logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Créer son site professionnel : Les 5 commandements pour ne pas rater cette étape clé !

Avant d’aboutir à un site fonctionnel et bien positionné, il est important de se poser les bonnes questions.

Publié le

Impossible aujourd’hui pour une entreprise de se passer d’un site internet, véritable vitrine de son activité et de ses points forts par rapport à la concurrence. Mais avant de se lancer, mieux vaut prendre garde à ne pas rater cette étape clé en passant à côté de certaines questions cruciales.

homme de dos étudiant différents sites internet1/ Un budget précis vous déterminerez

L’une des premières questions à se poser lorsque l’on se penche sur la création d’un site internet professionnel est celle du budget qui y sera consacré. Ce dernier sera forcément différent selon s’il s’agit d’un grand groupe ou d’une TPE, si l’activité développée est principalement destinée aux particuliers ou aux entreprises ou encore si une partie e-commerce doit être ajoutée au site de base. Plusieurs paramètres sont en effet à prendre en compte dans le coût de l’élaboration d’un site web. Le développement, bien entendu, pour la « mise en route » du site, mais également les coûts d’hébergement, qui sont généralement facturés à l’année, les frais de maintenance éventuels ou encore les coûts liés au référencement si vous envisagez de faire appel à une agence spécialisée en SEO pour booster votre référencement.

C’est également à ce moment-là qu’il faut décider du mode de création du site : en faisant appel à un professionnel ou en optant pour un CMS qui permet de garder la main mise sur le site de A à Z ? La première option offre la sécurité d’un site opérationnel rapidement sans avoir à se préoccuper des détails technique, mais elle a un coût bien plus élevé. A l’inverse, la seconde option vous permettra de réaliser de sérieuses économies mais implique de mettre directement la main à la pâte. Tout dépend donc du budget que vous souhaitez consacrer à la création de votre site internet, de votre niveau de connaissance du monde informatique et de l’autonomie que vous souhaitez conserver.

2/ Dans le temps vous vous projetterez

Si vous avez réalisé une bonne veille concurrentielle, vous ne devriez pas avoir trop de mal à savoir vers quoi tendre en fonction du secteur d’activité sur lequel vous évoluez. En revanche, il est capital de ne pas tout prendre pour acquis. Le site que vous créez doit pouvoir facilement répondre aux évolutions des tendances et des besoins des internautes. S’il y a de fortes chances pour que vos cibles ne changent pas (on ne crée pas un site internet dédié au développement en franchise de son réseau de la même manière que celui s’adressant à ses clients direct), leurs habitudes, elles, vont forcément évoluer et il est important que votre site web puisse suivre.

Le choix du nom de domaine, de fait, ne doit pas se faire à la légère. C’est celui-ci qui suivra votre entreprise tout au long de l’existence de son site internet. En changer en cours de route serait néfaste pour votre référencement et l’idée est donc à proscrire totalement. Prenez donc bien le temps de choisir le nom de domaine adapté.

3/ Le référencement vous travaillerez

Le plus réussi des sites internet est inutile s’il n’est pas correctement référencé ! Du bon référencement d’un site dépend sa visibilité dans les moteurs de recherche et donc les opportunités offertes aux internautes de cliquer dessus. Les clients potentiels de l’entreprise doivent pouvoir accéder facilement à son site internet si l’on veut avoir des retombées positives. Il est donc primordial de travailler son référencement web, et ce, dès la création du site. Mettez en place une vraie stratégie SEO, qui englobe à la fois l’identification des mots clés liés à votre activité, le placement (judicieux, cela va sans dire !) de liens entrants vers votre site sur des plateforme de qualité ou encore l’actualisation régulière de votre site. Cela peut notamment passer par la rédaction d’actualités liées à votre enseigne ou à votre secteur d’activité, permettant de rafraîchir votre portail internet.

Ce travail d’optimisation peut, comme celui de la création du site, être réalisé en interne ou externalisé. Mais le référencement naturel est un élément tellement important dans la réussite d’un site internet qu’il est souvent conseillé de laisser cette partie à des professionnels du SEO pour éviter toute mauvaise surprise.

4/ Le web marketing vous analyserez

Si un bon positionnement dans les moteurs de recherches grâce à une politique SEO pertinente est la base d’un site internet qui marche, encore faut-il, une fois que les internautes ont cliqué sur le site, que vous obteniez un taux de conversion satisfaisant. Et les outils pour vous aider à atteindre ce but sont nombreux. N’hésitez pas, par exemple, à utiliser les boutons d’appel à l’action. Là encore, en fonction de l’objectif visé par votre site, ces calls-to-action vont varier. Il pourra s’agir d’un bouton de partage d’une actualité, d’une incitation à l’achat d’un produit ou encore d’une invitation à partager la page web sur les réseaux sociaux.

L’analyse des données web analytics de votre site devrait, entre autres, vous permettre d’optimiser l’efficacité de ces boutons d’appel à l’action. Grâce notamment à Google Analytics, qui reste l’outil le plus connu et le plus utilisé, il est possible de connaître précisément le comportement des visiteurs et leurs intentions, afin d’adapter sa stratégie à leurs besoins. Les formulaires de contact, de demande de devis ou encore de réservation en ligne doivent également être placées de manière bien visible (mais pas trop agressive !) sur les différentes pages du site, qui peuvent également donner accès à un chat en ligne. Les services interactifs sont en effet plébiscités par les internautes, qui apprécient de trouver rapidement une réponse à leurs questions.

5/ La promotion du site vous ferez

Enfin, une fois la partie référencement naturel du site géré, la promotion ne doit pas être négligée. Une partie de cette promotion peut se faire gratuitement, en intégrant par exemple dans un premier temps l’adresse de votre site internet dans vos signatures de mail et en développant votre présence sur les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, Linkedin, ou encore Pinterest et Instagram, en fonction du public ciblé et de l’objectif final de votre site, constituent d’excellents leviers pour promouvoir votre portail internet. Si, dans le cadre de votre stratégie SEO, vous avez choisi de mettre en place un blog ou une rubrique actualité sur votre site, cela vous permettra également de booster sa visibilité. C’est le moment de parler de votre marque ! Et n’hésitez pas à multiplier les formats pour ce faire. Le texte, c’est bien. Mais un site internet sur lequel on retrouve également des vidéos, des photos voire des tutos, c’est encore mieux. Les internautes (et les moteurs de recherche !) apprécient la complémentarité des supports et ont donc tendance à partager plus facilement les différents types de contenus.

En marge de ces leviers gratuits, il est bien évidemment possible d’en activer d’autres, payants, pour booster la promotion de son site. La publicité, sur les réseaux sociaux ou sur Google, à travers l’achat d’adwords notamment, permet une belle mise en avant. Grâce à ces campagnes de liens sponsorisées, votre site internet apparaît en tête des résultats de recherche. L’achat d’espaces publicitaires ou d’articles sponsorisés ainsi que l’envoi d’emailing peuvent également être considérés dans le cadre de la mise en place de votre politique de promotion.
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top