Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise
languette

Prospective : la population des régions en 2040 selon l'Insee

Des données importantes pour le développement des réseaux

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus

Le 7 décembre dernier, l'Insee publiait les résultats parfois étonnants, de son étude « la population des régions en 2040 ». Plus nombreux et plus âgés, les Français dans 30 ans seront également plus provinciaux... Décryptage !

Quand l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) se penche sur les Français à l'horizon 2040, cela confirme quelques tendances sans surprises comme le vieillissement de la population mais, et c'est là que les choses sont surtout intéressantes pour la stratégie de développement des réseaux de franchise, quelques données inédites sur la répartition géographique des populations.

Plus nombreux et plus vieux
Selon les résultats de la vaste étude réalisée par les services de l'Insee « La population des régions en 2040 », dans 30 ans, nous serons 73 millions de Français à vivre sur le territoire national (dont 71 millions en France métropolitaine) contre 64 millions aujourd'hui. La hausse est donc importante puisqu'elle s'établit autour des 15% entre 2007 et 2040. Dans les régions d'outre-mer, ce sont la Guyane et la Réunion qui devraient selon l'Insee connaître les taux de croissance les plus forts avec respectivement +169,3% et 33,6%, soit loin devant la Guadeloupe etla Martinique. Cette inflation va s'accompagner selon l'Insee par un vieillissement de la population.
L'âge moyen devrait ainsi passé de 39,1 ans en 2007 à 43,6 ans en 2040. « Sur ce seul critère, la France de 2040 s'apparenterait au Limousin d'aujourd'hui ! » remarquent les auteurs de l'étude. Dans le détail, les60 ans et plus devraient progresser de 67% (22,6 millions en 2040 contre 13,5 millions en 2007) tandis que les 80 ans passeront de 3 à 7 millions pour représenter 10% de la population globale ! Ce pourcentage pourrait même grimper à 12,6% en Limousin et en Corse.
Et les jeunes de moins de 20 ans ? Leur nombre ne devrait augmenté que dans la moitié des régions. « De façon symétrique, les régions à plus forte croissance de population, sont également celles où la population de moins de 20 ans augmenterait le plus : les progressions seraient supérieures à 13 % en Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Bretagne et Pays de la Loire. »


Une répartition géographique étonnante
Si la progression démographique et le vieillissement de la population sont des phénomènes qui s'inscrivent naturellement dans l'ordre des choses pour tout un chacun, la répartition géographique des populations proposées par l'Insee à l'horizon 2040 est plus surprenante. En effet, selon les prospectives de l'Insee, la croissance démographique de ces prochaines années devrait principalement toucher des régions actuellement en forte demande comme le Sud, la façade Atlantique ou encore la région Rhône-Alpes mais aussi, et c'est là que les projections sont curieuses, des régions comme le Limousin ou encore l'Auvergne :« dans les régions méditerranéennes, le solde migratoire avec les autres régions pourrait évoluer moins rapidement qu'au cours de la période 1990-2007, contrairement à l'Auvergne, au Limousin et aux régions du littoral atlantique ».

Globalement, le palmarès d'attractivité des régions de demain place les régions Languedoc-Roussillon (+28,5) et Midi-Pyrénées (+27,9%) aux avant-postes, suivies par la région Pays-de-de-la-Loire (+26%), la région Bretagne (+24,1%) et l'Aquitaine (+23,1%). En milieu de tableau, soit proche de la moyenne nationale, on retrouverait la région Corse (+17,2%), et PACA (+14,9%), suivies des régions Limousin (+10,2%) et Auvergne (8,1%). Ces deux dernières régions qui ont connu le plus faible taux de croissance démographique entre 1990 et 2007 devraient ainsi mettre les bouchées doubles pour rattraper leurs retards. L'Insee estime ainsi que ces deux régions devraient progresser au même rythme que l'Ile-de-France dans les prochaines années ! Et de fait, l'Ile-de-France n'afficherait une progression que de 10,1% d'ici à 2040 ce qui fait suite selon l'Insee à « un phénomène amorcé en Ile-de-France depuis les années 1980 ». Dans la suite du classement, l'Est du pays est largement sur-représenté. +10,7% de progression démographique pour l'Alsace, +9,5% pour la Franche-Comté, + 3,2% en Nord-Pas-de-Calais, et seulement 2% en Lorraine. Les migrations entre régions devraient être « le principal moteur de la croissance démographique », selon l'Insee.

Des données importantes pour le développement des réseaux
Si l'horizon 2040 peut sembler encore loin, l'étude sur la démographie de l'Insee donne toutefois à réfléchir sur les axes de développement des réseaux dans les prochaines années. En effet, les réseaux qui gagneront en efficacité commerciale seront sans nul doute ceux qui auront anticipé les premiers les grandes vagues des futures migrations. Et l'enseignement de cette étude est riche de conclusions parmi lesquelles le désamour de l'Ile-de-France par les Français au profit de la province. Si les chiffres de l'Insee se vérifient, la migration de plus en plus importante entre régions va largement influencer la redistribution des points de vente. Aujourd'hui ultra-rurales, les régions de demain pourraient se retrouver au cœur même de la demande ! Mais de quelle demande parle-t-on ? Une demande d'actifs ou de retraités ? La réponse à cette question reste encore très floue...
En effet, selon que l'on s'appuie sur les hypothèses hautes ou les hypothèses basses de l'Insee, les résultats varient beaucoup. « Dans toutes les régions métropolitaines, le solde naturel contribuera moins qu’au cours des 30 dernières années à la croissance démographique » assure l'Insee. « Avec le vieillissement de la population, ce ralentissement de la composante naturelle concernerait davantage les régions méditerranéennes que celles de l’ouest de la France. Il devrait toucher davantage l’Île-de-France, l’Alsace et la Franche-Comté que l’Auvergne et le Limousin. Cette dernière région serait la seule où le solde naturel, négatif actuellement, ne se dégraderait pas par rapport à la période 1990-2007. »

Mais le jeu des flux migratoires entre régions devrait largement influencer la courbe des âges des prochaines années. « En métropole, l’Île-de-France et le Nord - Pas-de-Calais, régions les plus jeunes en 2007, devraient le rester en 2040. La région capitale est, à l’inverse de la Bretagne, attractive aux jeunes âges et déficitaire aux âges élevés. Le vieillissement devrait ainsi être contenu, tout comme en Rhône-Alpes et en Midi-Pyrénées. » Selon les estimations de l'Insee, la Corse pourrait devenir la région le plus âgées de France en 2040. « Dans l’Île de Beauté, l’âge moyen pourrait atteindre 48,9 ans. Le désir de nombreux retraités de s’y installer devrait concourir, d’ici trois décennies, à une forte présence de septuagénaires et d’octogénaires. » Dans les régions d'outre-mer, la situation est contrastée. « C’est dans les régions d’outre-mer, qui comptent parmi les plus jeunes en 2007, que le vieillissement serait le plus prononcé : la Guyane et la Réunion resteraient les régions les plus jeunes en 2040, mais la Guadeloupe et a fortiori la Martinique, avec un âge moyen en augmentation de plus de 10 ans, rejoindraient les régions les plus âgées. »

Région par région, les estimations de l'Insee
Évolution 2007-2040

Dom-Tom : Guadeloupe + 0,8% ; Martinique+ 6,5 %; Guyane +169,3% ; La Réunion + 33,6%
Métropole : Île-de-France +10,1% ; Champagne-Ardenne#8722; 2,0% ; Picardie+7,4% ; Haute-Normandie+7,1% ; Centre +11,1% ; Basse-Normandie+7,7% ; Bourgogne +5,6% ; Nord - Pas-de-Calais +3,2% ; Lorraine +2,0% ; Alsace +10,7% ; Franche-Comté +9,5% ; Pays de la Loire +26,0% ; Bretagne +24,1% ; Poitou-Charentes +18,5% ; Aquitaine +23,1% ; Midi-Pyrénées +27,9% ; Limousin+10,2% ; Rhône-Alpes +22,8% ; Auvergne+8,1% ; Languedoc-Roussillon +28,5% ; Provence - Alpes - Côte d’Azur +14,9% ; Corse +17,2%.

Âge moyen en 2007/ Âge moyen en 2040
Dom-Tom : Guadeloupe36,2 ans / 47,7 ans ; Martinique 37,4 ans / 47,8 ans ; Guyane 26,4 ans / 30 ans ; La Réunion 31,9 ans / 39,8 ans.
Métropole : Île-de-France36,7 ans / 40,3 ans ; Champagne-Ardenne 39,5 ans / 44,6 ans ; Picardie38,1 ans / 42,8 ans ; Haute-Normandie 38,5 ans /43,2 ans ; Centre40,5 ans / 44,8 ans ; Basse-Normandie 40,4 ans / 45,9 ans ; Bourgogne 41,6 ans / 46,4 ans ; Nord – Pas-de-Calais 37,3 ans / 41,9 ans ; Lorraine 39,4 ans / 44,6 ans ; Alsace 38,6 ans / 44,1 ans ; Franche-Comté39,4 ans / 44 ans ; Pays de la Loire 39,2 ans / 43,4 ans ; Bretagne 40,3 ans / 44,5 ans ; Poitou-Charentes41,9 ans / 46,5 ans ; Aquitaine 41,4 ans / 45,9 ans ; Midi-Pyrénées 41 ans / 44,8 ans ; Limousin43,8 ans / 47,4 ans ; Rhône-Alpes38,6 ans / 42,6 ans ; Auvergne 42,2 ans / 46,3 ans ; Languedoc-Roussillon 41,1 ans / 45,6 ans ; Provence - Alpes - Côte d’Azur 41 ans / 45,3 ans ; Corse 42,2 ans / 48,9 ans.

Dominique, journaliste TOUTE LA FRANCHISE©

Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Contrefaçons : Où en est-on ?

Article publié le 27/04/2016

Tous les produits à valeur ajoutée, c'est-à-dire innovants ou protégés par un brevet, sont soumis à la contrefaçon

La génération Z fait exploser les codes du marketing junior

Article publié le 26/04/2016

Les jeunes de la génération Z ne supportent pas les manifestations d’autorité et de condescendance de la part des marques

Franchise Eléphant Bleu : quelles alternatives ?

Article publié le 25/04/2016

L’enseigne est présente sur tout le territoire français depuis tellement d’années qu’elle a tendance à faire de l’ombre aux autres réseaux de franchise.

Analyse prédictive et Big Data : mieux connaître le consommateur avec ses données

Article publié le 22/04/2016

Fini les suppositions logiques et autres préjugés, l’analyse prédictive permet maintenant de dégager des statistiques et schémas de consommation concrets.

L'immobilier, un investissement générateur d'emplois

Article publié le 20/04/2016

La France a un besoin urgent de ces nouveaux logements. François Hollande l’annonçait au début de son mandat, pour satisfaire les demandes, nous avons besoin de 500 000 logements chaque année.

La révolution Blockchain, vous connaissez ?

Article publié le 14/04/2016

Phénomène technologique de l’année, la technologie blockchain pourrait bien venir révolutionner notre vie. Découvrez pourquoi.

Smart Home : la maison connectée doit encore gagner en notoriété !

Article publié le 12/04/2016

Autant de thèmes chers aux ménages d’aujourd’hui. Une quête de notoriété est lancée pour les maisons connectées, qui constituent bel et bien l’avenir du logement individuel. Explications.

Habitat : les grandes tendances de l'expérience client

Article publié le 09/04/2016

Pour équiper et améliorer leur intérieur, les Français restent attachés aux magasins physiques dans la phase de recherche d'idées, moins dans la phase de comparaison

Préparez-vous à une hausse des tarifs bancaires en 2016

Article publié le 08/04/2016

Elle était déjà annoncée en 2015 avec la facturation de nouveaux services, la hausse des tarifs bancaires va se faire sentir en 2016. Après une année de relative stabilité voire même de recul des prix, les tarifs bancaires reprennent leur augmentation.

Pop-up store : Les conditions du succès

Article publié le 07/04/2016

Le pop-up store se doit d'être surprenant et créatif, pour mieux toucher le visiteur et gagner en visibilité

Menu Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection