logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Devenir garagiste : pensez à la franchise !

Les réseaux recrutent dans l'automobile

Publié le

Avec quelque 87 réseaux recensés en 2017, et plus de 8.000 franchisés, le secteur des services auto poursuit son développement en franchise. Comment devenir garagiste en franchise ? Quels sont les réseaux en présence ? Rapide tour d'horizon !

Les services auto poursuivent leur développement en franchise. Selon les derniers chiffres publiés par la Fédération Française de la Franchise (FFF), fin 2017 le secteur comptait 87 réseaux en activité (vs 83 en 2016). Au sein de ces réseaux, 8.285 franchisés (vs 7.886 en 2016) ont généré quelque 2,70 milliards d'euros de CA (vs 2,58 en 2016, +4,65%). Le marché des services auto en franchise reste donc dynamique. A cela rien d'étonnant d'ailleurs : le parc roulant en France est en constante augmentation et même si les ventes de voitures neuves caracolent, le parc français est vieillissant (près de 40% des véhicules en circulation en France dépassent les 10 ans).

Illustration garagisteCeci étant, les choses pourraient prochainement changer. En effet, en mai prochain, et afin de se plier aux nouvelles normes européennes, un nouveau contrôle technique renforcé va voir le jour. Les défaillances dites mineures seront moins nombreuses (139 contre 230 pour les règles précédentes), mais les défaillances majeures avec obligation de réparation dans un délai de deux mois suivi d'une validation via une contre-visite passeront de 177 points à 340. Un troisième niveau baptisé « défaillance critique » qui portera sur 127 points de contrôle entraînera l'immobilisation immédiate du véhicule avec obligation de réparation dans les 24 heures ! Autant dire que de nombreux vieux véhicules ne passeront plus, cette année, mais aussi les deux années suivantes.

Dans le même temps, la multiplication des points de contrôle devrait faire exploser les demandes de réparations soumises à contre-visite. Sachant que de plus en plus les véhicules se complexifient et que l'électronique embarquée prend le pas sur le « mécanique » pur, de moins en moins de bricoleurs amateurs se lancent à faire des réparations par eux-mêmes. Mis à part les opérations simples comme les vidanges, le do it yourself atteint vite ses limites.
Parallèlement, de plus en plus de voitures neuves vendues aujourd'hui en LOA sont associées à des contrats d'entretien. Contrats qui rendent captifs des concessionnaires les acheteurs, forcément !

Tous ces éléments mis bout à bout façonnent aujourd'hui le marché de l'entretien auto. Et face à un durcissement avéré de la concurrence, et à une montée en gamme des exigences techniques, les petits garages indépendants ont de plus en plus de mal à suivre. Cela bien évidemment le jeu des réseaux de franchise !

Devenir garagiste en franchise, quel profil ?

Que vous envisagiez la création d'un garage ou d'un centre-auto en franchise, les réseaux dans leur très grande majorité recherchent essentiellement des profils d'anciens cadres ou de managers passionnés de l'automobile et des belles mécaniques, avec ou sans expériences techniques préalables. Quand le candidat n'a pas d'expérience en tant que garagiste, il doit bien évidemment s'entourer de professionnels compétents puisque l'entreprise est tenue à une obligation de résultats vis-à-vis de son client. Outre l'aspect managérial d'équipes et des compétences en gestion financière, la profession de garagiste nécessite un bon sens commercial.
Le secteur, quel que soit le réseau choisi, demande également aux candidats une vraie solidité financière. De fait, le ticket d'entrée pour devenir garagiste franchisé est assez élevé puisque l'investissement global nécessaire est conséquent : de 100.000€ à plus de 400.000€. Ce niveau d'investissement se justifie par le nombre important de matériels à acheter pour commencer à travailler (ponts élévateurs, baies coulissantes, matériels propres à l'entretien et la réparation de chaque marque, etc.). Outre le matériel, la création d'un garage ou d'un centre-auto demande d'investir dans un local offrant une bonne visibilité, généralement situé en sortie d'agglomération, en zone commerciale ou tout du moins sur un axe passager. Le plus souvent, un local de garage dépasse les 300m² (atelier + stockage) et comprend obligatoirement un parking suffisant pour accueillir les véhicules de la clientèle.

Quels sont les réseaux en présence ?

Dans le secteur automobile, deux types de réseaux se juxtaposent : les réseaux de garagistes purs, en version fixe ou mobile, et les centres auto. La différence entre les deux ? Les premiers prennent en charge tous types de réparations légères ou lourdes, avec pour certains des prestations complémentaires de carrosserie. Les seconds sont plus axés entretien courant (plaquettes de freins, pneumatiques, vidanges, amortisseurs, courroies de distribution, pose d'autoradio, changement d'un pot d'échappement, etc). Dans de nombreux cas, le centre-auto accueille aussi un espace de ventes de pièces détachées où l'on trouve de quoi entretenir ou équiper sa voiture (pneus, huiles, liquide de frein, liquide de refroidissement, batteries, essuie-glaces, attelages, etc.).

Dans les deux types de structures, la plupart du temps des services s'ajoutent aux forfaits d'entretien, comme la prise en charge des démarches administratives pour faire faire une carte grise, la recharge de la climatisation, la révision des véhicules pour préparer au contrôle technique, la réalisation et la pose de plaques d'immatriculation, etc.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top