logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les actions du gouvernement - Dossier : La franchise au Maroc (partie 6)

Publié le
Les réponses du gouvernement en faveur du développement de la franchise au Maroc

Depuis les années 1990, la franchise connait un formidable essor au Maroc. D'une dizaine de réseaux installés avant 1990, le pays est passé aujourd'hui à plus de 400 ! Un vrai boom que le Département du Commerce et de l'Industrie, en collaboration avec les institutions représentatives du secteur souhaite largement accompagner et encourager en multipliant les actions concrètes.

Promotion du secteur de la franchise : Bien conscient que le concept de la franchise constitue un puissant levier dans le domaine de la création des petites et moyennes entreprises et la modernisation du commerce pour un meilleur rapport qualité / prix, le Ministère s'est lancé dans une vaste série d'opérations de promotion de la franchise. Parmi ces opérations, l'on peut citer l'organisation de salons dédiés en collaboration avec la Fédération Marocaine de la Franchise, la création de séminaires en partenariat avec les opérateurs du secteur et les différentes Chambres de Commerce, d'Industrie et de Services (CCIS), la mise en place d'études et d'observatoires depuis 1995 pour mieux permettre aux acteurs de décider et s'informer. Le site web du Ministère a également largement ouvert ses pages à la franchise afin d'informer au mieux les acteurs sur les réseaux déjà implantés au Maroc ainsi que leurs points de vente.

Assistance aux franchiseurs marocains : Un volet d'intervention est actuellement en cours de développement pour mieux informer et former les franchiseurs et futurs franchiseurs marocains aujourd'hui encore largement minoritaires face à l'importation des concepts de l'étranger. Ce « plan de soutien » aux franchiseurs locaux a établit notamment des systèmes d'assistance pour tout ce qui concerne le développement en réseau des activités (stratégie d'implantation, normes, études de marché, aide à la rédaction du contrat de franchise....) et l'exportation des concepts à l'étranger en collaboration du Centre Marocain de la Promotion des Exportations.

Identification des secteurs porteurs et incitation au regroupement en micro-franchise des commerces indépendants : Le Ministère s'est doté depuis plusieurs années d'outils d'enquêtes et de suivis pour mieux cerner les branches d'activité encore inexploitées par la franchise. Ces activités sont notamment selon le Ministère « la cuisine marocaine, les produits d'artisanat et le commerce de proximité qui lui pourrait se développer par le biais de la micro- franchise afin de profiter des atouts de ce mode de commerce et de réaliser des économies d'échelle. » L'incitation à la restructuration de certains commerces indépendants en réseaux de franchise est largement portée par le Ministère pour mieux contrer les handicaps structurels du commerce local que sont la pénurie de foncier et le manque de garanties demandées par les banques.

Création de cursus de formations dédiés : Si les franchiseurs doivent normalement fournir la formation initiale à leurs franchisés, de nombreuses activités souffrent aujourd'hui d'une pénurie de personnels qualifiés. Pour mieux aider les franchisés, le Ministère a procédé à l'identification des besoins des opérateurs et projette de mettre en place un cursus de formation sur des métiers qui intéressent le secteur de la franchise.

Modernisation des infrastructures et rénovation de l'immobilier commercial : L'un des principaux handicaps du Maroc pour l'installation et le développement de nouveaux réseaux tient à la pénurie et à la cherté du foncier. Face à ce problème, le Ministère a souhaité intervenir concrètement par « le lancement de centres commerciaux répondant aux normes internationales aptes à recevoir des enseignes du commerce organisé. » Et les projets se multiplient : Méga Mall à Rabat, Twin Center et Ö galery à Casablanca sont achevés tandis que plusieurs grands projets sont aujourd'hui en cours de réalisation (Marina d'Agadir, Marina de Casablanca, City Center de Tanger, aménagement de la vallée de Bouregreg à Rabat...). Le hic diront les mauvaises langues est que tous ces projets sont largement orientés vers des commerces haut de gamme. Mais les choses avancent aussi petit à petit grâce notamment aux programmes de réhabilitation des centres-villes...

Création de plate-formes logistiques : Le gouvernement Marocain planche actuellement sur un projet de création de plate-formes logistiques multimodales de fret pour la distribution et le stockage. Ces installations qui seront créées en collaboration avec l'Administration des Douanes vont permettre aux opérateurs d'approvisionner plus facilement le marché local et l'export.

Action de lobbying pour aider au financement de la franchise : En l'absence de loi spécifique protégeant les franchisés d'une rupture de contrat inopinée du fait du franchiseur, les banques rechignent à financer les projets d'implantations au Maroc. Selon le Ministère, « Actuellement, seule une minorité a pu bénéficier de l'appui de certaines institutions financières telles que la Caisse Centrale de Garantie et la société Capital Invest. » Sachant cela, plusieurs actions de lobbying ont été entreprises par les structures représentatives pour sensibiliser les institutions bancaires aux spécificités de la franchise. L'idée des structures représentatives est d'aligner le modèle marocain sur le modèle français afin d'instaurer, par exemple, des systèmes de garanties spécifiques à l'image du crédit d'équipement aux PME (CEPME) français. Sachant que dans l'immédiat rien n'est programmé pour instaurer une loi spécifique à la franchise au Maroc, les actions de lobbying entreprises restent peu suivies d'effet mais les acteurs locaux comptent bien sur les jurisprudences qui ne sauraient être prochainement rendues apporter de l'eau au moulin des franchisés.

Toutes ces actions conjuguées et spécifiques s'ajoutent à celles déjà engagées par le gouvernement pour la libéralisation des échanges avec l'Europe, les Etats-Unis et les Pays Arabes, l'ouverture de son espace économique et la modernisation du commerce. Ce vaste chantier devrait permettre dans les prochaines années un essor du modèle de la franchise sur le sol marocain.

A lire aussi dans ce dossier :
 
Dominique, Journaliste toute-la-franchise©
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top