logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le e-commerce progresse de 24 % au 1er trimestre 2012

Toujours plus d'acheteurs, donc plus de chiffre...

Publié le

Selon les derniers chiffres de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD), le e-commerce gagne 3 millions de nouveaux acheteurs et atteint plus de 10 milliards d'euros dépensés au cours du trimestre.

Les ventes sur internet continuent d'afficher une croissance à un rythme soutenu au cours du premier trimestre 2012. C'est ce qu'attestent les chiffres publiés le 10 mai dernier par la FEVAD. Ainsi, sur les trois premiers mois de l’année, « les ventes en ligne ont augmenté de 24 % sur un an. Au total, le montant des ventes sur internet est estimé à 11 milliards d’euros sur la période. Le nombre de transactions progresse lui de + 30 % sur la période ». Un vrai record encore une fois porté par un nombre de Français qui achètent sur internet en augmentation de 11 % au premier trimestre. « Au total, la France compte 31 millions de cyber-acheteurs (Source: Médiamétrie - Observatoire des Usages Internet) ».
Côté profil, l’arrivée des 65 ans et plus se confirme avec une augmentation de 22 %. Les cyberacheteurs continuent également de se féminiser (+ 17 % de femmes en un an) et à se provincialiser (12 % de cyberacheteurs supplémentaires en un an).

Plus d'acheteurs et plus de chiffre, mais aussi une fréquence d'achat en hausse (5 achats par trimestre par cyber-acheteur) qui s'explique « notamment par une offre en ligne qui continue de se développer ». L'internet français compte ainsi désormais 104 100 sites e-commerce, soit 18 800 de plus qu’il y a un an (+ 22 % sur le premier trimestre). Pour Marc Lolivier, Délégué Général de la FEVAD, « le e-commerce en France continue de progresser plus vite que le nombre d’internautes : car non seulement les Français sont de plus en plus nombreux à acheter sur internet, mais ils ont tendance également à y consommer de plus en plus ».
La seule ombre à ce tableau en plein soleil est la baisse de 4 % du panier moyen à 89 € au lieu de 92 € au même trimestre de l’an dernier. Si cette baisse est largement compensée par la hausse du nombre d'acheteurs, il s’agit toutefois, note la FEVAD, du niveau le plus bas enregistré au cours de l’année 2009.

Globalement, le secteur des ventes aux particuliers (hors voyages-loisirs) progresse de 7 % tandis que dans le même temps, « le secteur de la vente aux professionnels (BtoB) accélère sa progression avec un taux de croissance de + 9 %. » Pour les particuliers, ce sont les secteurs de l’habillement/mode (+ 14 % au 1er trimestre) et du tourisme (+ 12 %) qui tirent la croissance, tandis que les ventes de High-Tech et d’électroménager se replient à un niveau de croissance de + 5 %.

Enfin, selon le Panel iCM (indice commerce mobile), les ventes sur smartphones et tablettes numériques (sites mobiles et applications hors téléchargements d’applications) explosent avec une croissance de 195 % au 1er trimestre 2012 par rapport au 1er trimestre 2011.

Dominique André-Chaigneau, Toute la Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top