Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

La franchise s’adapte à tous les secteurs !

Zoom sur ces secteurs d’activités inattendus qui se développent en franchise

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Depuis un peu plus de 10 ans, le commerce associé et la franchise en particulier se portent très bien et témoignent d’un dynamisme insolent. Pour preuve, le nombre d’enseigne qui a progressé de plus de 60% en 10 ans tandis que le nombre de franchisés a progressé, lui, de 50%. Dès lors, ce mode de développement apparaît de plus en plus dans des secteurs d’activité inattendus tels que les campings, les pompes funèbres, les services aux entreprises, certaines niches de l’immobilier ou même dans des nouveaux métiers à mi-chemin entre le bien-être et la santé. Zoom sur ces secteurs d’activité surprenant qui fournissent à la franchise un nouveau terrain de jeu.

Le camping : nouvel eldorado de la franchise ?

Tous les secteurs s'adaptent à la franchiseAlors que pour de nombreux consommateurs, camping est associé immanquablement à l’adjectif « populaire », aux soirées de musique des années 80 et à Franck Dubosc en slip de bain, il apparaît au contraire que le marché du camping a considérablement évolué ces dernières années. Ce dernier, comme de nombreux autres marchés d’ailleurs, s’est en effet « premiumisé » ; il est monté en gamme. Ainsi, aujourd’hui, l’hôtellerie de plein air, comme on désigne le camping dans le secteur, accueille aussi bien des cadres supérieurs, des professions libérales et intellectuelles ou des entrepreneurs que des employés et des ouvriers. La cible est donc considérable.

En outre, le marché de l’hôtellerie de plein air connaît une croissance insolente, malgré les mutations du marché (ubérisation, plateformes de réservation en ligne, concurrence étrangère, etc.) : avec 37 000 salariés et un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros (pour 7 937 unités commerciales), en croissance de 60% en 10 ans, le marché du camping présente de belles opportunités !

Enfin, si la franchise commence à devenir une forte tendance pour la création de campings, c’est parce que ce mode de développement entrepreneurial offre de nombreux atouts dans un secteur en tension. En effet, outre les avantages inhérents au format de la franchise, sur ce secteur, le fait d’appartenir à un réseau permet de répondre plus facilement aux exigences toujours plus importantes de la réglementation : « règles de tourisme, d’urbanisme, d’environnement, de sécurité, d’accessibilité, de restauration, de débit de boissons, d’entrepreneur de spectacle, d’information du consommateur », etc. les gérants de campings sont submergés par des normes à maîtriser pour ne pas tomber sous le coup de la loi et pérenniser leur structure !

C’est ainsi que de très nombreuses enseignes, notamment des franchiseurs européens, se sont lancées sur le créneau de l’hôtellerie de plein air pour dominer le marché français du camping. Un ancien international du XV de France est d’ailleurs à la tête de l’une de ces enseignes, Flower Campings, et a décidé de lancer une nouvelle gamme de campings naturistes un peu partout en France, après avoir testé ce concept dans les Alpes de Haute-Provence. Parallèlement, des entrepreneurs ont créé Blacksheep Igloo et Blacksheep Van, deux marques proposant des concepts d’hôtellerie de plein air atypiques et originaux : le premier en proposant des nuits dans des hôtels de glace, à La Plagne et à Chamrousse, l’autre marque proposant la location de « camper van », des vans aménagés pour des road trips à l’américaine.

>> Lire aussi : Ouvrir un camping : quelles options en franchise ?

Les services B2B : un créneau très porteur

Alors que la France comptait en 2015 3,8 millions de PME, totalisant 48,3% de l’emploi salarié, 42,7% de la valeur ajoutée produite dans l’Hexagone et 15,4% du chiffre d’affaires à l’exportation ; alors que ces entreprises sont de plus en plus nombreuses à chercher à externaliser des compétences qu’elle n’ont que peu d’intérêt stratégique à conserver en interne ; alors que le recrutement et les RH restent le principal point faible des entreprises, les services B2B ne cessent de se développer depuis une dizaine d’années en France. Et évidemment, dès qu’un secteur présente un fort potentiel avec un haut niveau d’exigence et de concurrence, des solutions se développent en franchise, pour garantir aux clients une offre structurée, éprouvée et des compétences solides et aux entrepreneurs une rentabilité et un accompagnement dont ils ne pourraient bénéficier en étant isolés.

Ainsi, le nombre de réseau proposant des services aux entreprises est passé de 82 en 2011 à 127 en 2018, soit une augmentation de près de 55%. Et ce sont en particulier les RH, évidemment, qui mènent la danse sur ce secteur. Pour autant, de nombreuses autres activités existent également en franchise pour répondre aux besoins des entreprises :

  • Externalisation des comités d’entreprises
  • Recrutement
  • Conseil en gestion, management et développement commercial
  • Optimisation des coûts
  • Secrétariat
  • Courtage en crédits professionnels
  • Publicité et marketing
  • Et même des marchés de niche tels que l’entretien de haillons pour poids lourds, le nettoyage de flottes automobiles, la réfrigération de denrées alimentaires, etc.

Notons en outre que si ces secteurs évoqués plus haut sont des secteurs d’activité stables et pérennes qui devraient même monter en puissance dans les années à venir, puisque l’externalisation est en train de devenir la norme dans les entreprises, une nouvelle activité a vu le jour récemment en franchise, suite à l’évolution de la réglementation : la mise en conformité RGPD. Selon les spécialistes, le chiffre d’affaires de cette seule activité devrait atteindre 1 milliard d’euros par an… pour encore un an ou deux, avant de se tasser. Il y a donc des affaires à faire avec la RGPD, mais pas pendant longtemps !

Les pompes funèbres se franchisent également

Méconnu, parfois même rejeté, le secteur des pompes funèbres ne connaît pourtant pas la crise, bien au contraire. Le vieillissement de la population lui offre en outre de belles perspectives de développement. Ainsi, les experts estiment que le nombre de décès devrait croître de 25% ces prochaines années. Pour Xerfi-Percepta, le chiffre d’affaires du secteur devrait lui augmenter de 3,5% par an d’ici 2022 avec, en outre, une augmentation des taux de marge avec des EBE qui devraient atteindre en moyenne 10% en 2022… difficile d’établir des estimations précises de croissance au-delà.

Aussi, face à de petites structures familiales traditionnelles, de nouveaux acteurs voient le jour. Misant toujours sur l’humain, la qualité de service et l’écoute pour garantir un accompagnement optimal des familles, ces enseignes opèrent une véritable industrialisation de la profession, tout en harmonisant les prestations. Ce qui est bénéfique aussi bien pour les entrepreneurs que pour les clients, qui bénéficient désormais d’une offre plus transparente, partout en France.

>> Lire aussi : Pompes funèbres : un marché en mutation

Des niches dans l’immobilier : nouveaux leviers pour la franchise

Alors que l’immobilier est déjà depuis des années l’un des fers de lance du commerce associé, grâce aux évolutions législatives permettant d’accueillir dans un réseau des mandataires non titulaires d’une carte professionnelle d’agents immobiliers, de nouveaux leviers de développement apparaissent avec des niches. Biens rares et atypiques, ventes urgentes, ventes en viager, etc. : de nouvelles opportunités s’ouvrent dans l’immobilier en franchise grâce à ces niches inattendues.

Du bien-être à la santé : en franchise, il n’y a qu’un pas

Rééquilibrage alimentaire, coaching psycho-comportemental, harmonytherapie laser, hypnose, perte de poids, lutte contre le burn-out, arrêt du tabac ou de l’alcool, etc. : depuis plusieurs années se développent des enseignes spécialisées dans des pratiques plus proches de l’accompagnement, de la psychothérapie et du coaching, voire du médical, que du service pur et simple. Et pourtant, ces pratiques « alternatives » s’attaquent à des problèmes jusqu’ici traités de manière plus classique, à travers médicaments, compléments alimentaires et pratiques sportives. Non exclusives, ces nouvelles approches de la santé et du bien-être représentent un véritable nouveau marché, en répondant par l’humain, la proximité, le contact et la bienveillance à des problématiques de plus en plus prégnantes dans les sociétés occidentales. Cette hybridation constitue probablement ainsi l’avenir des services bien-être aux particuliers.

En résumé, donc, la franchise s’adapte à tous les secteurs, y compris ceux auxquels on ne s’attend pas et cela constitue probablement l’une des nombreuses forces de ce mode de création d’entreprise. Mais ce qui est sûr, c’est que quand un secteur existe en franchise, c’est que ce dernier présente un potentiel de développement qui a déjà été évalué, et donc suffisant, pour se lancer !


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 2 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !