroy Merlin, Castorama, Bricomarché, Weldom...

, Franchise magasin

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Après un creux de vague en début de crise, le marché du bricolage reprend des couleurs avec, depuis 2015, sinon un véritable rebond, du moins un retour des indicateurs dans le positif. Plusieurs réseaux recrutent des franchisés sur ce secteur. 

Ouvrir un magasin de bricolage en franchiseLe marché du bricolage se porte mieux. Et si la progression est encore pour l’instant de faible ampleur (+0,5 % en 2015), le secteur reste toutefois porteur avec un CA qui frôle les 25 milliards d’euros par an. Car, crise oblige, de plus en plus de Français font le choix de réaliser eux-mêmes leurs travaux d’aménagement. En 2015, les ménages ont ainsi consacré quelque 860€ dans l’achat d’articles de bricolage. Cette manne profite essentiellement à quelques grandes surfaces du bricolage (GSB) parmi lesquelles Monsieur Bricolage, Leroy Merlin, Castorama, Bricomarché, Weldom, et autres Bricoman, Brico Dépôt, Brico Cash. A elles seules, ces enseignes se disputent 77 % du CA du secteur alors qu’elles ne représentent que 30 % des entreprises. Et le reste ? Il est essentiellement généré par les enseignes de négoce de matériaux de type Point P ou Gedimat (16 % du marché). Les quincailleries, l'e-commerce et la grande distribution généraliste se partagent les miettes.

Un marché hyper concentré

La concurrence est féroce sur le secteur du bricolage. Les principaux groupes en présence sont :

  • Kingfisher, avec essentiellement ses enseignes Castorama et Brico Dépôt qui ne se développent qu’en propre
  • Adeo : Développant 16 enseignes dans 4 secteurs d'activités, le groupe Adeo comptait fin 2016 un peu plus de 700 magasins intégrés pour 422 magasins franchisés/adhérents : 407 magasins multispécialistes Leroy Merlin et Kazi Kaza dont 6 franchisés, 76 magasins Bricoman Bricomart dont 2 franchisés, 174 DomPro dont 1 intégré, 345 magasins de proximité dont 202 franchisés sous les marques Aki, Brico Center, et Weldom. En 2016, Adeo était le premier acteur français sur le marché international et le n°3 sur le marché international.
  • Mr Bricolage : N°1 du marché du bricolage de proximité, le groupe Mr Bricolage compte quelque 766 points de vente en France (72 à l'international), dont 422 sous enseigne Mr Bricolage, 123 magasins Les Briconautes et 293 magasins affiliés. Le développement du groupe Mr Bricolage est fondé sur une offre multi-enseignes, multi-format et multicanal. Le positionnement des enseignes du groupe reste centré sur la proximité avec des commerçants indépendants. Mr Bricolage est ainsi l'enseigne leader sur les villes moyennes et les zones rurales.
  • Groupement Les Mousquetaires : Aux côtés de ses enseignes alimentaires (Intermarché, Netto), le groupement des Mousquetaires est également présent sur le marché du bricolage avec deux enseignes phares : Bricomarché (649 points de vente en Europe) et Brico Cash (23 points de vente en France).

Ouvrir un magasin de bricolage en franchise

Pour ouvrir un magasin de bricolage en franchise, quelle que soit l’enseigne choisie, le candidat doit impérativement être un excellent gestionnaire, mais aussi un très bon manager. En effet, chaque grande surface de bricolage brasse des milliers de références dans ses rayons, et cela nécessite à l’évidence un suivi au quotidien de la part de l’équipe en place. L’autre impératif dans ce secteur d’activité est d’avoir les reins solides financièrement. En effet, l’investissement de départ est souvent très conséquent (entre 300 et 500.000€ selon les enseignes). Les candidats doivent donc avoir un apport personnel minimum de 150.000€ pour espérer boucler leur tour de table.

Selon les enseignes, le développement se fait selon le modèle de la franchise ou du groupement d’indépendants auquel le nouvel arrivant adhère. Dans ce deuxième cas de figure, qui est celui de Mr Bricolage, l'adhérent est acteur des décisions du groupe lors des réunions régionales, des commissions, du congrès annuel ou encore au conseil d’administration (chaque administrateur est élu par les adhérents de sa région).

Seul maître à bord de son magasin, l’adhérent indépendant n’est pas seul ! Avant, pendant et après l’ouverture, il bénéficie de services et de moyens mis à disposition par le groupement afin d’être toujours plus compétitif. Chez Mr Bricolage, depuis quelques années, l’enseigne élargit son offre constamment : atelier SAV, découpe du bois et du verre, livraison à domicile, location de véhicules utilitaires, reproduction de clés, location de matériel et pose à domicile. Selon sa zone de chalandise, la taille et l’agencement de son magasin, chaque adhérent compose ainsi sa propre gamme de services.

Le plan REBOND de Mr Bricolage

En janvier dernier, Mr Bricolage a dévoilé les bases du déploiement de son plan de relance (cf Mr Bricolage en phase de redécollage). Ce plan, baptisé REBOND, vise à recentrer le groupe sur son activité historique. La stratégie mise en place s’appuie sur la cession d’un certain nombre de magasins intégrés à des entrepreneurs indépendants, adhérents du groupement, pour mieux alléger les charges de fonctionnement. A terme, le groupe ne devrait ainsi conserver qu’une dizaine d’unités en propre. Ce recentrage s’accompagne d’une rationalisation de l’offre pour diminuer les stocks et les besoins en fonds de roulement, d’une optimisation de l’approvisionnement, de l’uniformisation des systèmes d’information en vue notamment d’accélérer la transformation digitale du groupe.

La surface moyenne d'un magasin Mr Bricolage est de 1500m², ce qui nécessite à raison de 500€ HT/m² hors investissement immobilier, un apport personnel minimum de 250.000€ (droit d’entrée 9150€).

Dominique André-Chaigneau, Toute la Franchise ©

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !