logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

Franchises artisanat : quels secteurs pour se lancer ?

Boulangerie, bâtiment, chocolatier/glacier : focus sur les activités artisanales accessibles en franchise

Publié le

Alors que 25% des entreprises créées en 2021 étaient des entreprises artisanales, les secteurs de l’artisanat se présentent comme des secteurs dynamiques qui attirent toujours plus de créateurs d’entreprise. Quelles sont les opportunités en franchise ? Quels sont les secteurs porteurs pour se lancer dans l’artisanat ? Eléments de réponse.

Franchises artisanat : quels secteurs pour se lancer ?

L’artisanat : toujours la « première entreprise de France »

En moyenne, en France, 34% des travailleurs indépendants sont des artisans, une part qui est restée stable jusqu’en 2018. Mais, en 2021, la France a enregistré un record de création d’entreprises artisanales : près de 250.000 immatriculations, pour 1 million d’entreprises créées, soit 25% des créations.

Et pour cause : alors que les entreprises artisanales avaient beaucoup souffert de la crise économique de 2007/2008 entre 2011 et 2016 (les artisans sont généralement touchés par les crises en décalage), l’année 2018 a été marquée par une hausse du chiffre d’affaires des entreprises artisanales de +2%, en particulier grâce au BTP. Cette hausse s’est d’ailleurs maintenue en 2019.

Dans le détail, le chiffre d’affaires des artisans auto-entrepreneurs a bondi quant à lui de près de 25%, grâce à l’augmentation des seuils applicables à l’auto-entreprise (qui sont passés de 34.400€ à 72.600€).

Ainsi, avec plus de 3 millions de travailleurs actifs dont 1,6 millions de salariés pour 300 milliards de chiffre d’affaires réalisés par 1,3 millions de TPE et de PME, l’artisanat reste la « première entreprise de France ».

Les secteurs de l’artisanat avec le plus de créations d’entreprises

Selon l’Insee, en 2020, les secteurs de l’artisanat qui ont enregistré le plus de créations d’entreprises sont les suivants :

  • L’alimentation, avec +46% de créations, en particulier dans la restauration rapide, la boulangerie-pâtisserie et la charcuterie ;
  • Les services, avec +29% de créations d’entreprises, en particulier dans les taxis/VTC, les travaux de nettoyage et l’esthétique ;
  • La fabrication, avec +18% de créations d’entreprise, en particulier dans la fabrication de vêtements, la fabrication de bijoux fantaisie et la fabrication de meubles.

A contrario, en 2020, le secteur du bâtiment a enregistré une baisse des créations de -19%. Dans ce secteur, ce sont la maçonnerie générale, l’électricité et la peinture-vitrerie qui représentent les segments les plus importants.

A noter : il est intéressant de remarquer que les profils des créateurs d’entreprises artisanales se diversifient au fil des années. Réservées pendant des décennies voire des siècles aux professionnels formés en apprentissage, les activités artisanales attirent aujourd’hui de plus en plus de cadres en reconversion. Et pour cause une fois encore : non seulement les entreprises artisanales sont très implantées dans les territoires (ruraux et quartiers politiques de la ville notamment) mais en plus le métier d’artisan répond à une quête de sens largement répandue chez les cadres. Enfin, ces derniers disposent de sérieux atouts en matière de gestion, de management et de relation commerciale par rapport aux profils « traditionnels » d’artisans.

Se lancer dans l’artisanat en franchise

Voilà pourquoi notamment la franchise tire son épingle du jeu y compris dans les secteurs de l’artisanat depuis plusieurs années. En effet, la création d’une entreprise artisanale en franchise permet d’obtenir une formation initiale qui couvre aussi bien les aspects techniques du métier exercé que les aspects entrepreneuriaux (gestion, management, relation commerciale). Grâce à cela ainsi qu’à l’accompagnement constant de la tête de réseau et à la notoriété de la marque choisie, les artisans franchisés enregistrent des résultats supérieurs à la moyenne de leurs secteurs.

Ainsi, selon la 18e enquête annuelle de la franchise réalisée par la Banque Populaire et la Fédération Française de la Franchise, en 2021 :

  • 70% des franchisés estimaient avoir mieux résisté à la crise ;
  • 80% des franchisés étaient confiants en l’avenir de leur entreprise.

La franchise présente donc de belles opportunités, y compris pour se lancer dans l’artisanat. Et ce, d’autant plus que tous les secteurs sont représentés.

L’artisanat dans le bâtiment en franchise

Premier secteur de l’artisanat, le bâtiment a été investi depuis longtemps par la franchise et connaît une forte croissance du nombre d’enseigne depuis plusieurs années, en particulier dans la rénovation et la rénovation énergétique.

Du diagnostic immobilier à l’agencement en passant par le courtage en travaux, le chauffage, la construction bois, l’entretien de toitures, les menuiseries, les piscines, etc. : tous les secteurs artisanaux du bâtiment sont couverts par des franchises qui ont développé un modèle économique, des méthodes de travail et une notoriété nationale afin de permettre à tous les membres de leurs réseaux de performer et de s’imposer sur leurs marchés.

La boulangerie pâtisserie en franchise

Approvisionnement, recettes, méthodes de fabrication, modèles économique, marques reconnues : le secteur de la boulangerie-pâtisserie artisanale a lui aussi été investi depuis de nombreuses années par la franchise, notamment avec des marques comme Banette.

Toutefois, depuis quelques années, le processus s’accélère et le nombre d’acteurs augmente, en particulier avec des concepts de boulangeries-pâtisseries de grandes superficies implantées en périphéries commerciales pour drainer des flux conséquents de clients tout en proposant des produits artisanaux. Et ce, avec des entreprises fortement créatrices d’emplois.

Les chocolatiers et glaciers en franchise

En franchise, dans le secteur du chocolat et de la glace, on ne peut pas parler véritablement d’artisanat. En effet, les franchisés sont en réalité des commerçants qui gèrent leur boutique. En revanche, ils distribuent des produits artisanaux et peuvent donc s’inscrire, en ce sens, dans les franchises artisanales.

Pour se lancer dans l’artisanat, la franchise représente donc également l’une des meilleurs options, aujourd’hui, pour créer son entreprise, être indépendant mais bénéficier d’une formation, d’un accompagnement et d’une marque, afin de s’imposer sur le marché.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top