logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les régions du Sud-Ouest (Poitou-Charentes, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Limousin)

Les régions du sud ouest globalement au vert pour 2013

Publié le

Dans les régions du Sud-Ouest de la France, les services marchands ont globalement bien résisté sur en Midi-Pyrénées, et dans une moindre mesure Aquitaine et en Poitou-Charentes.

Pour 2013, les feux sont globalement au vert.
En 2012, après l'excellente progression de 2011, l’activité des services marchands en Poitou-Charentes fléchie. Pour 2013 toutefois, les prévisions sont orientées à la hausse au niveau des chiffres d’affaires et des effectifs. En Aquitaine, si en 2012, globalement, « la progression très modérée du CA des services marchands est inférieure aux prévisions et au niveau de l’inflation », pour 2013, les entreprises tablent sur une reprise de l'ordre de + 3,8 % en moyenne. A l'inverse, en 2012, les services marchands dans la région Midi-Pyrénées, ont enregistré une progression supérieure à celle prévue. Pour 2013, les professionnels anticipent un ralentissement.

Le Poitou-Charentes
• En 2012, suite à la progression « marquée de l’activité dans les services en 2011, le chiffre d’affaires du secteur accuse un repli d’environ 1,5 % » en Poitou-Charentes. Ce contre résultat est partagé par l'ensemble des secteurs. Dans le transport, le recul est léger (- 0,3 %), tandis que dans l’hôtellerie, les estimations à la hausse se sont vues en début d'année se sont soldées finalement par un repli de – 3 %. « La saison touristique, notamment jusqu’à fin juillet n’a pas été favorable alors que les touristes ont géré leurs budgets au plus juste (limitation de la durée des séjours, diminution des séminaires entreprises notamment). » L'année a été également été délicate dans la plupart des autres services (travail temporaire, publicité, location de véhicules) avec un recul de – 1,9 %. Hormis l’ingénierie, l’activité s’est révélée un peu mieux orientée dans l’informatique + 2,6 %. Dans le bâtiment, le repli d'activité anticipé a bien eu lieu, mais de façon plus marquée que prévu (- 5,2 %).

• Pour 2013, les prévisions apparaissent globalement plus favorables qu'en 2012 avec une progression attendue des chiffres d’affaires de 1,6 %. Ce résultat attendu est notamment porté par deux secteurs : le transport (+ 5,4 % attendu) et l’hôtellerie (+ 6,1 % attendu) même si « pour ce dernier secteur, une partie des résultats pourrait dépendre des conditions météorologiques durant la saison estivale. » Dans les autres secteurs, les prévisions sont plus pessimistes et prudentes. L’informatique table ainsi sur un repli de – 2,4 % en 2013, et les autres services comme le travail temporaire, la publicité, etc, prévoient une stabilisation des chiffres d'affaires à + 0,1 %. Dans le bâtiment, la production devrait diminuer de 0,3 % sur 2013. Pour 2013, en dépit d’une meilleure orientation de l’activité, les professionnels prévoient une nouvelle érosion de leurs marges.

L'Aquitaine
• En 2012, la progression très modérée de 0,8 % du chiffre d’affaires des services marchands, tant en France qu’à l’export, est inférieure aux prévisions et au niveau de l’inflation de 2012. « Les activités liées au travail intérimaire sont en net recul confirmé par la baisse du nombre de missionnés. » Dans le détail, les transports progressent de + 1,5 % mais faiblissent de – 1,7 % à l'export. Les hôtels et hébergements touristiques progressent de 0,7 %, tandis que les activités informatiques et services d'information progressent de + 4,4 %. A l'inverse, le travail temporaire cède – 5,7 % en 2012 en Aquitaine. « L’évolution défavorable du chiffre d’affaires dans les secteurs du transport et de l’hébergement touristique est essentiellement imputable à la répercussion des hausses de charges dans les prix de vente ». L’emploi global progresse légèrement sur l’année, porté par les embauches dans les transports, les activités informatiques et services d’information. « Les emplois permanents sont préservés dans la majorité des branches au détriment des emplois à durée déterminée ». .Dans l’ensemble des services marchands de la région, le solde d’opinion exprime une baisse de la rentabilité, excepté dans les services informatiques. Dans le bâtiment, l’activité poursuit en 2012 sa contraction « initiée dans le gros-œuvre à partir du second semestre 2011. » Le recul observé en 2012 (- 2,3 %) est particulièrement marqué dans le gros œuvre (- 5,1 %) en raison « de la réduction progressive des grands programmes immobiliers, de la fin du dispositif Scellier et des incertitudes autour de l’application de la loi Duflot. »

• Pour 2013, les prévisions sont mieux orientées dans les services marchands, avec une hausse d’activité attendue à + 3,8 %. « Elle pourrait s’accompagner d’une stratégie volontaire de redressement des résultats, la souplesse de l’emploi intérimaire apparaissant comme un levier privilégié. » Dans le bâtiment, les prévisions restent incertaines.

Le Midi-Pyrénées
• En 2012, les services marchands ont enregistré une augmentation moyenne de + 6,6% de leurs courants d’affaires, « plus forte que celle qui avait été prévue (+ 4,1 %) ». Cette bonne surprise est surtout portée par le boom du CA HT global des activités d'ingénierie (+ 16 %). Le secteur de l’information et de la communication n'est pas en reste avec une progression enregistrée de + 7,8 %, suivi de près par les activités spécialisées auprès des entreprises à + 7,2 %. Les activités de transports ferment la marche avec une progression de + 5,3 % en moyenne des chiffres d'affaires. Cette embellie de l'activité a largement orientée les recrutements à la hausse (+ 4,1 %). En terme de rentabilité, le solde d’opinion apparaît moins favorable qu'en 2011. 35 % des entreprises disent avoir maintenu leur rentabilité, 25 % l'ont vu augmenter, et près de 40 % l'avoir vu se réduire.

• Pour 2013, la croissance devrait ralentir autour de + 2,5 % sur les chiffres d'affaires. L'information et communication envisagent toutefois une hausse attendue de + 5,5 %, loin devant les activités spécialisées auprès des entreprises (+ 2,9 %) et les transports (+ 0,6 %). En terme d'effectifs, les entreprises envisagent une hausse moyenne de + 2,3 % (+ 4,6 % pour l'information communication, + 2,1 % pour les activités spécialisées et + 1,3 % pour les transports).

Le Limousin
• Pour le Limousin, la Banque de France ne propose pas de chiffres précis sur l'ensemble des secteurs des services marchands. Pour les transports routiers de marchandise toutefois, les chiffres attestent en 2012 d'une progression du secteur de 2 %. Dans la construction, après une année 2011 déjà morose, ce secteur a de nouveau été affecté par la crise conjoncturelle en 2012. Il enregistre une baisse de -2,6 % de la production.

• Pour 2013, les perspectives sont prudentes au sein des entreprises de transports routiers avec une prévision de progression de l'ordre de + 1,4 %. Le secteur de la construction est plus pessimiste avec une baisse envisagée de – 3,0 %.

Pour en savoir plus sur les réseaux qui recrutent en Poitou-Charentes, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Limousin, mais aussi trouver des locaux disponibles et des activités à reprendre en franchise, consultez les pages dédiées au Sud-Ouest de notre site géolocalisé PointFranchises.com


Le dossier complet

Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top