logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Dossier : Le e-commerce en 2012 et 2013 selon la Fevad

Un flot de chiffres et tendances, mais aussi d'annonces gouvernementales, particulièrement instructifs pour les réseaux en franchise !

Publié le

Traditionnellement, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD) profite du début d'année pour dresser le bilan de l'e-commerce de l'année précédente et esquisser les perspectives de l'année en cours.

La Fédération du e-commerce et vente à distance (FEVAD) tenait une conférence de presse le jeudi 24 janvier dans les salons de Bercy en présence de Sylvia Pinel, Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme. Il ressort de cette communication un fait marquant : les ventes par Internet marquent la pas en raison de la crise, mais ne faiblissent pas ! En 2012, le e-commerce passe ainsi la barre des 45 milliards d'euros de chiffre d'affaires, ce qui représente désormais 8 % de l’ensemble du commerce de détail non alimentaire.

Du côté des perspectives, les résultats de l'étude Fevad/CSA sur les intentions d’achats sur Internet en 2013 sont formels : le e-commerce va poursuivre sur sa lancée cette année puisque 73 % des internautes envisagent d’acheter sur Internet aussi souvent qu’en 2012. 19 % d’entre eux déclarant même qu’ils le feront plus souvent.

Côté e-commerçants, les premiers chiffres de la sixième étude annuelle du profil du e-commerçant Oxatis constatent une professionnalisation des pratiques, mais aussi une meilleure prise en compte du mobile commerce.

Enfin, dans son discours, Sylvia Pinel, Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme s'est dit « convaincue que le e-commerce est un facteur positif pour tous les territoires ». Saluant les belles performances du e-commerce, elle a insisté sur un point : « On décrit souvent le commerce physique et le e-commerce comme antagoniques. Je suis persuadée que bien au contraire, ils sont complémentaires. Et je souhaite qu’ils le soient davantage encore. » Et la Ministre d'évoquer quelques nouveautés à venir concernant la fiscalité du e-commerce mais aussi le renforcement de la sécurité des transactions.

Dossier complet :


Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top