logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Reconversion : choisir la coiffure en franchise

Se reconvertir en coiffeur grâce à la franchise

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Il est loin le temps où l’on exerçait toute sa vie la même activité au sein d’une seule entreprise. Aujourd’hui, il n’est pas rare de devoir se reconvertir au cours de sa carrière professionnelle, que ce soit par envie ou pour mieux coller à la réalité du marché. L’une des options à envisager, c’est la reconversion en coiffure. Et quoi de mieux pour se lancer qu’une enseigne en franchise ? Ces dernières permettent en effet de créer son entreprise en toute sécurité grâce à la remise clés en main d’un concept éprouvé et à un accompagnement de chaque instant. Zoom sur les raisons de choisir la coiffure en franchise pour une reconversion.

La reconversion professionnelle : un Français sur deux a déjà franchi le pas 

En 2017, la plateforme de formations professionnalisantes en ligne OpenClassrooms interrogeait les Français sur leur perception de la reconversion professionnelle. Tous âges et catégories socio-professionnelles confondues, nous sommes 85% à nous y montrer favorables. Pour 62% d’entre nous, ce changement est perçu comme une réelle opportunité de booster sa carrière et son bonheur au travail, plutôt que comme une contrainte liée à la problématique du chômage. 69% des personnes qui se sont reconverties professionnellement se sentent d’ailleurs plus épanouies !

C’est ainsi que 50% des actifs auraient déjà changé de métier au cours de leur carrière professionnelle, un nombre qui passe à 60% pour la tranche des 50-64 ans. Selon l’INSEE, une personne qui intègre aujourd’hui le marché de l’emploi changera en moyenne 4.5 fois d’employeur au cours de sa vie. C’est dire si la reconversion professionnelle a de beaux jours devant elle !

Cependant, quelques facteurs viennent freiner le désir des Français de se reconvertir, comme la difficulté d’accès à la formation, le tarif prohibitif de certaines d’entre elles ou encore toute la paperasse administrative liée à la création d’une entreprise. C’est pourquoi la franchise semble constituer une voie royale pour la reconversion professionnelle. 

La coiffure : le deuxième plus grand secteur de l’artisanat en France

Avec plus de 1 358 269 entreprises en France, l’artisanat fait figure de géant dans l’économie et l’emploi du pays. Ce secteur représente ainsi 3.1 millions d’actifs, dont 23% sont des femmes et 300 milliards de chiffre d’affaires.

Et un segment en particulier tire son épingle du jeu : la coiffure. Il est tout simplement le deuxième secteur de l’artisanat en France et selon l’UNEC, l’Union Nationale des Entreprises en France, il représente :

  • 85 492 établissements

  • 184 065 actifs

  •  5.8 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Parmi ces établissements, 90% sont des indépendants, et les 6 500 points de vente exercent en franchise pèsent entre 25 et 30% du CA du secteur.

Quelles conditions faut-il respecter pour être coiffeur ?

Réglementé, l’exercice de la profession suppose que vous soyez titulaire d’un :

  • Brevet professionnel de coiffure

  • Ou d’un brevet de maîtrise de coiffure

  • Ou d’un diplôme inscrit au répertoire national de certification dans un domaine directement lié à celui de la coiffure.

Vous n’êtes pas obligé stricto sensu d’être vous-même, en tant que créateur de l’entreprise, en possession de ce diplôme, le salarié ou le conjoint collaborateur lui-même diplômé est une condition suffisante. Néanmoins, vous ne pourrez pas légalement ouvrir votre salon en leur absence. 

La loi vous autorise à exercer le métier de coiffeur sans diplôme si vous coiffez des hommes dans une commune de moins de 2 000 habitants.

Quelles qualités faut-il posséder pour une reconversion réussie en coiffure ?

Secteur porteur s’il en est un, la coiffure représente une opportunité sérieuse de réussite pour les candidats à la reconversion professionnelle. Mais encore faut-il posséder certaines qualités et compétences. Vous devez déjà avoir une appétence certaine pour le métier, et ainsi être un travailleur manuel passionné.

En outre, il vous faudra avoir un relationnel client facile. Tout au long de vos journées, vous serez en contact avec des personnes d’horizon très divers, que vous devrez savoir accueillir et fidéliser.

Enfin, vous devrez également être un bon gestionnaire, pour réaliser vos commandes dans les temps et optimiser au mieux vos marges.

Pourquoi choisir la franchise en coiffure pour une reconversion ?

La franchise s’avère idéale pour ceux qui souhaitent se reconvertir dans la coiffure, pour de nombreuses raisons. Le premier avantage, c’est que vous restez indépendant, mais vous bénéficiez de l’appui de la tête de réseau. L’aventure entrepreneuriale sur ce modèle permet donc de rompre l’isolement dans un rapport gagnant/gagnant.

En outre, le démarrage de l’activité est d’autant plus facile que le concept a déjà été longuement éprouvé sur le terrain. Le franchisé n’a ainsi plus qu’à réitérer le succès du modèle économique, qu’il se voit remettre clés en main. Le savoir-faire n’est pas le seul levier sur lequel il peut compter. La renommée des salons de coiffure en franchise pèse un poids certain sur le marché, et là où il faut normalement des années pour se bâtir un nom, opter pour une enseigne avec pignon sur rue comme Frank Provost permet de bénéficier immédiatement de sa réputation.

Autre atout de la reconversion professionnelle en franchise en coiffure, la formation et l’accompagnement dispensés par la tête de réseau. Avant d’ouvrir son salon, le franchisé participe à une session de formation pour mieux appréhender les subtilités du modèle économique choisi et devenir rapidement opérationnel sur son futur métier. Dans le même sens, l’accompagnement se révèle fondamental pour mener à bien chaque étape du projet entrepreneurial. Le franchiseur peut ainsi vous assister dans des phases aussi diverses que la recherche de l’emplacement idéal, la bonne conduite des travaux, le recrutement d’une équipe, voire même une aide au financement.

Quelles franchises rejoindre pour une reconversion en coiffure ?

Les enseignes en franchise ne manquent pas pour vous accueillir dans le cadre de votre reconversion professionnelle en coiffure. Pour se différencier de la concurrence, elles révèlent toutes un concept spécifique, comme :

 Addict Paris : unique en France, le concept repose sur un système de coiffure par abonnement et sans engagement. Un pari réussi puisque près d’une trentaine de salons ont déjà fleuri en France.

Barber Men : devenez coiffeur et barbier dans un salon sans rendez-vous, aux côtés de l’enseigne en franchise, l’un des pionniers du secteur en France.

Camille Albane : avec plus de 200 salons de coiffure, cette enseigne figure parmi les leaders du secteur. La clé de son succès ? Un positionnement haut de gamme, qui séduit les clients depuis 1994.

Dessange : pas de redevance de fonctionnement ni publicitaire, pas de royalties : l’enseigne est l’une des moins chères du marché pour les candidats à la reconversion professionnelle en franchise.

Tchip Coiffure : leader de la coiffure en nombre de clients par mois, ce réseau est à la tête de plus de 500 salons en France et se positionne sur la coiffure accessible.

Vog Coiffure : Spécialiste de la coloration, ce réseau en franchise officie depuis 1979 sur le secteur de la coiffure et est déjà à la tête de plus de 120 franchisés.

 


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,3/5 - 2 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top