logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Claire LANNEAU, fondatrice de la franchise BABYCHOU réagit à notre article sur les services à domicile

Publié le


Claire LANNEAU

Réponse de Claire Lanneau, directrice du réseau Babychou Services, suite à la publication de l’article « Services à domicile : quel effet des incitations fiscales ? »

« Suite à la publication de l’article «Services à domicile : quel effet des incitations fiscales ?», je souhaite apporter quelques précisions relatives au dernier paragraphe.

Autant il est juste de dire que le ménage et le repassage s’apparentent à des dépenses dites « de confort », autant ce n’est pas le cas pour la garde d’enfant, qui correspond à une toute autre réalité : les parents ne peuvent pas aller travailler si la solution de garde n’est pas sécurisée.

La garde d’enfant est bien un besoin de première nécessité et donc une dépense qui contribue à maintenir les parents ─ et notamment les femmes ─ aux taux d’emploi élevés auxquels votre article fait référence.

De plus, la situation est toute autre pour la garde d’enfant que pour le ménage, le repassage ou même le soutien scolaire, qui ne dépendent que de l’avantage fiscal.
Dans notre secteur, les parents qui font appel à un réseau de franchise comme le nôtre bénéficient d’une aide versée par la CAF, la Paje (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant), qui est versée jusqu’aux 6 ans de l’enfant (et elle est bien soumise à des variations selon le niveau de revenu et l’âge de l’enfant !).

D’ailleurs, c’est la politique familiale globale de la France (allocations familiales, congés maternité, parentaux…) qui a généré des taux d’emploi élevés chez les femmes et qui nous permet d’être les champions européens de la natalité.

En conclusion, la garde d’enfant serait donc moins touchée par un éventuel coup de rabot que les services de confort comme le ménage ou le repassage. »

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top