logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Hausse de la prime d’activité 2019 : les indépendants eux aussi concernés !

L'augmentation de 100€ de la prime d'activité l'an prochain concernera aussi les travailleurs non salariés

Publié le

La hausse de la prime d’activité annoncée par Emmanuel Macron pour tenter d’apaiser le mouvement des Gilets Jaunes la semaine dernière ne va pas concerner que les salariés du privé. Fonctionnaires et travailleurs indépendants pourront également bénéficier de la revalorisation de ce coup de pouce financier, sous conditions de ressources. 

La prime d’activité en pratique

billets de 50€ pour illustrer l'augmentation de la prime d'activité en 2019La prime d’activité, mise sur le devant de la scène depuis l’allocution du président de la République, le 10 décembre dernier, dans le cadre de la mobilisation des Gilets Jaunes contre la baisse du pouvoir d’achat des Français, est entrée en vigueur en janvier 2016. Elle découle de la fusion entre le RSA activité et la prime pour l’emploi et est versée chaque trimestre par la CAF.

Cette prime d’activité permet d’aider les travailleurs à faibles revenus. Son montant varie selon la composition de la famille du bénéficiaire et les revenus du foyer. A titre d’exemple, un célibataire touchant le Smic, a pu toucher une prime d’activité de 155€ par mois en 2018. Avec un enfant, et en étant parent isolé, le même salarié au Smic a pu toucher jusqu’à 448€ de prime d’activité. 

Quels plafonds pour toucher la prime d’activité ?

Si les plafonds 2019 de ressources à ne pas dépasser pour toucher la prime d’activité ne sont pas encore connus, ils devraient être assez proches de ceux en vigueur en 2018, à savoir : 1.500 € pour une personne seule, 2.200€ pour un couple sans enfant avec un seul salaire ou un parent isolé avec un enfant, 2.900€ pour un couple avec deux enfants et deux salaires. A noter que les aides sociales et éventuelles autres allocations sont à prendre en compte dans ce calcul. 

Et, même si peu le savent, cette prime d’activité n’est pas nécessairement réservée aux salariés du privé ! Les travailleurs indépendants, quel que soit leur statut, peuvent depuis le départ en bénéficier. Autoentrepreneurs, freelance, professions libérales, agriculteurs ou dirigeants de TPE, tous les indépendants sont potentiellement concernés par le versement de la prime d’activité. 

Comme pour les salariés, l’octroi de la prime d’activité est conditionné par les revenus de l’entrepreneur. Le chiffre d’affaires est l’indicateur pris en compte pour l’attribution de cette prime. Si au départ, c’étaient les bénéfices et CA réalisés en N-2 qui étaient à déclarer, depuis le 1er juillet 2017, la déclaration s’effectue de manière trimestrielle avec les plafonds suivants : 20.550 € pour une activité de commerce et 8.225 € s’ils exercent une profession libérale, une activité de service ou s’ils sont artisans. Du côté des exploitants agricoles non salariés, les bénéfices agricoles annuels déclarés ne doivent pas dépasser 16.439 € annuels (soit 4.110€ sur trois mois) pour une personne seule.

Comment toucher la prime d’activité quand on est à son compte ?

Pour toucher la prime d’activité, que l’on soit salarié, fonctionnaire ou travailleur indépendant, la première étape est de la demander ! Son attribution n’est en effet pas automatique et il convient de se rapprocher de la CAF pour effectuer une demande. Il est possible d’effectuer une simulation d’éligibilité à la prime d’activité sur le site de la CAF. Si vos ressources vous permettent, en tant que travailleur non salarié, de bénéficier de la prime d’activité, vous pourrez la toucher temps que vous ne dépasserez pas le plafond de ressources fixé. 

Hausse de la prime d’activité en 2019 : quelles démarches pour en bénéficier ?

L’augmentation de la rémunération des personnes payées au Smic annoncée par Emmanuel Macron le 10 décembre prochain devrait principalement être liée à une hausse de la prime d’activité de 80€ dès le 1er février 2019, puis de 20€ par an jusqu’en 2022.

Aucune démarche particulière n’est à accomplir : les bénéficiaires de la prime d’activité profiteront automatiquement de cette hausse globale de 100€ s’ils continuent à remplir les conditions requises. 

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top