logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Hausse des intentions d’achats sur Internet pour 2013

Le 24 janvier dernier, la Fevad a publié les résultats d’une étude Fevad/CSA sur les intentions d’achats sur Internet en 2013

Publié le

Il en ressort une certitude : Les achats sur Internet devraient continuer de progresser en 2013, malgré la crise.

Les résultats de l'étude Fevad/CSA sont formels : en 2013, 73 % des internautes envisagent d’acheter sur Internet aussi souvent qu’en 2012 et 19 % d’entre eux déclarent avoir l'intention de le faire plus souvent encore qu'en 2012. Ces deux chiffres démontrent clairement que le marché du e-commerce s'inscrira une nouvelle fois en 2013 dans une dynamique forte. Et la crise ? « Interrogés plus spécifiquement sur l’impact de la crise sur leur consommation en ligne, 56 % des répondants considèrent que le contexte économique n’affectera pas leur consommation sur Internet et 20 % d’entre eux que celui-ci les incitera à acheter plus » résument les promoteurs de cette enquête.

Interrogés sur leurs motivations d'achat sur internet en 2013, les répondants placent en tête de liste le prix et la praticité. Ainsi, comme le note l'étude : « Si la praticité reste un motif important d’achat sur Internet (71 % des internautes), « la perspective de prix plus attractifs » tout comme « la facilité de comparer les offres et les prix » sont cités par 72 % des internautes. » 25 % de l’ensemble du panel (30 % chez les hommes) citent également comme motivation le fait qu'internet permet d’économiser les frais de carburant et de transport.

Autre tendance forte mise au jour par cette étude : 59 % des personnes interrogées sont prêtes à acheter sur Internet des produits ou services qu’ils n’avaient pas jusqu’à présent commandés sur la toile. 21 % des internautes pourraient ainsi se laissés tenter par des produits alimentaires, 20 % par l'utilisation de bons d’achats à valoir en magasin ou en ligne, 13 % par des médicaments sans ordonnance et 12 % par des produits d’optique ou des accessoires automobiles.

Le m-commerce continue sa percée

L'autre grand enseignement de cette étude concerne la progression à venir du m-commerce via smartphone ou tablette. Ainsi, selon l'étude, en 2013, si « 80 % des internautes utiliseront leur ordinateur (fixe ou portable) pour réaliser leurs achats. Le Smartphone et la tablette commenceront aussi à tenir une part non négligeable dans l’univers du cyberachat ». Respectivement, le smartphone devrait servir de support d'achat pour 20 % des internautes (27 % chez les 18-24 ans) et 15 % depuis une tablette. Ceci étant, le m-commerce se cantonnera toujours à des achats ponctuels et occasionnels (93 % des sondés). Les produits phares que les internautes envisagent d'acheter via un smartphone ou une tablette sont à 44 % les biens culturels (billets de spectacle, biens culturels physiques, téléchargements de musique, films, livres) suivis par les produits Mode/Beauté (28 %). Enfin, selon l'étude Fevad/CSA, « le Smartphone sera utilisé afin de comparer les prix en magasin (33 %) mais également pour préparer des achats off ou on line. »

Méthodologie

L’enquête a été réalisée, en ligne, du 26 décembre 2012 au 2 janvier 2013 auprès d’un échantillon représentatif de 1 005 internautes français de 18-74 ans constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, CSP, Région, Composition du foyer, achat en ligne).

Dossier complet :


Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top