logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Zoom sur les secteurs et les réseaux qui marchent en franchise

Quels sont les nouveaux « cartons » de la franchise ?

Publié le

Vous avez décidé de vous lancer en franchise, mais vous cherchez un secteur porteur ? N'allez pas plus loin, nos spécialistes ont recensé pour vous les domaines d'activités qui font des étincelles.

L'immobilier, une valeur sûre de la franchise

Les agences immobilières se sont diversifiées dans leurs concepts depuis quelques années. Avec l'essor du modèle de commerce associé, elles proposent désormais aux candidats de devenir mandataires, chasseurs ou chefs d'agence – entre autres. On compte presque cinquante réseaux en France. Les droits d'entrée d'une enseigne comme Century 21, Laforêt, Futur Transactions ou ORPI oscillent entre 6 000 et 50 000 €.

La restauration rapide, fer de lance du commerce associé

Parmi les premiers réseaux franchisés qui ont connu le succès en France, on trouve beaucoup d'enseignes de restauration rapide. Avec plus d'une centaine de franchises parmi lesquelles choisir, chacun y trouvera chaussure à son pied. Le chiffre d'affaires du secteur du « fast food » dépasse les 2 milliards d'euros annuels et il reste toujours de la place ! Les concepts s'adaptent à la fois aux habitudes et aux préoccupations du public (la tradition et le bio sont en vogue). Les droits d'entrée commencent à environ 10 000 € pour atteindre 50 000 € dans la restauration traditionnelle.

Les services à la personne, une multitude de métiers

S'il est un secteur qui couvre un large panel d'activités, c'est bien celui des services à la personne. Des travaux au ménage en passant par la garde d'enfants et l’assistance aux personnes âgées ou dépendantes, les réseaux proposent mille et un services. On estime que le chiffre d'affaires annuel du secteur approche les 8 milliards d'euros pour près de 120 réseaux recensés. La croissance de ce domaine est proprement exponentielle et on s'attend à voir des centaines de milliers d'emplois se créer dans les années à venir. Rejoindre une franchise du secteur coûte environ 20 000 € en droits d'entrée.

La déco, le bricolage et le jardin, des enseignes faciles d'accès

Les magasins de bricolage, de décoration et de jardinage n'ont jamais aussi bien marché. Est-ce dû à la diminution des budgets familiaux ou bien à un engouement pour le « do it yourself » ? Quoi qu'il en soit, les enseignes telles que BHV, Jardiland ou Décoland ont le vent en poupe. On estime que le chiffre d'affaires du secteur du bricolage seul a dépassé les 20 milliards d'euros. Les droits d'entrée avoisinent les 10 000 €, auxquels il faut bien entendu ajouter les coûts liés au local.

L'alimentation, l'indéboulonnable de la franchise

La grande distribution, mais aussi l'épicerie, la boucherie, la boulangerie et la pâtisserie, le chocolat, etc. ne sont pas prêts d'être en crise. Plus de 90 réseaux dont les géants de Casino, d'Intermarché et d'Auchan mais aussi les plus modestes Palais des Thés, Jeff de Bruges et Haagen-Dasz, se partagent des centaines de milliards de chiffre d'affaires chaque année. Les droits d'entrée varient d'un concept à l'autre et de nouveaux réseaux s'ouvrent régulièrement à la franchise pour s'adapter à une demande sans cesse en évolution.

Le prêt-à-porter reste dynamique

Plus de 25 milliards de chiffre d'affaires et plus de 250 réseaux : le secteur du prêt-à-porter et des accessoires se porte bien malgré la forte concurrence venue d'Asie. L'innovation de ces dix dernières années, la mode à petit prix, est pour beaucoup dans cet état de fait. De grandes enseignes surfent sur ce concept où l'image est primordiale (Zara, Célio, Kiabi...) tandis que les autres fonctionnent autour du haut de gamme (Yves Saint-Laurent par exemple). À noter que la lingerie est un secteur qui fonctionne mieux en France que partout ailleurs en Europe.

La beauté et le bien-être ont toujours bonne mine

Avec une croissance à deux chiffres qui reste constante depuis plusieurs années, les soins esthétiques et la diététique sont parmi les secteurs les plus dynamiques de la beauté et du bien-être. Les soins, les centres de bronzage, les salons de massage et de coiffure, etc. sont présents dans plus d'une centaine de réseaux et totalisent 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Les droits d'entrée oscillent de 0 € à 25 000 € en fonction du concept et de l'emplacement nécessaire.

L'automobile, un marché gigantesque

Location, réparation, contrôle technique, mais surtout services aux automobilistes : le secteur auto se porte toujours aussi bien. Ada, Avis, Speedy, Eléphant Bleu, Feu Vert... les réseaux sont nombreux pour subvenir aux besoins de 30 millions de véhicules immatriculés en France, dont environ un tiers ont désormais plus de dix ans. Pour devenir franchisé dans ces enseignes, il vous faudra débourser entre 2 000 et 20 000 € de droits d'entrée.

Rédaction Toute la Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top