logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Peut-on faire appel au financement participatif (crowdfunding ) pour sa franchise ?

Publié le

Très en vogue, le financement participatif (ou crowfunding) a d’abord été mis en place pour soutenir le lancement des start-up. Aujourd’hui, il investit le secteur de la franchise, permettant au franchisé de boucler son investissement initial, mais également de développer son activité. L’entrepreneur peut également emprunter de l’argent sur un mode participatif, une facilité qui revient cher. Pour favoriser l’entrée dans leur réseau, certaines franchises aident les franchisés à mener à bien leur collecte en crowfunding.

Peut-on faire appel au financement participatif (crowdfunding ) pour sa franchise ?

Le financement participatif pour rassembler l’investissement initial

L’investissement initial revient cher en franchise. Droit d’entrée, apport personnel, location ou achat d’un local commercial, travaux : pour financer son projet, le franchisé doit le plus souvent faire appel aux banques. S’il n’obtient pas de fonds suffisants, il peut recourir à un système très en vogue actuellement : le financement participatif, ou crowdfunding. Il devra lancer une campagne de collecte de fonds sur des plateformes spécialisées et l’argent récolté sera affecté au démarrage de son activité. Avantages : le processus est rapide et ne suppose pas la prise de sûretés personnelles (cautionnement).

Le financement participatif pour développer son activité en franchise

De la même manière, le franchisé peut avoir besoin de fonds après avoir démarré son activité, pour financer son développement, une campagne de communication, l’achat d’un autre point de vente, etc. À nouveau, il pourra faire appel à la générosité du public ou d’autres entreprises et obtenir des fonds supplémentaires, sans solliciter les banques ou ses proches.

Le crowleasing : une solution qui coûte cher

Autre option de financement participatif, le crowleasing. Dans cette hypothèse, le franchisé se fait prêter de l’argent, qu’il devra ensuite rembourser. Une facilité qui a un coût non négligeable, car les taux pratiqués sont généralement très élevés. Cette solution doit donc être envisagée avec prudence.

La mise en place du crowdfunding par certains franchiseurs

Les franchiseurs ont eux aussi compris l’intérêt du financement participatif pour soutenir le développement de leur réseau et permettre ainsi aux entrepreneurs de les rejoindre plus facilement. Certaines enseignes se sont donc associées à des plateformes collaboratives pour aider leurs futurs franchisés à récolter des fonds. En échange, ces derniers devront accorder une récompense en nature aux personnes qui les soutiennent financièrement. Il peut s’agir d’un bon d’achat en magasin, d’une prestation gratuite, etc.

Vous avez d’autres questions sur la franchise ? Consultez nos réponses ! 

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4/5 - 1 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top