logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

Le marché du vitrage automobile en France en 2021

Etat du marché du remplacement de pare-brise avant et après la crise du Covid-19

Publié le

Secoué par la pandémie de Covid-19, qui a impacté l’ensemble du secteur automobile, le marché du vitrage automobile connaît une profonde mutation depuis plusieurs années. Face au leader incontestable, de nombreux acteurs tentent de s’imposer. Le point sur le marché du vitrage automobile.

Le marché du vitrage automobile en France en 2021

Un marché de plus en plus concurrentiel

Un leader incontesté

Jusqu’à l’arrivée de Carglass sur le marché, en 1986, le remplacement de pare-brise était la chasse gardée des concessionnaires de marques constructeurs. En devenant le premier acteur indépendant à proposer ces prestations, en partenariat avec les assureurs, Carglass a donc révolutionné le marché et en est devenu rapidement le leader.

L’enseigne au slogan bien connu de tous pouvait ainsi s’enorgueillir de 30% de parts de marché en 2016. En 2021, suite à la multiplication des centres pour se rapprocher au maximum des consommateurs, l’enseigne, qui compte désormais 450 centres en France, totalise 40% de parts de marché. Cependant, Carglass ne se développe qu’en intégré.

Des challengers de plus en plus nombreux

Aussi, chaque année, de nouveaux acteurs cherchent à s’imposer sous le modèle de la franchise, de la licence de marque ou de la concession, qui captent en moyenne 6% à 8% du marché.

Et ce, à l’exception notable de l’enseigne France Pare-Brise, créée en 1993 (soit 7 ans après Carglass), et qui devrait compter 400 centres d’ici fin 2021, prenant ainsi la deuxième place du classement sur ce marché de plus en plus concurrentiel.

  • Actiglass, qui s’est spécialisée dans les centres mobiles pour aller au plus près des consommateurs ;
  • Chrono Pare-Brise, qui a opté pour une politique commerciale agressive avec une franchise remboursée à 100% ;
  • Glass&Wash, qui marie astucieusement remplacement de pare-brise et préparation esthétique auto ;
  • Glastint, spécialisée dans les films pour vitrage (auto et bâtiment) et a développé une offre de remplacement de pare-brise en complément ;
  • Global Pare-Brise, qui propose le remplacement en centre ou à domicile pour s’adapter aux exigences des clients ;
  • OuiGlass, qui propose également la gratuité de franchise mais aussi de nombreux autres services tels que les véhicules de remplacement, etc. pour séduire la clientèle ;
  • SOS Pare-Brise+, qui a connu un développement rapide, est la première enseigne, historiquement, à avoir proposé le 0€ de franchise et propose ses prestations également aux véhicules professionnels, aux poids-lourds, etc.

font toutes figure de challengers et continuent chaque année de capter des parts de marché, parfois en adoptant des stratégies astucieuses de diversification des prestations.

Des non spécialistes qui gagnent du terrain

La diversification, c’est aussi l’option choisie par de plus en plus d’enseignes de centres auto et de garages. Ces dernières voient en effet passer des millions de véhicules dans leurs établissements chaque année sans valoriser leur savoir-faire en matière de remplacement de pare-brise. De ce fait, pendant des années, elles ont laissé passer une partie de la manne financière représentée par cette activité.

C’est pourquoi, désormais, elles sont de plus en plus nombreuses à se positionner sur le marché du vitrage auto. C’est le cas par exemple de Point S, qui a développé le concept S Glass, qui consiste à dédier une baie d’atelier aux prestations de vitrage, et surtout à communiquer dessus.

Fin décembre 2020, Point S comptait 85 centres auto convertis au concept S Glass en un an. Mais la crise sanitaire est passée par là. « Nous avons refusé bon nombre de demandes extérieures car nous voulons privilégier nos adhérents. La phase de développement ne fait que commencer, nous sommes satisfaits. Nous atteindrons les 200 points de vente S Glass d’ici à fin 2021 et les 600 dans les 5 ans à venir », assurait Christophe Rollet, directeur général du groupe Point S, à nos confrères du magazine L’Argus. Une troisième personne vient même de rejoindre le pôle pare-brise pour animer la stratégie.

« Nous avons intégré de nouveaux fournisseurs et la relation commerciale se passe très bien. Nous sommes non spécialistes, ils auraient pu être réticents, mais ont vite compris que par notre notoriété et notre maillage, il y avait un sens à travailler avec nous ».

De son côté, l’enseigne de centres auto Norauto a choisi de s’allier au leader du secteur tandis que France Pare-Brise s’est alliée à l’enseigne Euromaster. Et ce, dans une démarche de co-branding tout aussi efficace

Le vitrage automobile secoué par le Covid-19

« Sur un marché comme celui du vitrage, qui va chuter de 15% sur l’année, on ne récupère jamais totalement les pertes de volume suite à une sinistralité en baisse drastique, comme ce fut le cas pendant le confinement », affirmait dans les colonnes de L’Argus, en décembre 2020, Christophe Toutin, directeur marketing de Carglass France. « Il y a tout de même eu un report d’une partie des réparations et des contrôles techniques qui n’ont pas pu être réalisés. Ce report d’activité a compensé une partie des pertes. »

De fait, avec la diminution considérable des véhicules circulant en France au cours de l’année 2020, à cause en particulier des confinements successifs, les bris de glaces ont suivi la même tendance baissière, ce qui a fortement impacté les acteurs du secteur.

Cependant, depuis la fin des confinements et la reprise de la « vie normale », non seulement le trafic a retrouvé son niveau d’avant la pandémie mais il semble même s’être accentué. Le nombre et la durée des bouchons aux abords des grandes agglomérations ont en effet connu une forte augmentation depuis la rentrée de septembre 2021, comme si de nombreux usagers avaient délaissé les transports en commun pour se retourner vers leurs voitures.

Le marché du remplacement de pare-brise devrait donc rapidement retrouver son niveau d’avant-crise. Alors si vous souhaitez ouvrir une entreprise spécialisée dans le remplacement de vitrages automobiles, pensez à choisir votre franchise pour mettre toutes les chances de votre côté.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,0/5 - 5 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top