logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Devenir revendeur de CBD en France

Pourquoi et comment créer un magasin de CBD

Publié le

Alors que la France compte désormais, début 2021, entre 400 et 500 boutiques, soit 4 fois plus qu’en 2019, selon le Syndicat Professionnel du Chanvre, le marché, en pleine explosion, attire de plus en plus les convoitises. Alors, que vous soyez amateur de chanvre, d’innovations sur le marché du bien-être ou simplement investisseur avisé, comment devenir revendeur de CBD aujourd’hui en France ? Rien de plus simple avec la franchise.

Devenir revendeur de CBD en France

Marché du CBD : un secteur en plein essor

Selon le syndicat professionnel du secteur, le nombre de magasins de CBD a doublé en deux ans. Et ce, alors que les premiers points de vente distribuant des produits au CBD sont arrivés en France en 2017/2018, défrayant la chronique. Ainsi, le marché est aujourd’hui estimé entre 150 et 200 millions d’euros mais devrait atteindre 1 milliard d’euros selon les professionnels du secteur d’ici 2023. Autant dire que le secteur présente de nombreuses opportunités.

Et ce, d’autant plus que des parlementaires ont publié en février 2021 un rapport sur la question afin de mener vers un assouplissement des règles imposées au secteur. Leurs demandes portent notamment sur :

  • « L’autorisation de la culture, de l’importation, de l’exportation et de l’utilisation de toutes les parties de la plante de chanvre à des fins industrielles et commerciales, y compris la fleur » ;
  • La suppression du seuil de 0% de THC dans les produits finis ainsi que la mise en place d’un seuil maximal pour les cultures de chanvre, compris entre 0,6% et 1% pour les territoires ultra-marins, soumis à des conditions climatiques plus chaudes qui favorisent le développement de THC dans les plantes.

En effet, la réglementation française est non seulement complexe mais en plus contraire au droit européen, comme l’a rappelé la Cour de Justice de l’Union Européenne en novembre 2020. A ce jour, en France, les fibres et graines de chanvre ne pouvaient être commercialisées à condition de contenir moins de 0,2% de THC tandis que les produits finis (crèmes, huiles, etc.) doivent en être totalement dépourvus.

Si cette décision de la Cour de Justice européenne ouvre des perspectives pour les professionnels du secteur, devenir revendeur de CBD exige donc tout de même de la prudence et, surtout, une solide formation de base sur les aspects juridiques et réglementaires du métier. Et ce, en plus d’une sélection pointue des fournisseurs pour s’assurer que les produits distribués respectent le droit européen.

La franchise : le meilleur moyen d’ouvrir une boutique de CBD

Autant d’aspects qui sont justement pris en charge par les franchises de CBD. En effet, les franchises de CBD :

  • Ont eu besoin, pour exister, perdurer et se développer, de consolider leurs connaissances et leur éventuelle défense sur le plan légal. Elles disposent donc de toute l’expertise sur ces questions et assurent non seulement une veille juridique constante mais aussi, bien souvent, du lobbying auprès des institutions pour que la réglementation soit favorable à leur activité économique.
  • Ont une obligation de formation et d’accompagnement des franchisés. Dès lors, elles ont un devoir vis-à-vis des membres de leur réseau de transmission de leurs connaissances et d’accompagnement sur les questions juridiques. Mais surtout, elles n’ont aucun intérêt à ce que leurs franchisés ferment boutique pour des questions légales. C’est mauvais pour leur image et mauvais pour leurs revenus. En franchise, commerçants et tête de réseau sont dans le même bateau.
  • Ont structuré des réseaux d’approvisionnement pour leurs produits à base de CBD ou leurs dérivés de la plante (fleurs, graines, fibres, etc.). Ainsi, elles ont mis en place des partenariats avec des producteurs et des fournisseurs sérieux, solides et qui effectuent régulièrement les analyses nécessaires pour prouver la conformité de leurs produits avec la réglementation européenne. Ces réseaux d’approvisionnement sont mis au service des franchisés pour qu’eux-mêmes puissent bénéficier de ces avantages.

Cerise sur le gâteau, les franchises de CBD ont développé au fil des années une notoriété auprès de la clientèle qui favorise le démarrage des nouvelles boutiques franchisées. Discours de marque, communication, notoriété, etc. : tout est déjà expérimenté et validé pour que chaque boutique performe et enregistre rapidement après son ouverture un flux de clients réguliers.

De fait, en moyenne, les boutiques de CBD franchisées affichent un retour sur investissement en moins d’un an, parfois même en moins de 6 mois, selon le concept et la zone de chalandise.

Aujourd’hui, donc, la meilleure manière et la plus simple de devenir revendeur de CBD en France est de le faire en franchise. Et si vous ne savez pas avec quelle enseigne vous lancer dans l’aventure, pensez à consulter notre article de conseil sur le sujet : Choisir sa franchise de CBD.

Mots clés : Marché
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,3/5 - 11 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top