logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Franchise Brico Dépôt : quelles alternatives en franchise ?

Mr.Bricolage, Bricomarché, Weldom...

Publié le

Depuis ses premiers pas à Reims en 1993, l’enseigne Brico Dépôt a bien grandi. Aujourd’hui à la tête de 120 dépôts en France, Brico Dépôt se développe uniquement en propre, mais des alternatives existent comme Mr Bricolage par exemple.

Le secteur du bricolage en France se porte bien. Selon les derniers chiffres de la Fédération des Magasins de Bricolage et de l'Aménagement de la maison, en 2016 le chiffre d'affaires généré par le secteur a progressé de +1,9% et représente 25,4 milliards d'euros. Sur cette manne, 77% sont générés par les grandes surfaces de bricolage (GSB) de plus de 300m² (soit 19.648 milliards d'euros en 2016). Parmi ces GSB, on trouve des enseignes comme Brico Dépôt et Castorama, les deux fleurons du groupe britannique Kingfisher, mais aussi des enseignes comme Monsieur Bricolage, Leroy Merlin, Castorama, Bricomarché, Weldom et autres Bricoman.

Illustration bricolageBrico Dépôt, une mécanique bien huilée

Filiale du groupe britannique Kingfisher, qui compte également l’enseigne Castorama, Brico Dépôt a été lancé en 1993 à Reims. Cinq ans plus tard, l’enseigne comptait 16 dépôts. En 2002, date de son intégration au Groupe Kingfisher, l’enseigne compte 50 dépôts. Aujourd’hui troisième opérateur du marché français, l’enseigne dépasse les 120 dépôts qui génèrent 2,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec quelque 48 millions de passages en caisse chaque année.
Comment expliquer cette ascension rapide ? En un mot : discount ! En effet, Brico Dépôt s’est, dès sa création, positionné sur des prix attractifs en quantité chantier. Sans fioritures, l’offre va à l’essentiel avec des grandes surfaces de vente bien achalandées, au format dépôt, c’est-à-dire en libre-service sans artifices de présentation et sans superflu. Et ça marche. L’enseigne dédiée au bricolage et à la rénovation de l’habitat fait le plein de bricoleurs particuliers et professionnels qui trouvent là des prix particulièrement intéressants pour mener à bien leurs travaux. Pour maintenir l’attractivité de l’enseigne, régulièrement Brico Dépôt focalise l’attention sur des « arrivages » de produits à très bon prix en quantité limitée.

Une concurrence dynamique

Si le format discount de Brico Dépôt séduit les consommateurs à la recherche de prix attractifs, la concurrence ne s’en laisse pas compter. Face à Kingfisher et ses enseignes Castorama et Brico Dépôt qui ne se développent qu’en succursale, d’autres groupes viennent animer le marché en offrant de belles opportunités aux franchisés.

Quels sont ces groupes ? Il y a tout d’abord Mr Bricolage, bien campé sur sa place de N°1 du marché du bricolage de proximité. Ce groupe qui compte quelque 766 points de vente en France (et 72 à l'international), dont 422 sous enseigne Mr Bricolage, 123 magasins Les Briconautes et 293 magasins affiliés offrent aux entrepreneurs de multiples possibilités d’activité tant en ville qu’à la campagne. Mr Bricolage est ainsi l'enseigne leader sur les villes moyennes et les zones rurales.

L’autre grand poids lourd du secteur est Adeo. Ce groupe, qui compte 16 enseignes dans 4 secteurs d'activités, aligne un peu plus de 700 magasins intégrés pour 422 magasins franchisés/adhérents : 407 magasins multispécialistes Leroy Merlin et Kazi Kaza dont 6 franchisés, 76 magasins Bricoman Bricomart dont 2 franchisés, 174 DomPro dont 1 intégré, 345 magasins de proximité dont 202 franchisés sous les marques Aki, Brico Center, et Weldom. Plus petit en termes de parts de marché mais tout aussi dynamiques que ses concurrents, le groupement Les Mousquetaires se développe sous deux enseignes : Bricomarché (649 points de vente en Europe) et Brico Cash (23 points de vente en France).

Selon les chiffres de la Fédération des Magasins de Bricolage et de l'Aménagement de la maison, en 2016 parmi les grandes enseignes du bricolage, le groupe Adéo alignait le plus de parts de marché avec 33% du CA 2016 engrangé par l'enseigne Leroy Merlin, 4% pour Weldom et 3% pour Bricoman. Venait ensuite le groupe Kingfsher avec 14% du CA 2016 récolté par Brico Dépôt et 17% par Castorama. Les groupes Bricomarché et Mr.Bricolage ressortaient au coude à coude avec 10% chacun. Le reste des parts de marché allaient respectivement au Groupe Bourrelier (3%), Brico Leclerc (2%), Cofaq (2%) et Groupe Samse (2%).

Quel profil pour ouvrir un magasin de bricolage en franchise ?

A l’image des hypermarchés dans le secteur alimentaire, le profil recherché par les enseignes de bricolage en franchise est celui d’un gestionnaire super manager. En effet, par définition, un magasin de bricolage digne de ce nom aligne sur ses rayons un nombre impressionnant de références dans des secteurs très variés allant de la quincaillerie classique à la plomberie, aux ouvertures (portes, fenêtres, etc), à la menuiserie, au jardinage, à l’éclairage, aux revêtements de sol, aux peintures. Sans oublier les matériaux de gros œuvre comme les parpaings, les tuiles et ardoises, les fers à béton... Cette multiplicité des références et des rayons implique, d’une part, le recours à un personnel nombreux et nécessairement qualifié qui impose au franchisé un vrai talent de management d’équipe, et d’autre part un stock important et divers, qui impose au franchisé un vrai talent de gestionnaire au quotidien. Par ricochet, le fait même que les stocks soient importants nécessite une assise financière solide. En moyenne, l’investissement nécessaire pour ouvrir un magasin de bricolage oscille entre 300.000 et 500.000€ selon la taille du magasin et l’enseigne choisie. Les candidats doivent donc avoir un pécule conséquent à mettre sur la table, l’apport personnel minimum étant généralement de 150.000€.

Selon les cas et les enseignes, la création d’un magasin de bricolage recourt au modèle de la franchise, ou plus souvent encore au modèle du groupement d’indépendants. Ce dernier modèle, qui est celui choisi par Mr Bricolage, donne à chaque adhérent un vrai poids dans les décisions. Régulièrement, les adhérents sont conviés à des réunions régionales, des commissions, et une fois par an au congrès annuel ou au conseil d’administration pour définir ensemble la stratégie du groupe. Parallèlement, chaque adhérent est libre de proposer ou non des services associés (SAV, livraison à domicile, location de matériel, prestations de pose, etc) en fonction de la typologie de son implantation et de sa zone de chalandise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,3/5 - 3 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top