logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Ces nouveaux concepts qui débarquent en franchise

Cuisine de qualité, respectueuse et responsable...

Publié le

Face aux scandales alimentaires de ces derniers mois, les Français veulent renouer avec une cuisine de qualité, respectueuse et responsable. Cette tendance lourde a donné naissance à de nombreux concepts à succès, dans la mouvance du fast casual à l'américaine, des cantines chics, mais aussi des ateliers culinaires, des restaurants-épiceries, des saladbars et autres bonnes tables du terroir de France et des Etats-Unis !

Parmi les concepts à suivre surfant sur cette mouvance, se trouve notamment l'enseigne A la bonne heure. Lancée en franchise en 2012 autour d'un concept de cafétéria revisitée « comme à la maison », ce concept met à l'honneur des formules simples, peu chères, qui s'articulent autour de plats essentiellement à base de produits de saison. Clairement, le concept A La Bonne Heure rajeunit l’offre traditionnelle de la cafétéria. Rien d'étonnant dans ce cas à ce qu'il est fait partie des 8 nominés aux Palmes de la Restauration 2012 pour son aspect novateur. Les points forts de cette enseigne se résument en 3 grands principes : Proposer une cuisine de tradition de type retour de marché avec tous les produits de saison au goût préservé pour le meilleur dans les assiettes ; Décliner un esprit maison où le maître mot est de se retrouver dans une ambiance conviviale pour partager générosité et fraîcheur ; Multiplier les recettes sans complexifier l'offre (6 formules “à volonté”, à partir de 7€90 le midi du lundi au vendredi et à 3€90 pour les enfants). Pour rejoindre ce réseau, candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 250 000 € (droit d'entrée 38 000 € - investissement global 800 000 €).

Chez Basilic & Co, lancée également en franchise en 2012, la carte de la tradition et de la qualité est à l'honneur pour une offre pizza de tradition : Ingrédients AOC, AOP, label rouge, bio, cuisinés dans chaque point de vente; pâte fraîche préparée sur place et étalée à la main et cuisson authentique sur pierre. Le plus de ce concept est d'amener une dimension ludique avec une cuisine démonstrative où les clients peuvent suivre la fabrication de leurs pizzas, de l’étalage à la cuisson, en toute transparence. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel de 60 000 € minimum (droit d'entrée 20 000 € - investissement global 90 000 € hors pas de porte et travaux d'aménagement).

Le monde des burgers n'est pas en reste avec notamment la toute jeune enseigne 231 East St, également lancée en 2012. Au sein de ces restaurants à l'américaine, pain artisanal, produits frais, cuisson des viandes à la convenance du client... sont à la base d'une formule qualitative et de caractère. La décoration très soignée s'appuie sur les grands noms du pop art comme Andy Warhol. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport minimum de 80 000 € (droit d'entrée 15 000 € - investissement global 170 000 € hors pas de porte).

Burger toujours mais dans une toute autre ambiance chez Memphis Coffee puisqu'en effet, ce concept de restaurant américain, lancé en franchise en 2010, s'inspire des authentiques "Diners" des années 50. Les restaurants sous l'enseigne Memphis Coffee affichent un caractère bien trempé, totalement déconnecté du temps et de l'espace. On se croirait parachuté sur la mythique route 66 dans un décor très kitch et très 50's ! Banquettes pailletées et néons, chez Memphis Coffee l'authenticité est au rendez-vous. Et l'enseigne propose une carte riche en contenu pour satisfaire tous les goûts et toutes les envies, du repas léger au bon gros burger traditionnel américain. A chaque fois, la qualité est au cœur de l'assiette. Les plats sont basés à 80 % de produits frais (viandes hachées à la demande, frites les plus légères du marché, salades croquantes). On est là bien loin des chaînes de restauration rapide, puisqu'en effet, le Memphis Coffee se positionne comme un véritable restaurant, avec un service à table. Cerise sur le gâteau, le bœuf est garanti 100 % français. Pour rejoindre cette enseigne, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 150 000 € (droit d'entrée 39 000 € - investissement global 760 000 €).

Autre ambiance encore à La Cantine des Grands. Là, le registre est clairement associé à la nostalgie du bon temps de la cantine de notre enfance. Lancé en 2011, La Cantine des Grands propose à ses clients un repas copieux, de qualité, bon marché et rapide, le tout dans un décor chaleureux qui sent bon la craie et les encriers, avec ses tableaux noirs, ses cartes de France et ses marelles au sol. Au menu de La Cantine des Grands, les habitués retrouvent des carpaccio variés, de copieuses salades, mais aussi des hamburgers maisons, des plats chauds et de saison, et bien sûr de délicieux desserts. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 90 000 € (droit d'entrée 18 000 € - investissement global 300 000 €).

Dans le même esprit nostalgique, les candidats à la franchise peuvent aussi découvrir la toute jeune enseigne Les Fils à maman. Ce concept porté par 4 « fils à maman » amis d'enfance a été lancé en 2012 avec succès. L’originalité du concept repose sur des recettes simples et savoureuses, « celles de l'époque où la purée était faite avec de vraies patates, où le pain n'était jamais perdu et fondait sous la dent... ». L'enseigne mise aussi sur son décor feutré, très années 80, pour que chacun s’y sente bien, un peu comme à la maison. L'idée est bien d'une cuisine à la bonne franquette, où la proximité et la convivialité priment. Pour rejoindre cette enseigne jeune et dynamique, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 100 000 € (droit d'entrée 50 000 € - investissement global 250 000 € (hors travaux d'aménagement).

Nostalgie toujours avec le concept atypique de restaurant épicerie Milk-Mum in her little kitchen. Lancée en licence de marques en 2012, cette enseigne détone par son côté complètement décalé et vintage, très dinette des années 50. Meubles en formica, conserves en verre avec le caoutchouc orange comme à la maison, torchons à carreaux... tout y est ! Réputé pour ses brunchs, Milk décline aussi ses propositions en vente à emporter (d'où le concept de restaurant épicerie) d'un large choix de confitures et différents petits cakes/tartes/clafoutis. Pour rejoindre cette enseigne, le candidat doit disposer d'un apport personnel de 30 000 € (droit d'entrée 15 000 € - investissement global 80 000 € hors pas de porte).

Chez Frites City, plus encore que la nostalgie, le crédo c'est le terroir et le goût ! Inspiré des baraques à frites, ce concept belge de friterie fraiche mise tout sur son produit phare : la frite belge de qualité premium ! Et ça marche ! La frite fraîche coupée devant le client est accompagnée d’un choix très varié de snacks / accompagnements de viande ou de poisson. Là encore, le maitre mot est la qualité des produits et leur fraicheur. Pour rejoindre cette enseigne développée en franchise depuis 2009, le candidat doit disposer d'un apport personnel de 40 000 € (droit d'entrée 20 000 € - investissement global 75 000 € hors pas de porte).

Chez Pegast, le terroir est aussi à l'honneur mais en version sandwichs gastronomiques. Le crédo de cette enseigne lancée en franchise en 2010 : la « gastronomie nomade » qui se décline autour de toute une gamme de sandwichs «terroir» préparés dans un pain original, selon des recettes régionales (sandwich pot-au-feu, Pays d’Auge, Charolais,, Gersois, Savoyard…). L'enseigne propose également un assortiment de salades très fraiches et de délicieux desserts (crumbles faits maison, tartes chocolat ou encore compotes de fruits). Entre originalité et tradition, ce concept fait son chemin dans un cadre qui allie simplicité et élégance, des couleurs chaudes et naturelles, une ambiance sympathique et chaleureuse. Pour ouvrir un restaurant PeGast, un apport personnel de 100 000 € est nécessaire (droit d'entrée 25 000 € - investissement global 240 000 €).

Positionné sur le registre de l'équilibre nutritionnel, Wazawok promet à ses clients de manger équilibré, et sur-mesure pour pas cher. Chaque plat cuisiné au wok pour plus de saveurs et de croquants est réalisé devant le client. Les ingrédients composant le wok sont choisis un par un par celui qui le mangera. Une garantie de fraicheur et de goût, que l'enseigne développe sur le modèle du partenariat depuis 2009. Pour rejoindre Wazawok, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 75 000 € (droit d'entrée 20 000 € - investissement global 140 000 €).

Chez Green is better aussi, l'atout maître est la santé. Lancé en 2009 en franchise, l'enseigne green is better était jusqu'en 2012 un saladbar. En 2013, le concept évolue : Ce qui était à l’origine un saladbar devient un restaurant sur-mesure autour d’une offre « 4saisons ». Le grand point fort de cette enseigne est d'imposer l'idée que manger vite n'empêche pas de manger sain et green. Pour le prouver, Green is better propose un concept de salades, pâtes, sandwiches et soupes sur-mesure. Le client peut composer de véritables repas complets et équilibrés, réalisés selon ses envies et à déguster sur place ou emporté.
Pour rejoindre cette enseigne, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 70 000 € (droit d'entrée 18 000 € - investissement global 135 000 €).

Concept atypique également, les ateliers culinaires Cook&Go mixtent avec succès les genres. Pas vraiment un restaurant, cette enseigne lancée en 2011 en franchise, y ressemble pourtant beaucoup. Elle offre à ses clients de préparer eux-même leurs repas avec des produits de saison, comme à la maison. Développée en succursales et en franchise, ce concept rassemble tous les attributs d'une bonne idée de restauration nouvelle génération. Pour rejoindre cette enseigne, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 50 000 € (droit d'entrée 20 000 € - investissement global 150 000 € hors pas de porte).


Le dossier complet :

Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top