logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

L'hôtellerie reprend des couleurs en juin

Les chiffres de l'hôtellerie repartent à la hausse d'après le baromètre Deloitte-In Extenso.

Publié le
Selon les chiffres du baromètre Deloitte - In Extenso, les hôtels ont amélioré leurs chiffres d'affaires hébergement en juin. Une bonne nouvelle qui concerne l'ensemble des destinations.

Pour l'ensemble des catégories, le chiffre d'affaires hébergement progresse grâce à la hausse par rapport à l'an dernier de la recette moyenne par chambre louée (RMC), et l'amélioration du revenu moyen par chambre disponible (RevPAR) entre + 7 % et +22 % selon les destinations.

Si tous les segments sont concernés par cette embellie, c'est le segment haut de gamme et grand luxe parisien qui profite le plus de la tendance. A l'échelle de l'ensemble du territoire ces deux segments obtiennent également de bons résultats (RMC +15,1 % et RevPAR + 13,8 % pour le grand luxe et RMC + 6,2 %, RevPAR + 5,3 % pour le haut de gamme).

En Île-de-France, des niveaux supérieurs de RevPAR (entre + 7 % et + 11 %) sont également enregistrés, grâce à une hausse de la RMC. L'hôtellerie économique francilienne affiche quant à elle l'augmentation la plus forte d'Ile de France grâce à une hausse du taux d'occupation.

Bilan plus mitigé en province

Si l'hôtellerie en régions suit la même tendance haussière, et connait une amélioration du RevPAR grâce à une hausse des prix moyens, ces bons résultats sont toutefois minés par un net recul de la fréquentation (entre – 0,1 % et – 6,3 %) par rapport à la même période un an plus tôt. Les hôtels des catégories grand luxe et à l'autre extrême super économique sont les plus touchés avec respectivement - 6,3 % et - 2,5 %.

Sur la Côte d'Azur traditionnellement alignée avec la tendance parisienne, la catégorie haut de gamme voit son niveau de RevPAR reculer, et une fréquentation en berne. A l'inverse, les hôtels de milieu de gamme affichent la plus forte augmentation de RevPAR grâce à une hausse des prix moyens.

Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise ©
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top