Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Comment ouvrir une salle de sport en franchise en 10 étapes ?

De l’idée à l’ouverture, 10 étapes clés

Publié le , Franchise sport
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Le sport est un secteur porteur en France. Largement développé en franchise, chaque concept a ses atouts propres qu’il convient de bien cerner avant de se lancer. Découvrez, en 10 étapes, notre guide pour ouvrir une salle de sport.

Ouvrir une salle de fitnessLa pratique d’une activité sportive est de plus en plus plébiscitée par les Français. Selon des chiffres publiés l'an dernier par le Pôle interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations économiques (Pipame), près d’un Français sur deux (45%) fait du sport régulièrement dont près des trois quart (72%) au moins une fois par semaine et plus du quart (28%) au moins trois fois par semaine. Mieux encore : parmi les 55% de la population française déclarant ne pas faire d’activité sportive régulièrement, près de 15% (soit 8% au total) déclarent vouloir débuter une activité sportive dans les mois à venir. Parmi ces futurs nouveaux sportifs, les femmes occupent une proportion importante (64 % de cette population).

Pourquoi un tel engouement pour le sport ? Selon les chiffres du PIPAME, près de 70 % des répondants indiquent pratiquer pour être en bonne santé, pour entretenir leur physique (61%) et pour améliorer leur bien-être (détente/lutte contre le stress 60%, plaisir/passion 41%). Le running (pratiqué par près d’un sportif sur deux), le cyclisme, la danse/fitness, les sports de nage, les pratiques de force et sports de raquette concentrent le plus d’adeptes. Et pour pratiquer, les critères de sélection sont clairs : plus de la moitié des sportifs choisissent leur activité en fonction de la flexibilité de pratique qu’elle leur procure (horaires, cadre de pratique, etc.) et de la compatibilité avec leur mode de vie. Face à ces grandes tendances, de nombreux réseaux de franchise proposent des concepts adaptés et l’offre ne cesse de croître (concepts low-cost, orientés sports de combat, orientés bien-être, amincissement, etc.).

Ces quelques chiffres pour démontrer que si effectivement le secteur est porteur, la concurrence y est de plus en plus intense. Pour se lancer en franchise, mieux vaut donc peaufiner son projet ! D’autant que l'investissement global est assez salé (entre 100.000 et plus de 600 000€).

Il est bon ici de rappeler que la création d’une salle de sport ne nécessite pas de diplôme particulier, mais le personnel embauché doit justifier de diplômes délivrés par le Ministère de la jeunesse et des sports. La liste de ces diplômes est présentée en annexe de l'arrêté du 16 décembre 2004. Ex. : diplôme d'Etat spécialisé type brevet d'état d'éducateurs sportifs spécialisés ou STAPS.

Voici donc les 10 étapes pour ouvrir une salle de sport en franchise.

Étape 1 : Définir son projet

Faire le choix de créer une entreprise n’est pas anodin. En contrepartie d’une satisfaction personnelle évidente, le rythme de vie change, le temps consacré à la famille manque, les responsabilités et les risques augmentent. Avant de savoir si oui ou non vous êtes prêt à tous ces sacrifices, vous devez en premier lieu tester votre motivation... et obtenir le soutien de vos proches. Une fois ce chemin de vie tracé, vous allez devoir définir plus précisément votre projet. Quel type de salle de sport souhaitez-vous créer ? Une grande, une petite ? Dans quel but et avec quels moyens ? Où ?

Étape 2 : Étudier le marché

L’étude de marché est une étape importante à ne pas négliger. Elle doit vous permettre de mieux connaître les grandes tendances et les acteurs de votre marché, de vérifier l’opportunité de vous lancer, d’esquisser les premières hypothèses de chiffre d’affaires. Plus impressionnante qu’il n’y paraît, l’étude de marché consiste essentiellement à ouvrir ses yeux et ses oreilles pour tâter le pouls de votre projet. Au cours de cette étape, vous allez devoir répondre à de nombreuses questions parmi lesquelles : Quelles sont les grandes tendances du marché ? Qui sont les clients potentiels ? Quels sont leurs besoins ? Comment choisissent-ils leur salle de sport ? Qui sont les concurrents ? Où sont-ils ? Que proposent-ils et à quels prix ? Quel est l’environnement réglementaire de mon marché ? Quelles sont les opportunités et les menaces éventuelles ? Votre projet apporte-t-il un « plus » par rapport à la concurrence ?

Étape 3 : Comparer les enseignes / choisir son franchiseur

En parallèle de votre étude de marché, vous pouvez commencer à recenser les enseignes qui correspondraient le mieux à un développement en franchise de votre projet. Dans cette étape, le plus simple est de procéder par élimination selon la bonne vieille technique de l’entonnoir. Laissez de côté les concepts qui ne rentrent pas dans votre budget et ceux qui ont déjà un représentant dans votre agglomération. Puis écrémez encore en éliminant les concepts qui ne collent pas exactement avec votre vision de la salle de sport idéale. A l’issue de ce premier grand tri, il ne devrait vous rester qu’une poignée de concepts que vous pourrez étudier plus en profondeur. Pour mieux comparer, faites une fiche par réseau avec les principaux éléments qui ont de l’importance : formation initiale et formation continue, consistance du savoir-faire, droit d’entrée, investissement global, apport personnel, rentabilité à 2 ans, besoins en personnel, taille du réseau, réputation, renommée de la marque, etc. Sur la base de ces fiches, demandez une documentation au réseau pour en savoir plus et rendez-vous aux journées de rencontre régulièrement organisées par les réseaux pour mieux sentir l’ambiance, appréhender le discours, etc. Prenez ensuite le temps d’aller visiter quelques salles de sport franchisées présentant les mêmes caractéristiques de taille et d’environnement que votre futur projet. En croisant tous les éléments récoltés de façon formelle et informelle, vous devrez être en mesure de choisir le franchiseur correspondant à vos envies, votre budget, votre façon de voir le sport et votre stratégie.

Étape 4 : Créer un business plan

Votre franchiseur choisi, il est temps de passer à la création de votre business plan. En quoi consiste cette étape ? A poser les éléments chiffrés qui vous serviront de guide pour gérer votre plan de financement, le lancement de l’activité et sa pérennisation. Plusieurs hypothèses (haute, médiane, basse) sont à échafauder. En fonction de vos dépenses prévisionnelles, vous aurez un aperçu du CA minimum à rentrer chaque année pour commencer à faire des bénéfices (point mort).

Parmi les dépenses à prévoir, on peut citer notamment :

  • les frais d'immatriculation, actes notariés et honoraires
  • les droits de bail, pas de porte et loyers
  • les investissements matériels (équipement de la salle de sport)
  • les frais de personnel
  • le budget communication / promotionnel
  • les frais d’assurance

Attention : Le franchiseur ne peut être tenu responsable de votre business plan. Pour limiter les risques, rassurer les banques et obtenir votre financement, votre business plan ne doit pas être trop optimiste.

Étape 5 : Financer sa création

Une fois le business plan bouclé, il est temps de passer au montage du plan de financement de votre salle de sport. A l’apport personnel constitué par de l’épargne personnelle, aide d’Etat de type Arce, prêt d’honneur, Love money, viennent s’ajouter le plus souvent un prêt bancaire ainsi que des prêts en leasing pour l’achat du matériel.

Étape 6 : Trouver un local

Parallèlement au montage du plan de financement, vous pouvez commencer à prospecter pour trouver votre local. Selon le concept, les salles de sport sont de plus ou moins grandes capacités (de 500 à plus de 1000m²). De même, le concept dicte souvent la localisation la plus propice à la réussite (périphérie, sortie d’agglomération, plus rarement en centre-ville). Le local doit également répondre à certaines normes d’accessibilité (ERP) puisqu’il a vocation à accueillir du public. Les salles de sport accueillant moins de 200 personnes sont des ERP de 5e catégorie de type X (Établissements sportifs couverts). Les normes de sécurité doivent être respectées (double issue, électricité aux normes, accès handicapés, parkings handicapés, etc.).

Si des travaux d’importance sont nécessaires pour rendre la salle conforme à la loi et à vos besoins, vous devrez déposer un permis de construire, ce qui peut rallonger le délai d’ouverture. Dans ce cas, le mieux est évidemment d’anticiper !

Étape 7 : Choisir un statut

La création d’une salle de sport est le plus souvent associée à la création d’une société. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’investissement est conséquent et les banques préfèrent prêter à des sociétés plutôt qu’à une entreprise individuelle. La société créée peut être une SARL, une SAS, ou encore une SA. Le choix du statut dépend de la situation personnelle du créateur en termes de patrimoine, de situation maritale, etc.

Étape 8 : Aménager son local

Comme nous l’avons vu plus haut, l’aménagement d’une salle de sport répond à des normes d’hygiène et de sécurité, ainsi qu’à des normes d’accessibilités. Le matériel nécessaire à la pratique du sport (tapis de course, vélos, steppeurs, machines de musculation, etc.) doit être accessible et agréable à utiliser tout en optimisant l’espace. Les salles de cours collectifs doivent également être accueillantes, chauffées l’hiver et suffisamment ventilées/climatisées l’été. L’aménagement d’un bloc sanitaire complet comprenant WC et douches et d’un vestiaire pour chaque sexe est un minimum. Le choix des machines est souvent dicté par les programmes d’entraînement mis au point par le franchiseur en fonction d’offres précises.

Étape 9 : Déclarer l’activité

L’ouverture d’une salle de sport nécessite de respecter certaines règles édictées par le Code du Sport.

Parmi ces obligations, on peut citer :

Livre II, Chapitre II concernant l’Enseignement du sport contre rémunération les sections :

1 : Obligation de qualification (Articles L212-1 à L212-8)

2 : Obligation d'honorabilité (Articles L212-9 à L212-10)

3 : Obligation de déclaration d'activité (Articles L212-11 à L212-12)

4 : Police des activités d'enseignement (Articles L212-13 à L212-14)

En pratique, deux mois avant l’ouverture d’une salle de sport, une déclaration doit être déposée auprès de la Direction régionale et départementale de la Jeunesse et des Sports (DRJS/DDJS), précisant notamment l'identité des personnes qui enseigneront et les diplômes dont elles sont titulaires. L’attestation de déclaration vous sera demandée par le CFE lors du dépôt du dossier de demande d'immatriculation de l'entreprise. A cela s’ajoute (Article L312-2 du code du sport), l’obligation faite à tout propriétaire d’un équipement sportif de déclarer à l’administration son équipement en vue de l’établissement d’un recensement des équipements. Cette déclaration se fait en Préfecture du département dans lequel cet équipement est implanté, dans un délai de trois mois à compter de sa mise en service. L’exploitant est également tenu de s’assurer de la qualité du matériel mis à disposition, et d’en assurer correctement l’entretien et la maintenance.

Étape 10 : Se lancer

Une fois l’entreprise créée, les aménagements réalisés, les déclarations enregistrées, il n’y a plus qu’à ouvrir les portes de votre établissement en accompagnant cette ouverture d’une action promotionnelle d’envergure.

 

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Les qualités d’une coiffeuse ou d’un coiffeur

Article publié le 19/07/2019

La franchise dans la cosmétique

Article publié le 17/07/2019

Franchise alimentaire en 2019 : zoom sur un marché qui grimpe

Article publié le 15/07/2019

Les perspectives du marché meubles et décoration

Article publié le 10/07/2019

Les franchises Loisirs&Culture : évolutions du marché

Article publié le 09/07/2019

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !