logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Pompes funèbres : un marché en mutation

Selon une étude Xerfi-Precepta

Publié le

Dans une récente étude, Xerfi-Precepta s'est penché sur le marché des pompes funèbres. Un secteur qui se porte bien mais qui n'échappe plus à la digitalisation. Tour d'horizon.

Pompes funèbresDans son étude intitulée « Les enjeux et stratégies dans les services funéraires - Intermédiation croissante, percée du digital, réveil du public : quelles perspectives pour les marges des acteurs et le jeu concurrentiel à l’horizon 2022 ? », Xerfi-Precepta dresse le portrait d'un marché en croissance. « Le secteur des services funéraires se porte bien » résume l'auteur de l'étude Cathy Alegria. « A la faveur du vieillissement de la population et de l’entrée des baby-boomers dans le troisième âge, les entreprises funéraires prendront en charge davantage de convois mortuaires. »

Un marché en croissance

En chiffres, les experts Xerfi confirment la bonne santé du secteur du funéraire. Ainsi, après avoir connu une progression supérieure à 3% par an depuis 2010, « le chiffre d’affaires de la profession devrait s’apprécier d’environ 3,5% par an d’ici 2022 ». Cette hausse de l'activité devrait s'accompagner d'une hausse des marges à moyen terme, et ce « en dépit des hausses de salaires indispensables pour fidéliser le personnel. Le taux d’excédent brut d’exploitation dépassera ainsi 10% à l’horizon 2022. » L'avenir semble donc bien dégagé pour les entreprises du secteur, mais tout n'est pas gagné pour autant.

En effet, « l’explosion de la crémation va perdurer, ce qui signifie des recettes en moins pour les pompes funèbres ». De plus, le jeu concurrentiel s'intensifie avec notamment des offres discount de plus en plus agressives. « Longtemps épargnés par la vague numérique, les réseaux doivent désormais accélérer leur digitalisation à l’heure où les Français n’hésitent plus à comparer les offres en ligne. » Pour profiter pleinement de la croissance à venir, les réseaux funéraires devront également construire de nouvelles relations avec les assureurs, désormais des interlocuteurs incontournables avec l’essor de l’assurance obsèques. Aujourd’hui en effet, selon Xerfi, « plus du quart des funérailles sont déjà préfinancées ». Les entreprises « qui réussiront le mieux à développer leur activité, et donc à améliorer leurs marges, seront celles qui auront conclu des partenariats avec les assureurs », de l’avis des experts de Xerfi Precepta.

Des réseaux en franchise

Plusieurs réseaux de franchise se positionnent sur le créneau des prestations funéraires. Les candidats recherchés présentent avant tout un profil de gestionnaire. Bons managers, les entrepreneurs doivent également avoir un sens aigu du service, un bon sens commercial et de vraies qualités humaines.

Parmi les réseaux à suivre l'on peut citer :

L'Autre Rive : Lancée en concession en 2015, L'Autre Rive se démarque de ses concurrents par son concept innovant qui permet de répondre aux nouvelles attentes du marché que ce soit dans le respect des traditions, la contemporanéité ou le non-conformisme. L'enseigne propose à ses concessionnaires 5 semaines de formation dans un organisme agréé, complétées par 10 jours de formation terrain au sein de l'une des agences du réseau, puis une fois l'agence ouverte, une semaine de formation chez le franchiseur. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 10.000€ (droit d'entrée 15.000€, investissement global 35.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 200.000€.

Philae services funéraires : Développée en franchise depuis 2018, l'enseigne Philae services funéraires propose dans ses agences un service personnalisé et complet de pompes funèbres, marbrerie et prévoyance. Philae Services Funéraires assure pour chacun de ses franchisés une formation complète aux métiers du service funéraire, accompagne dans la recherche du local et effectue l’installation et l’accompagnement du franchisé avant, pendant et après l’ouverture de son point de vente. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 30.000€ (droit d'entrée 17.000€, investissement global 150.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 250.000€.

Pompes funèbres de France : Lancée en franchise en 2016 mais bénéficiant d'une antériorité d'entreprise de plus de 30 ans, l'enseigne Pompes Funèbres de France aspire à devenir dans les prochaines années le numéro 1 de son secteur avec un objectif ambitieux de 300 agences ouvertes à 10 ans. L'enseigne propose à ses franchisés une formation funéraire diplômante au sein de son école de formation funéraire. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 30.000€ (droit d'entrée 17.000€, investissement global de 150 à 200.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 250.000€.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top