logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Amazon Spark : le réseau social dédié aux ventes additionnelles

Zoom sur le réseau social lancé par le géant du e-commerce

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Alors que 31% de la population mondiale utilise les réseaux sociaux, ces derniers sont devenus des sources d’information client et des vitrines incroyables pour les marques et les distributeurs. Il n’est donc pas étonnant que le géant américain du e-commerce Amazon ait souhaité se lancer dans cette course digitale pour lui aussi être encore plus proche des consommateurs, en particulier ses abonnés Amazon Prime. Voilà pourquoi, il y a tout juste 2 ans, en juillet 2017, Amazon lançait Spark, un réseau social dédié… aux ventes additionnelles ! Zoom sur une application pas comme les autres.

Amazon Spark : qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche ?

Amazon Spark : le réseau social du e-commerceInspiré à la fois d’Instagram et de Pinterest, Spark est un réseau social fondé sur le partage d’images et de vidéos, classées par centres d’intérêt. Le « slogan » de Spark est d’ailleurs « Find, follow and share your interests » (« Trouve, suis et partage tes centres d’intérêt »). Et évidemment, ces centres d’intérêts ressemblent étrangement, dans leurs intitulés… aux catégories de produits du site e-commerce Amazon !

Lorsqu’il se connecte pour la première fois, l’utilisateur de Spark sélectionne ainsi plusieurs centres d’intérêt afin que l’algorithme du réseau social nourrisse son fil d’actualité. Par la suite, les utilisateurs peuvent « smiler » une photo (l’équivalent du pouce bleu chez Facebook), commenter, voter, échanger des points de vue, raconter un « coup de cœur » et bien sûr, acheter !

Car c’est toute la particularité de Spark : l’application intègre une fonctionnalité permettant d’acheter les produits similaires à ceux qui sont visibles sur les photos ! Cerise sur le gâteau : l’application est connectée aux stocks Amazon.

Ainsi, prenons un exemple : vous regardez la photo d’une personne assise face à un magnifique coucher de soleil, coiffée d’un chapeau. Si le produit existe dans les références Amazon, alors un bouton supplémentaire en forme de tote bag et affichant le stock disponible sur le site e-commerce !

Grâce à cette ingénieuse idée, non seulement Amazon collecte toujours plus d’informations sur ses utilisateurs, à travers leurs échanges, leurs réactions, leurs partages, etc., ainsi que sur les produits qui ont le plus de succès (et qui devront donc être mis en avant sur le site e-commerce auprès des internautes dont les centres d’intérêts sont similaires – merci les cookies !) mais aussi et surtout augmenter ses ventes additionnelles. Et ce, tout en offrant une expérience client unique, différenciante et participative !

Car Spark propose une grande variété d’approches de ses produits : des « mini stories » décrivant dans le détail une expérience utilisateur avec un produit, des posts ouvertement promotionnels mais aussi des images d’inspirations tendances, lifestyle dans lesquels les produit est mis en scène, fait partie d’un ensemble enthousiasmant.

Quel intérêt pour les marques et les distributeurs ?

Par conséquent, si l’intérêt de Spark pour Amazon est évident, les bénéfices que pourraient en tirer marques et distributeurs pourrait sembler flou. En effet, jusqu’à présent, Amazon ne permettant d’acheter que les produits distribués en propre, les marques ont certes intérêt à créer une communauté autour de ses produits (pour qu’ils soient achetés sur Amazon) mais ne peut pas favoriser, via Spark, ses ventes en direct.

Toutefois, le réseau social offre une fonctionnalité particulièrement intéressante : les votes. Et ce, d’autant plus que d’après une étude menée par un magazine américain, les votes sont les types de publications qui suscitent le plus d’engagement de la part des utilisateurs de Spark.

Le principe est simple : un utilisateur (marque, distributeur, influenceur ou utilisateur lambda) peut proposer à la communauté des utilisateurs partageant ses centres d’intérêt de choisir entre deux produits, deux variantes d’un même produit, deux couleurs, deux designs, etc. En clair : à travers les votes sur Spark, une marque ou un distributeur peuvent identifier les produits les plus susceptibles de rencontrer du succès ! Ils peuvent recueillir des commentaires sur leurs choix, des feedbacks sur leurs produits existants ou leurs innovations, etc. En somme : Spark peut fonctionner comme une sorte de focus group en temps et en conditions réelles. En ce sens, le réseau social d’Amazon pourrait devenir une formidable opportunité de business pour les marques et les distributeurs soucieux de rester au plus près des attentes de leurs clients !

Par ailleurs, les marques peuvent toujours s’inscrire sous leur nom propre et fédérer autour d’elles des communautés, comme c’est déjà le cas sur Instagram ou Facebook par exemple. Elles peuvent ainsi présenter leurs produits, proposer des inspirations de tendances, des mises en scène de leurs produits, etc. C’est le grand avantage d’un réseau social centré sur les images : il est beaucoup plus facile de créer de l’engagement, de l’émotion, des achats compulsifs sur la base d’une inspiration tendance associée à un bouton « acheter »…

Enfin, dans les mois et les années à venir, Amazon développera probablement des programmes rémunérateurs destinés à attirer des influenceurs sur son réseau social, à la manière d’Instagram : les influenceurs constituent en effet un levier fondamental de la performance de ce type d’application. A ce moment-là, les marques pourront donc se rapprocher de ces influenceurs pour développer leur notoriété, promouvoir leurs produits, expliquer le fonctionnement de leurs produits, etc.

Les failles d’Amazon Spark

Et c’est justement là l’une des failles d’Amazon Spark : le géant du e-commerce n’a pour l’instant pas suffisamment développé son réseau social pour lui permettre de dégager sa pleine puissance. On peut même considérer que, pour l’instant (et depuis 2 ans déjà), Spark est en test.

En effet :

  • Spark n’a été déployé qu’aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne jusqu’à présent ;
  • Amazon vient juste de déployer une version pour ordinateur (jusqu’à présent, le réseau social n’était disponible que via l’application mobile Amazon) ;
  • Aucun programme attractif n’a été mis en place pour amener les influenceurs vers la plateforme ;
  • Seuls les membres Amazon Prime (qui ne représentent que 100 millions de clients dans le monde, dont probablement la moitié aux Etats-Unis) peuvent commenter et poster sur le réseau social !

Ce dernier point est particulièrement étonnant : compte tenu des avantages offerts par Prime, si un client n’est pas abonné, il ne le fera pas pour pouvoir utiliser Spark ! En bloquant l’accès aux fonctionnalités les plus intéressantes du réseau social aux utilisateurs non abonnés, Amazon se coupe ainsi des retours de centaines de millions de clients.

Ainsi, si Amazon Spark semble un outil formidablement puissant, tant pour le géant américain du e-commerce que pour les marques ou distributeurs qui utilisent sa plateforme, à l’heure actuelle, le réseau social est encore en phase de démarrage, de test lent et discret. D’ailleurs, Amazon communique finalement assez peu sur sa création. Mais dans les mois et les années à venir, quand l’ancienne librairie en ligne devenue leader mondial du commerce sur internet décidera de lancer véritablement son réseau social et de le déployer dans le monde entier, Spark pourra représenter un nouveau levier de développement pour toutes les marques et toutes les enseignes.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4/5 - 1 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top