logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Ouvrir un commerce ambulant : quelles franchises recrutent ?

X'Treme Color, Repar'Stores, Kalina...

Publié le

En franchise, le commerce ambulant est peu développé par les enseignes, hormis dans quelques secteurs comme la lavage auto sans eau par exemple. Ceci étant, les choses avancent notamment grâce au grand retour des valeurs de la proximité et des circuits courts.

Commerce ambulant : l'exemple de KalinaLe commerce ambulant qui avait, il y a encore quelques décennies, un vrai poids économique en France s’est réduit comme peau de chagrin avec l’avènement des supermarchés et d’internet. Les clients se font ainsi de plus en plus rares sur les marchés classiques, tandis que l’épicier dans sa camionnette qui sillonnait les routes de campagne a quasi disparu... Mais le modèle n’a pas dit son dernier mot. Pour preuve, la montée en puissance récente des circuits courts relance l’ambulant.

Qu’est-ce qu’un commerce ambulant ?

Jusqu’en 2008, la loi n°69-3 du 3 janvier 1969 définissait le commerce ambulant ou commerce non sédentaire comme une « profession ou une activité exercée sur la voie publique, sur les halles, marchés, champs de foire ou de fêtes ou par voie de démarchage dans les lieux privés et ayant pour objet soit la vente d’un bien mobilier, soit la conclusion d’un contrat de location ou de prestation de service ou d’ouvrage, soit la présentation d’un spectacle ou d’une attraction » Depuis la loi du 4 août 2008, juridiquement, le commerce ambulant n’a plus de définition précise, cependant une réglementation spécifique encadre les pratiques comme le précise l’article L 123-29 du code du commerce : « Toute personne physique ou morale doit, pour exercer ou faire exercer par son conjoint ou ses préposés une activité commerciale ou artisanale ambulante hors du territoire de la commune où est situé son habitation ou son principal établissement, en faire la déclaration préalable auprès de l'autorité compétente » pour délivrer la carte permettant l'exercice d'une activité ambulante. « Il en va de même pour toute personne sans domicile stable entendant exercer ou faire exercer par son conjoint ou ses préposés une activité commerciale ou artisanale ambulante ». En d’autres termes, pour exercer, le commerçant ambulant doit obtenir une carte professionnelle (carte permettant l’exercice des activités non sédentaires) délivrée par le centre des formalités des entreprises compétent (CCI pour les activités commerciales, Chambre des Métiers pour les activités artisanales). Cette carte est valable 4 ans. Pour le démarrage, un certificat provisoire, valable 1 mois, peut être délivré par le CFE.

Sont exclus de la réglementation du commerce ambulant (Code de commerce article R123-208-1) :

  • les agents commerciaux
  • les vendeurs-colporteurs de presse
  • les taxis et personnes dont les activités se limitent au transport de personnes ou de marchandises
  • les personnes effectuant des opérations de démarchage réglementées par des textes particuliers notamment : VRP, démarchage bancaire et financier, vendeurs à domicile indépendants VDI tels que définis par les articles L135-1 et suivants du Code de commerce, les professionnels effectuant, à titre accessoire, dans une ou plusieurs communes limitrophes, des tournées de vente de leurs produits ou de prestations de services à partir d’établissements fixes.

Commerce ambulant et franchise ?

Le commerce ambulant, c’est-à-dire « sans boutique fixe », est peu développé en franchise, mais les lignes bougent depuis quelques années avec la multiplication de concepts « à domicile » dans divers secteurs. Quels sont ces secteurs ? Essentiellement, il s’agit de l’automobile, mais pas seulement !

L’ambulant dans l’automobile : L’itinérance dans le secteur de l’automobile est portée notamment par les enseignes de lavage écologique sans eau parmi lesquelles CosmétiCar, Auto Nettoyage, Ecolave, mais aussi des enseignes comme X'Treme color, spécialiste de la retouche de peinture à domicile, Best'Oil, le concept de garage mobile, Autosmart, spécialiste de la vente de produits d'entretien automobile ou Carbone Zéro, le premier réseau de décalaminage mobile.

L’ambulant dans l’habitat : Dans la majorité des cas, les courtiers en travaux sont itinérants. Ils ne disposent pas de boutique fixe et rayonnent dans une zone d’exclusivité élargie à leur commune d’habitation. Parmi ces acteurs itinérants de l’intermédiation l’on peut citer des enseignes comme Activ Travaux, Aximotravo, Jerenove.com, La Maison des travaux, illiCO travaux, Okedo, ou encore Workadvisor. S’ajoutent à ces réseaux le concept atypique de l’enseigne Cuisines Raison, le cuisiniste à domicile.

L’ambulant dans l’alimentaire : Dans l’alimentaire, si les boutiques fixes sont souvent la règle, quelques réseaux défendent un concept sans boutique comme les spécialistes de la distribution de produits d’alimentation pour les animaux (Husse, Kalina, Pet's Planet), mais aussi l’enseigne Winetailors, spécialiste de la vente de vin aux professionnels, ou encore Veli Hot-dog, le food-vélo !

A signaler également de réseau Affut Pro, spécialiste de l’affûtage à domicile, ou encore Stores de France et Repar'stores, les spécialistes du store.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top