Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Investissez dans une franchise de glaces ou de yaourts glacés

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Nous sommes 86 % de Français à consommer des glaces, lesquelles constituent notre dessert préféré. Ce segment ultra gourmand est d’ailleurs en hausse continue depuis 2016, porté par les innovations des fabricants et des franchiseurs. La tendance est à la dessaisonalisation des glaces et autres yaourts glacés, à la création de formats mini pour s’adapter aux contraintes du nomadisme et à l’élaboration de produits instagrammables pour séduire les millenials. Les franchises de frozen yogurts et de glaces constituent un vecteur idéal pour se positionner sur ce marché porteur, grâce à des concepts adaptés aux attentes des consommateurs et à un accompagnement de chaque instant. Tout ce que vous devez savoir avant d’investir dans une franchise glacier ou de yaourts glacés.

Les chiffres clés du marché de la glace

Selon le Planetoscope, nous dégustons 5.5 litres de crème glacée chacun par an. Pas étonnant puisque ce produit est le préféré des Français, qui la consomment majoritairement en saison estivale, mais également à Noël ou en snacking en après-déjeuner ou dîner. C’est ainsi qu’en 2018 :

  • 237.8 millions de litres de glace ont été vendus, hors bûches ;
  • Le CA s’est élevé à 1.180 milliards d’euros… Contre 223.3 millions l’année précédente ! Soit une augmentation de 6.3 % en volume et 8.4 % en valeur ;
  • 84.7 % des foyers français ont acheté une glace au moins une fois dans l’année ;
  • Le budget moyen annuel affecté à l’achat de glaces grimpe à 46.6 € ;
  •  Le taux de pénétration s’est élevé à 87.4%.

Des indicateurs au vert, donc pour les marchands de glace !

Un secteur encore dominé par les groupes mondiaux et la grande distribution

La météo a été favorable en 2018 et la Coupe du monde du football a elle aussi eu un effet booster sur la vente de glace et de yaourts glacés. Si l’industrie de la glace comporte plus de 400 entreprises en France, ce sont les grands groupes mondiaux qui continuent de dominer le marché et la grande et moyenne distribution concentrent l’essentiel des ventes du secteur (2/3 des ventes).

Sont donc présents sur le marché :

  • Unilever, le leader néerlando-britannique, qui compte dans son portefeuille des marques phares de la glace comme Ben & Jerry’s, Miko, Magnum ou encore Carte d’Or ;
  • Nestlé, qui a écoulé quelque 190 millions de glaces Extrême l’année précédente et continue de séduire les papilles des consommateurs avec la collection de produits La Laitière ;
  • Häagen Dazs, qui pèse 8.3% des ventes du secteur ;
  • Les marques des distributeurs, comme celles d’Intermarché, Casino et Carrefour, qui n’hésitent pas à proposer toujours plus de références dans leurs rayons.

À leurs côtés, des acteurs français comme Thiriet, la Charlotte, la Compagnie des glaces ou Erhard ont réussi leur intégration sur le secteur et tendent à attirer les consommateurs grâce à des glaces et yaourts glacés innovants et gourmands.

Les défis du secteur des glaces

Le défi numéro 1 du secteur de la glace, c’est bien entendu la saisonnalité. Le pic de consommation se situe bien évidement en saison estivale, et si les conditions méteo ne sont pas optimales en été, c’est tout un segment qui risque d’être désorganisé. Pour pallier la saisonnalité, les fabricants font preuve d’innovation. C’est ainsi qu’ils proposent une gamme de références sans cesse renouvelée, développent des produits bio ou plus naturels, en adéquation avec les attentes des consommateurs, ou encore des glaces moins caloriques.

Autre piste pour désaisonnaliser la glace, en faire un produit de snacking, au même titre que le chocolat, les biscuits et autres pâtisseries que l’on aime consommer sur le pouce ou devant la télévision, après le dîner. C’est ainsi que fleurissent les nouveaux formats individuels, les toppings toujours plus variés et les associations gourmandes comme celle d’Unilever avec Ferrero, qui a donné naissance à une glace Kinder. 

Nouvelle cible également, les moins de 35 ans et les Millenials, pour qui les glaces doivent être instagrammables. Nouvelles textures, ganaches, éclats de noisettes, packagings impactants se prêtent ainsi au partage sur les réseaux sociaux.

Enfin, les glaces spécialement élaborées pour les enfants, sous des licences de marque comme celle des Minions, devraient elles aussi participer à la pérennisation du marché en France.

Le yaourt glacé, la nouvelle star de l’été

Se faire plaisir avec un produit sucré et glacé, voici la promesse que tiennent les frozen yogurts ou yaourts glacés, les nouvelles stars de l’été venues des États-Unis. Moins de matières grasses et plus sains que les crèmes glacées, ils tendent à s’imposer sur le secteur grâce à l’émergence de certaines enseignes comme celle de Yaourt Factory, qui fait désormais figure de leader en France. Récemment, 7 magasins Boon sont d’ailleurs passé sous enseigne Yogurt Factory, venant renforcer le nombre d’implantations en France. 

Alors comment s’explique le succès de ce réseau ? Par un concept bien rodé, imaginé par deux ex-étudiants de HEC, qui décident de ramener le yaourt glacé dans leurs valises après un séjour aux USA. Le modèle économique repose sur des corners installés en centre-ville ou en centre commercial, qui proposent des yaourts glacés 0% de matières grasses, personnalisables à l’envi avec des toppings aussi variés que des fruits frais, des bonbons ou des coulis, et un accueil cordial en salopette rouge.

Avec quelles autres enseignes de franchise glace se lancer en France ?

Rejoindre un réseau en franchise vous garantit de plus grandes chances de succès dans votre projet de devenir marchand de glace. En effet, vous profiterez immédiatement de sa notoriété, vous n’aurez plus besoin de passer des années à vous bâtir un nom. En parallèle, vous vous verrez remettre clés en mains un concept durablement éprouvé, le savoir-faire et les recettes qui ont forgé la réputation de la marque.

Pour ouvrir un glacier artisanal, vous pouvez compter sur la franchise Amorino, qui produit des glaces artisanales dans le pur respect des traditions italiennes. Les ingrédients de très haute qualité comme la vanille Bourbon de Madagascar, les citrons de Sorrento, les manques Alphonso de l’Inde, viennent aromatiser des glaces italiennes à base d’œufs bio et de lait entier.

Autre alternative pour devenir glacier artisanal, Ô Sorbet d’Amour, qui propose plus de 100 parfums à emporter ou à consommer sur place pour les franchisés possédant une terrasse. Installées dans le bassin d’Arcachon, les boutiques bénéficient de l’une des plus fortes marges du secteur de la franchise grâce à la notoriété de cette marque qui existe depuis 1935.

Enfin, une marque a fait son apparition sur le secteur de la glace artisanale, Moustache. Elle se distingue de la concurrence avec ses boutiques haut de gamme décorées en noir et or, une sélection d’ingrédients locaux, et un positionnement écoresponsable. Les franchisés apprécient également le rythme de travail : 6 mois d’ouverture et 6 mois de congés.

Vous préférez un concept multi-produits ? La franchise Jeff de Bruges propose des crèmes glacées gourmandes aux côtés de son offre de chocolats, dragées et autres bonbons. Les magasins noirs et bleus profitent d’une image de marque très favorable auprès des consommateurs, qui y reviennent régulièrement pour découvrir les nouvelles recettes et vitrines, renouvelées tous les 15 jours. Pour mettre à jour leurs compétences, les franchisés Jeff de Bruges peuvent compter sur un programme de formation continue de qualité.

Faite le choix d'un concept original avec Green Tukky. L'enseigne revisite le food truk et propose des glaces à l'italienne dans un tuk-tuk électrique, le moyen de locomotion idéal pour aller au plus près des clients. Autonome et écologique, il véhicule une image de marque très positive auprès des consommateurs. 

 

 

 


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,7/5 - 3 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !