logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

La Toussaint le 1er novembre : focus sur le marché du funéraire et de la fleuristerie

Le funéraire, une économie à ne pas négliger

Publié le

Ainsi que son nom l’indique, la Toussaint n’est autre que la fête de « tous les Saints », qu’ils aient été canonisés ou non. Jadis célébrée aux alentours de Pâques et de la Pentecôte, cette fête catholique commence dans la nuit du 31 octobre et se termine le 1er novembre. Elle est synonyme de jour férié et offre aux Français l’opportunité d’aller célébrer leurs proches défunts. Jour de souvenir mais aussi de recueillement, la Toussaint représente également une journée très particulière pour les professionnels œuvrant dans le secteur des pompes funèbres et pour les fleuristes qui réalisent en cette occasion un chiffre d’affaires particulièrement important. Dans ce cadre, nous vous proposons de revenir plus en détails sur les origines de la Toussaint puis de découvrir quelques enseignes franchisées en lien avec cette journée de commémoration des morts.

Comprendre la Toussaint : retour aux origines d’une fête religieuse

Toussaint tombe fleurie

Au 6e siècle, les églises avaient pris l’habitude de célébrer les martyrs le dimanche suivant la fête de la Pentecôte. Il faut attendre le 8e siècle pour que la date du 1er novembre soit véritablement retenue pour fêter la Toussaint. À partir de cette époque, la célébration catholique rejoint alors les rituels anglais et irlandais, ces peuples ayant traditionnellement pris l’habitude de célébrer leurs saints à cette époque de l’année. Le lien entre Toussaint et fête des morts n’est cependant pas encore clairement établi. C’est seulement au 9e siècle qu’une célébration en l’honneur des morts est fixée juste après la Toussaint, soit le 2 novembre. Avec le temps, cette célébration des morts sera finalement associée à la date du 1er novembre. Dans les faits, il s'agit uniquement d'une question pratique : il est plus commode d'aller fleurir les tombes le 1er novembre qui est un jour férié. En réalité la Fête des Morts, ou Commémoration des Fidèles Défunts, est toujours célébrée le 2 novembre par l'Eglise Catholique. Depuis le 19e siècle, le fleurissement des tombes est devenu une coutume à laquelle nous sommes toujours nombreux à nous plier en ces circonstances, faisant de cet évènement religieux, un véritable business pour les professionnels concernés. 

Le marché du funéraire : réalités et caractéristiques

En France, près de 603.000 personnes sont décédées au cours de l’année 2017. Si l’on considère les conséquences directes du très prévisible vieillissement de la population, le marché funéraire, déjà particulièrement dynamique, devrait connaître une forte augmentation dans les années à venir. Les professionnels œuvrant dans le domaine, tels que les pompes funèbres ou les fleuristes, peuvent dès lors s’attendre à des mutations et à une accélération notable de leur activité, autant de caractéristiques qui pourraient faire naître des vocations chez les entrepreneurs en quête d’un marché viable sur le long terme. 

Les entreprises de pompes funèbres

Indispensables, les entreprises de pompes funèbres ont une vocation principale : organiser les obsèques des personnes décédées. Avec le temps, les mœurs et les besoins des français en la matière ont cependant bien évolué. En effet, on compte à ce jour de moins en moins de cérémonies religieuses et de plus en plus de crémations au détriment des enterrements, autant de réalités auxquelles les professionnels du secteur ont dû s’adapter. 

    • Une véritable économie

Riche de nombreuses opportunités d’évolution, le marché des pompes funèbres fait partie des secteurs d’activité qui se prêtent tout particulièrement à un développement en franchise. Représentant en effet près de 2,5 milliards d'euros, il ne semble pas prêt de connaître la crise et a tous les atouts nécessaires pour séduire les entrepreneurs en quête d’une affaire solide et vouée à évoluer favorablement.  À ce jour, on compte en moyenne 3500 entreprises, généralement de dix employés ou moins, qui se partagent un marché fractionné au sein duquel il est encore très facile de se forger une clientèle. 

    • Les enseignes de pompes funèbres à suivre

En cette journée de la Toussaint, nous pouvons tout particulièrement mettre en lumière certains réseaux français notables tels que Lost Funéraire. Lancé en 2009, ce dernier s’est rapidement démarqué par une volonté particulière : celle de remettre les services funéraires au goût du jour. Cherchant à mettre en avant des prestations plus modernes et mieux adaptées aux besoins de ses clients, l’entreprise a également fait le choix de proposer des tarifs attractifs afin de s’accorder aux plus petits budgets. Avec Lost Funéraire, tous les profils sont certains de trouver une offre ajustée à leurs finances comme à leurs valeurs personnelles. 

Les Pompes Funèbres de France est également une enseigne à suivre. Véritable leader du secteur en France, elle possède à présent plusieurs centaines d’agences réparties dans toutes les régions françaises et semble vouée à poursuivre son développement de manière intensive. La grande variété de ses prestations mais également des prix qu’elle pratique en font une valeur sûre pour les entrepreneurs en quête d’un réseau comme pour les consommateurs à la recherche de professionnels fiables et réactifs. 

Spécialisée dans les cérémonies funéraires spécialisées, l’enseigne L’autre Rive incarne elle aussi un incontournable du marché funéraire et propose des services alliant discrétion, humanité et efficacité. Présents tout au long des différentes étapes qui jalonnent cet évènement laïc ou religieux, les conseillers funéraires L’autre Rive gèrent les aspects les plus pratiques afin que les familles se sentent soutenues et puissent se concentrer sur leur deuil. 

Ce sens aigu du service se retrouve également au cœur des valeurs de l’entreprise Philae Services Funéraires. En effet, ce réseau national a su se faire apprécier pour son sens de l’écoute, la qualité de ses conseils et de ses prestations mais également pour son sens de l’innovation, autant de qualités qui lui permettent de répondre toujours plus précisément aux besoins des familles endeuillées. 

Les marché des fleurs : opportunités du secteur et principaux réseaux

    • La Toussaint : une date clé pour les professionnels des fleurs

Soumis à une très forte concurrence, les fleuristes réalisent une grande partie de leur chiffre d’affaires lors de grands évènements nationaux comme la fête des mères, les fêtes de fin d’année et bien évidemment, la Toussaint. La preuve ? Chaque année, lors de cette dernière, plus de 20 millions de pots de chrysanthèmes sont notamment vendus, ce qui représente, en moyenne, près de 190 millions d'euros. Bien que majoritaires, ces fleurs ne sont pas les seules à connaître un large succès puisque les roses ou encore les gerberas et les orchidées sont elles aussi des valeurs sûres pour fleurir les tombes. Elles représentent quant à elles près de 100 millions d’euros dépensés pour la Toussaint. 

    • Les enseignes de fleuristes à découvrir 

Parmi les enseignes de fleuristes qui se développent en franchise et qui sont, dès lors, très largement représentées sur le territoire français, on peut évidemment évoquer les boutiques Carrément Fleurs. En effet, ce réseau a fait le choix de se spécialiser dans les fleurs fraîches tout en optant pour des compositions modernes et bien adaptées aux tendances actuelles. Dynamique et fort d’une communication de qualité, il possède tous les atouts nécessaires pour séduire les entrepreneurs souhaitant s’investir dans le secteur. 

Monceau Fleurs est elle aussi une enseigne à suivre dès à présent. Spécialisée dans la vente de fleurs en libre-service, elle fait rimer variété et qualité avec des prix attractifs et ce, même en période de Toussaint. Possédant à ce jour un réseau particulièrement dynamique, elle a su se développer de manière notable sur l’ensemble du territoire français et bénéficie d’une très bonne notoriété auprès du grand public. 

Relativement ancienne, car lancée à la fin des années 80, l’enseigne Le Jardin des fleurs sait également parfaitement répondre aux attentes de sa clientèle et sera tout particulièrement présente à ses côtés le 1er novembre prochain et dans les jours qui précéderont cette date. Sa longévité est bien évidemment synonyme de qualité pour les consommateurs et de sécurité pour les entrepreneurs qui feront le choix de s’y investir. 

Lancé en franchise dans les années 90, le réseau Oya Fleurs est lui aussi une valeur sûre sur le marché des fleurs. Implantée en priorité dans les villes de plus de 10 000 habitants, l’enseigne se veut moderne et a su se renouveler avec brio. Très présente sur internet, elle soigne tout particulièrement sa communication sur les réseaux sociaux et s’assure ainsi un renouvellement constant de sa clientèle. 

Jadis appelée Rapid’Flore, l’enseigne Cœur de Fleurs pourra satisfaire les besoins des consommateurs en matière de compositions florales pour la Toussaint. Déjà prêts à emporter ou à composer sur place en fonction des envies de chacun, les bouquets Cœur de Fleurs sont tous proposés à des prix défiant toute concurrence et répondent parfaitement aux attentes d’une clientèle à la recherche du meilleur rapport qualité/prix. 

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top