logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Gérer un dépôt vente en franchise avec Easy Cash

L'occasion en toute confiance

Publié le

En franchise, le dépôt-vente emprunte, le plus souvent, deux modèles : le dépôt-vente pur et l'achat-vente (achat cash)

Devenir franchisé Easy CashLe marché de l'occasion se porte bien. Selon une récente étude réalisée par Xerfi, entre 2013 et 2015, le chiffre d’affaires des biens d’occasion a cru de 3,8% (vs +1,6% pour la consommation des ménages pour la même période).

Premier réseau français d’achat-vente de produits d’occasion, Easy Cash surfe sur le courant porteur du dépôt-vente, des objets auxquels on offre une "seconde vie". Positionnée premium, l'enseigne se démarque en franchise par un esprit d'équipe fort autour d'un concept éprouvé et rentable.

Un marché en plein boom

Certes, avec 5,8 milliards d’euros estimés en 2015, le marché de l'occasion fait figure de petit poucet. Il ne représente de fait que 1% du commerce de détail dans son ensemble, mais la tendance est clairement à la hausse. Pourquoi ? Plusieurs leviers viennent soutenir le marché :

Le levier prix : acheter en seconde main permet de faire des économies. Un produit d'occasion est toujours moins cher qu'un produit neuf. Par temps de budgets contraints, le moindre euro économisé est important. A la revente aussi, les consommateurs y trouvent leur compte. Les produits qui ne plaisent plus ou qui ne servent plus valent de l'argent. A l'heure où les consommateurs cherchent à acheter malin, le produit d'occasion fait recette.

Le levier "responsable" : un produit qui trouve une seconde vie est un produit de moins qui finit directement à la poubelle. Face à une société de consommation en recherche de nouveaux objectifs, le juste consommer est de plus en plus souvent remplacé par le consommer juste, en recherche de ce qui est bon pour la planète.

Le levier originalité : face à des produits de plus en plus standardisés, l'originalité se trouve dans les produits d'occasion. La mode du vintage est là pour l'attester. Le formica redevient tendance, le design d'autrefois aussi ! L'esprit récup' porté par la vague du Do it Yourself (DIY) permet d'accéder à des produits uniques dont on peut être fier.

A ces leviers de fond s'ajoute un chiffre : aujourd’hui, 47% des Français seulement ont déjà acheté d'occasion. C'est beaucoup plus qu'il y a quelques années, mais par effet miroir, cela laisse aux spécialistes de l'occasion une marge de manœuvre énorme pour convertir de nouveaux clients. Et il faut dire qu'ils sont aidés par le changement des mentalités. Désormais, consommer d'occasion n'est plus considéré comme une faute de goût, au contraire même ! En atteste le succès des chaînes spécialisées comme Easy Cash.

Le dépôt-vente en franchise

En franchise, le dépôt-vente emprunte le plus souvent deux modèles :

Le dépôt-vente pur où le particulier confie ses objets à vendre à l'entreprise : Dans ce modèle, le particulier reste propriétaire de son objet. En cas de vente, l'entreprise se rémunère en prélevant une commission sur le prix de vente. Si l'objet ne se vend pas, le particulier peut le reprendre. Pour l'entreprise, ce modèle qui s'apparente au modèle des mandataires tiers de confiance, est quasi sans risque puisqu'il n'y a pas d'achat de stock. Ce modèle est principalement développé par les mandataires auto, mais aussi par les boutiques de dépôt-vente spécialisées puériculture, vêtements d'occasion, etc.

L'achat-vente où le particulier vend ses objets d'occasion directement à l'entreprise (achat cash) : Dans ce modèle, c'est l'entreprise qui prend les risques. Elle achète aux particuliers à un prix négocié des objets qu'elle se charge de revendre ensuite à son propre compte. Ce modèle est surtout développé par les spécialistes de l'achat d'or, de bijoux et métaux précieux, mais aussi par les spécialistes des jeux vidéos d'occasion, et les généralistes.

Easy Cash, le leader français

Née en 2001 de la volonté de 9 entrepreneurs de se regrouper afin de créer leur propre marque, Easy Cash connaît depuis sa création un vrai succès. Aujourd’hui, Easy Cash fait en effet partie du paysage commerçant français avec pas moins de 2.900.000 clients, 1000 collaborateurs sur l’ensemble du réseau de ses 113 magasins. Désormais 1er réseau d’achat / vente de produits d’occasion, Easy Cash s'appuie sur un esprit d'équipe fort et une ambition collective d'excellence. Le concept, parfaitement rôdé, a su évoluer et se professionnaliser au fil du temps. Depuis 2014, notamment, Easy Cash propose à ses clients une garantie d'un an sur les matériels vendus. Cette garantie est un gage de confiance pour la clientèle hésitante et confirme le positionnement premium du groupe.

Chaque magasin se développe essentiellement autour de 4 grandes familles de produits :

Le multimédia : téléphonie et informatique sont parmi les articles phares des magasins Easy Cash. Du dernier matériel sorti (smartphone, tablette, PC Gamer, etc.) aux téléphones et ordinateurs de générations plus anciennes, tous les produits multimédia sont présents en magasin.

Les loisirs culturels : Consoles, jeux vidéo, DVD, livres etc. les produits culturels et de loisirs sont des produits d'appel à petits prix qui attirent toutes les générations.

Le luxe : Bijouterie, maroquinerie et accessoires de grandes marques retrouvent une seconde vie, à prix modérés chez Easy Cash.

L’équipement : Télévision, chaîne hifi, cafetière... dans la cuisine ou le salon, l'équipement en image, son et petit électroménager est très demandé tout au long de l'année.

Le concept Easy Cash se décline en deux formats : l'un de centre-ville sur des surfaces de vente de 100 à 150 m² (investissement global de 250.000€ à 300.000€) et l'autre de périphérie sur des surfaces de vente de de 250 m² à 400 m² (investissement global de 350.000€ à 480.000€). L'apport personnel minimum pour ouvrir un magasin Easy Cash est de 30.000€ (droit d'entrée 35.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 1,4M€.

Pour ses franchisés, Easy Cash propose une formation initiale de 90 jours, complétée après ouverture de modules de formation continue. L'équipe d'animation (7 personnes) multiplie les occasions d'échanges (convention annuelle, réunion franchisé annuelle, réunions régionales). A chaque étape d'un projet d'ouverture, l'équipe au siège de 20 personnes est là pour des conseils personnalisés par pôles de compétences : service développement pour le choix de l'emplacement (en partenariat avec Nexity), service travaux pour l'aménagement du local, service Informatique, service marketing, etc.

Vous souhaitez rejoindre la famille Easy Cash ? Retrouvez dès à présent la fiche complète de l'enseigne sur nos pages et découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le réseau pour devenir franchisé Easy Cash !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top