logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les régions du Nord-Est (Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Bourgogne, Franche-Comté, Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace)

2013 sur le tempo de 2012...

Publié le

Dans les régions du Nord-Est de la France, globalement la tendance est orientée à la baisse d'activité, sauf dans le Nord-Pas-de-Calais. Pour 2013, les prévisions restent prudentes et s'inscrivent dans la continuité de l'année écoulée.

En 2012, les services marchands en Nord-Pas-de-Calais enregistrent une hausse d'activité de + 5,9 %, portée essentiellement par le super dynamisme du secteur de l'information communication. En 2013, la hausse est anticipée. En Franche-Comté, l’activité dans les services marchands en 2012 a enregistré une érosion régulière jusqu’en octobre pour ensuite repartir à la hausse. Pour 2013, l’activité devrait rester étale dans l’ensemble des services marchands. En Lorraine, dans la plupart des services marchands, à l’exception de l’information et communication, l'activité est orientée à la baisse en 2012. Pour 2013, la stabilité est anticipée. Et en Alsace, pour les services marchands en 2012, la croissance attendue n'a pas eu lieu. La stabilité est d'actualité avec une progression de tout juste 1 %. Pour 2013, les chefs d'entreprises anticipent prudemment une progression de + 0,5 %.

Le Nord-Pas-de-Calais
• En 2012, l’activité est restée relativement bien orientée dans les services marchands en Nord-Pas-de-Calais jusqu’à la fin de l’été, puis la situation s'est à nouveau dégradée pour terminer l'année sur une progression globale de 5,9 % pour l'ensemble des secteurs étudiés. Dans le détail, le secteur de l’information et de la communication a obtenu les meilleurs résultats du panel, et a bénéficié d’une forte progression de 14,7 %. Le secteur des activités enregistre également une hausse de + 4,6 % du chiffre d'affaire total HT. Les transports routiers quant à eux terminent l'année avec une progression de + 1,9 %, soit largement au-dessus des prévisions fixées à + 0,7 %. La croissance de l’activité a généré une hausse de 3,9 % des effectifs des entreprises. En terme de rentabilité, les entreprises ont une opinion assez positive de l'année écoulée. 36,8 % des chefs d'entreprises interrogés estiment que leur rentabilité a augmenté, 36,4 % pensent qu'elle est restée stable et 26,8 % estiment qu'elle est en diminution.

• Pour 2013, les perspectives d’activité des services aux entreprises restent orientées à la hausse. Le transport routier anticipe une stabilité (+ 0,3 %), les activités spécialisées tablent sur une légère progression du chiffre d’affaires (+ 2,3 %). L’information et communication annonce près de 14 % de croissance, soit peu ou prou un même rythme de progression qu'en 2012..

La Picardie
• Pour la Picardie, les chiffres de la Banque de France, ne sont que très partiels. Les services de transports routiers enregistrent en 2012 un chiffre d’affaires en hausse légère de + 0,9 %. Pour la construction, la stabilité est une nouvelle fois d'actualité avec une baisse enregistrée des CA HT de – 0,9 %

• Pour 2013, les transports devraient rester sur la même lignée qu'en 2012 avec une baisse anticipée de – 0,4 %, tandis que dans la construction, les chefs d’entreprise prévoient un repli de – 0,3 %.

La Bourgogne
• En 2012, les services marchands en Bourgogne enregistrent un CA total HT en berne. Seul le secteur du transport et entreposage termine l'année en progression (+ 2,5 %), supérieure à celle envisagée lors de l’enquête précédente (+ 1,3 %). L’année a été moins favorable dans l’Hôtellerie-Restauration et l’Ingénierie Technique qui enregistrent respectivement des baisses de chiffres d’affaires de – 1,7 % et – 3,1 %..

• Pour 2013, la Banque de France ne communique aucun chiffre.

La Franche-Comté
• En 2012, les 4 secteurs étudiés connaissent une année en demie teinte. « Attendue en légère progression à la fin de l’année précédente, l’activité s’est tout juste maintenue en 2012. » Les trois principaux secteurs étudiés dans les services marchands (la réparation automobile, les activités de conseils et d’ingénierie, et les activités de nettoyage) enregistrent une hausse modérée de leur CA total HT de + 0,8 %. Le secteur du transport quant à lui perd - 1,4 %. En terme de marge, la tendance est équilibrée. Malgré le contexte peu favorable, près des trois quarts des chefs d’entreprise ont constaté une stabilité ou une augmentation de la rentabilité de leur exploitation. La proportion est de 67% dans le transport.

• Pour 2013, la tendance va vers une poursuite dans la même lignée de l'activité avec une hausse modeste de + 0,9 % anticipée tous secteurs confondus.

La Champagne-Ardenne
• Pour la région Champagne-Ardenne, les chiffres de la Banque de France, ne sont que très partiels. L’évolution des chiffres d’affaires marque le pas en 2012 (+ 0,1 %) dans le secteur du transport routier, « ce qui, compte tenu de l’augmentation du prix des carburants jusqu’à l’été, traduit en fait une baisse d’activité ». Dans la construction, après avoir progressé de 3,8 % en 2011, la production constatée dans le bâtiment s’est repliée de 3,1 % en 2012.

• Pour 2013, les transports devraient rester sur la même lignée qu'en 2012 avec une baisse anticipée de – 1,7 %, tandis que dans la construction, les chefs d’entreprise prévoient un repli de – 0,8 %.

La Lorraine
• Après une année 2011 en hausse significative (+ 12,2 %), les services marchands en Lorraine marquent une pause. Dans les transports et entreposage, "suite à la hausse de 2011, le courant d’affaires a diminué (- 1,7 %)." Ceci étant, Près de 70 % des entreprises ont déclaré une amélioration ou une stabilisation de leur rentabilité. Dans le secteur de l'information et communication, le chiffre d'affaires a globalement progressé (+ 3,4 %) dans la continuité de 2011. La rentabilité d’exploitation s’est maintenue, voire a progressé, pour près de 78 % des entreprises. Du côté des activités juridiques, comptables, de gestion, d’architecture, d’ingénierie, et d’analyse technique, l'année 2012 démontre d'un montant de prestations en diminution (- 1,5 %). Les activités de services administratifs et de soutien la chute est plus sévère (- 6,1 %).

• Pour 2013, la stabilisation d’ensemble est envisagée. Les transports et entreposage anticipent un nouveau recul de - 1,1 % de l'activité. Le secteur de l'information et communication reste dans des prévisions proches des résultats enregistrés en 2012 (+ 3,1 %). Les activités juridiques, comptables, de gestion, d'architecture d'ingénierie et d'analyse technique anticipent quant à elles un redressement du CA de + 2,8 %. Les activités de services administratifs et de soutien tablent quant à elles sur un repli moins prononcé qu'en 2012 de - 2,2 %.

L'Alsace
• En 2012, la croissance des services alsaciens a été inférieure aux prévisions formulées fin 2011. Elle ne dépasse pas 1 %. Dans le détail, le transport routier progresse de 1,6 %, dans un contexte de prix tendus, tandis que dans l’entreposage et les services auxiliaires de transports, une croissance modérée de + 2,4 % est enregistrée. De leurs côtés, les services informatiques ont bénéficié d’une progression intéressante de leur chiffre d’affaires (+ 7,2 %), supérieure aux prévisions, « grâce à une demande relativement dynamique tout au long de l’année. » Dans les services spécialisés et techniques, l’activité stagne à – 0,2 %, « du fait d’une évolution négative dans la publicité et les activités liées à l’emploi ». L’ingénierie technique et les activités d’analyse et de contrôle affichent une croissance de l’ordre de + 3,6 %.

• Pour 2013, les estimations s'inscrivent peu ou prou dans la continuité des résultats obtenus en 2012. L'information et communication envisagent ainsi un regain de chiffre d'affaires estimé à + 5,2 %. Le transport et l'entreposage tablent sur un repli de - 0,4 %. Les activités spécialisées quant à elles s'attendent à une baisse de l'ordre de - 1,1 % de leur activité. « Les services informatiques tablent sur un nouveau développement de leur activité, mais à un rythme plus modéré qu’en 2012, de l’ordre de 3,4 % ». Parmi les autres services, la stabilité prévaut, avec des perspectives positives pour l’ingénierie technique et les travaux d’analyses ou de contrôles. Les activités liées à l’emploi sont orientées à la baisse.

Pour en savoir plus sur les réseaux qui recrutent en Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Bourgogne, Franche-Comté, Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, mais aussi trouver des locaux disponibles et des activités à reprendre en franchise, consultez les pages dédiées au Nord-Est de notre site géolocalisé PointFranchises.com


Le dossier complet

Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top