logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Franchise Expo Paris : comment faire bonne impression à un franchiseur sur un salon ?

5 conseils infaillibles pour ne pas rater la première impression donnée à un franchiseur malgré le masque et les gestes barrières

Publié le

A quelques jours de l’ouverture du salon de la Franchise de Paris, voici cinq conseils pour faire bonne impression à un franchiseur et mettre toutes les chances de votre côté pour créer votre entreprise avec le réseau convoité, malgré le masque et les gestes barrières en vigueur. 

Franchise Expo Paris : comment faire bonne impression à un franchiseur sur un salon ?

1. Ne perdez pas de temps

Deux minutes. C’est le temps qu’il faut généralement pour se faire une première impression de son interlocuteur. Autant dire que vous n’avez pas beaucoup de temps pour faire mouche. Pensez à adopter une tenue vestimentaire adéquate et à préparer vos premiers mots. Vous éviterez ainsi de bafouiller sur les tout premiers échanges et gagnerez en confiance en vous. N’oubliez pas de bien articuler derrière votre masque pour éviter à votre interlocuteur de vous faire répéter vos premières phrases.

Et souriez dès le départ. En cette période si particulière de masques obligatoires, vos yeux parlent pour vous et reflètent le sourire qui se cache sous le tissu. 

2. Ne laissez pas votre corps vous trahir

Les signaux non verbaux sont tous les petits gestes que l’on fait souvent sans même sans rendre compte et qui trahissent une gêne et un manque de confiance en soi. Evitez de fuir le regard du franchiseur ou de croiser les bras pendant l’entretien. Le contexte sanitaire actuel vous interdit de donner une solide poignée de main à la personne qui vous fait face comme on le recommande généralement mais prenez le temps de la regarder dans les yeux et n’oubliez pas de sourire pendant les échanges !

Même sous le masque, l’expression du visage est très importante. Votre discours sera d’autant plus percutant qu’il ne sera pas perturbé par un ensemble de petits signes déstabilisants pour votre interlocuteur. Et n’oubliez pas d’articuler !

3. Montrez votre bonne connaissance du concept

Gardez en tête que rencontrer un franchiseur est comme passer un test de recrutement. Hors de question d’y aller les mains dans les poches sans connaître en détail le concept proposé et le fonctionnement du réseau. Montrez au franchiseur que vous vous êtes intéressé à son concept, que vous avez étudié le marché et n’hésitez pas à lui poser des questions si certains points vous taraudent. Qu’il s’agisse du montant des redevances, du contenu de la formation initiale ou encore des causes de sortie de son réseau, c’est le moment d’oser demander des réponses précises. 

4. Faites preuve d’enthousiasme

Créer son entreprise demande une solide dose de motivation et le franchiseur doit d’emblée percevoir votre enthousiasme à vous lancer dans cette nouvelle aventure entrepreneuriale à ses côtés. Que vous soyez un salarié en reconversion, un chef d’entreprise qui souhaite se lancer dans une nouvelle activité ou un couple qui a décidé de s’associer pour se mettre à son compte, il est capital que votre enthousiasme soit palpable.

Montrez au franchiseur que vous avez bien pris en compte les difficultés liées à la position de chef d’entreprise (au niveau des horaires par exemple ou de l’implication personnelle nécessaire notamment) et que cela n’entrave en rien votre volonté de vous lancer. 

5. Soyez franc

Enfin, n’ayez pas peur de jouer la carte de la franchise. Vous avez hésité car vous ne voulez pas sacrifier votre vie de famille pour créer votre entreprise ? Quitter votre travail pour vous mettre à votre compte vous effraie ? Les franchiseurs restent des êtres humains qui préfèreront avoir face à eux des porteurs de projet qui se sont posés les bonnes questions avant de se lancer et n’ont pas eu peur d’aller au-delà de leurs craintes plutôt que des fonceurs qui n’ont pas mesuré tous les risques et échouent au final dans le développement de leur entreprise ! 

Mots clés : Franchise Expo Paris
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,6/5 - 4 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top