logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Formations pour travailler dans les services à la personne

Le point sur les formations pour travailler dans les services à la personne

Publié le

Depuis la libéralisation du marché en 2005, avec la loi Borloo, le secteur des services à la personne (SAP) a connu un essor considérable et de nombreux bouleversements. Il pèse ainsi en moyenne 20 milliards d’euros chaque année et représente plus d’1 million d’emplois, pour près de 900 millions d’heures effectuées. Quelles sont donc les formations pour travailler dans les services à la personne ? Eléments de réponse.

Formations pour travailler dans les services à la personne

Les formations pour devenir auxiliaire de vie

Trop souvent déconsidéré, le métier d’auxiliaire de vie est un métier dont l’importance se fait au contraire grandissante, à mesure que les services à la personne se développent, que le nombre de personnes âgées augmente et que le maintien à domicile des personnes dépendantes devient la norme.

Outre l’empathie, la bienveillance et le sens du collectif, les auxiliaires de vie ainsi que l’ensemble des personnels intervenant auprès des publics dits « fragiles » doivent acquérir des compétences techniques et des connaissances théoriques leur permettant d’exercer leur métier dans les règles de l’art et apporter aux services à la personne leurs lettres de noblesse.

C’est pourquoi les formations pour travailler dans les services à la personne ont été référencées par les ministères de l’Education Nationale, des Solidarités et de la Jeunesse, de l’Agriculture et de l’Alimentation, du Travail ainsi que la Direction Générale des Entreprises (DGE). Ces formations sont les suivantes :

Les formations niveau CAP et BEP dans les SAP

  • Le CAP Assistant(e) technique en milieu familial et collectif
  • Le CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE)
  • Le CAPA Option services aux personnes et vente en milieu rural
  • Le Titre professionnel Assistant(e) de vie aux familles (ADVF), réactualisé juillet 2016
  • Le Diplôme d'État Accompagnant éducatif et social (DEAES)
  • La Mention complémentaire Aide à domicile (CMCAD)
  • Auxiliaire de gérontologie
  • Assistant(e) de vie dépendance
  • Assistant maternel / Garde d'enfants
  • Employé familial
  • Surveillant(e) – visiteur(e) de nuit en secteur social et médico-social
  • Conducteur accompagnateur de personnes à mobilité réduite

Les formations niveau BAC dans les SAP

  • Diplôme d'État de technicien d'intervention sociale et familiale (DETISF)
  • Baccalauréat professionnel Services aux personnes et aux territoires
  • Baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne. Option A : à domicile (ASSP)

Les formations pour ouvrir une agence de services à la personne

Travailler dans les services à la personne peut prendre également une forme différente : car le secteur a besoin des intervenants et intervenantes qui effectuent les prestations aux domiciles des bénéficiaires, mais le secteur a également besoin de managers, de cheffes et chefs d’entreprises qui créent des établissements, recrutent, forment, encadrent, pilotent en somme les structures de services à la personne.

Or, pour ouvrir une agence de services à la personne, il est impératif de connaître les besoins des usagers ainsi que les contraintes réglementaires applicables au secteur. Mais il est aussi indispensable de savoir :

  • Gérer une entreprise, tant sur le plan administratif que financier, comptable et commercial
  • Gérer du personnel, tant au niveau du recrutement que de la formation ou du management
  • Gérer la relation client sur le long terme et se tenir à jour des évolutions du secteur, notamment sur le plan réglementaire

C’est pourquoi les formations pour ouvrir une agence de services à la personne sont plutôt des formations de niveau 5 ou 6, donc post Bac. Il s’agit essentiellement des formations suivantes :

  • BTS Économie sociale et familiale (ESF)
  • BTS Services et prestations en secteur sanitaire et social (SP3S)
  • DUT carrières sociales Assistance sociale
  • Diplôme d’État de conseiller en économie sociale et familiale (DECSF)
  • Diplôme d'État d'éducateur spécialisé (DEES)
  • Diplôme d'État d'éducateur technique spécialisé (DEETS)
  • Diplôme d'État d'assistant de service social (DEASS)
  • Diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants (DEEJE)
  • Certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale (CAFERUIS)
  • Licence professionnelle Santé spécialité Cadres fonctionnels des établissements sociaux et médico-sociaux
  • Licence Professionnelle Intervention sociale option Écrivain public assistant en démarches administratives et en écritures privées
  • Certification Responsable d'entreprise d'économie sociale et solidaire
  • Certificat d'aptitude aux fonctions de direction d'établissement ou de services d'intervention sociale (CAFDES)
  • Directeur des établissements sanitaires et sociaux (GESS)
  • Directeur d'établissement de l'intervention sociale
  • Gestionnaire d'établissements médicaux et médico-sociaux
  • Diplôme d'État d'ingénierie sociale (DEIS)

La franchise : pour les uns et pour les autres

Selon une étude réalisée par Xerfi-Percepta en 2018, le marché tendait cependant à s’essouffler, notamment du côté des structures associatives. Parallèlement, l’étude remarquait « Les entreprises privées grignotent en effet progressivement des parts de marché et représentent désormais 17% du chiffre d’affaires total », et de poursuivre « [le nombre d’entreprises privées] a littéralement explosé en 10 ans (…) et avec une croissance annuelle moyenne supérieure à 8% entre 2017 et 2021, les entreprises privées continueront d’endosser le rôle de locomotives du marché ».

Et pour cause : les entreprises privées, en particulier les enseignes de franchises, ont tout mis en œuvre pour devenir les leaders du secteur, avec une qualité de prestations en amélioration continue, des outils performants développés grâce à l’étendue de leurs réseaux, des pratiques de formation et managériales qualitatives et efficientes, etc.

C’est pourquoi les enseignes de franchises de services à la personne sont en passe de devenir les plus gros employeurs du secteur :

  • Elles assurent la formation, en interne, des intervenants et intervenantes
  • Elles assurent la formation initiale des franchisés et franchisées qui souhaitent ouvrir leur agence de services à la personne

Et ce, sans exigence de diplôme préalable. Les franchises de services aux particuliers constituent donc plus que jamais une alternative particulièrement intéressante pour celles et ceux qui souhaitent travailler dans le secteur sans pour autant passer par une formation diplômante potentiellement longue et coûteuse.

Par ailleurs, après au moins 3 ans d’exercice au sein d’une franchise, que ce soit comme salarié ou comme franchisé, il est possible, via les dispositifs de validation des acquis de l’expérience (VAE), d’obtenir l’un des diplômes cités plus haut.

Si vous souhaitez travailler dans les services à la personne sans formation, pensez donc à consulter la liste des enseignes qui recrutent et faites votre choix.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,2/5 - 3 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top