logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Conjoncture commerce : un début 2011 favorable selon l'Insee

Publié le

Selon les résultats de l'enquête mensuelle de conjoncture dans le commerce de détail et le commerce et la réparation automobile publiés par l'Insee le 21 janvier 2011, les chefs d'entreprise penchent pour une conjoncture favorable en ce début d'année. « L'indicateur synthétique du climat des affaires se stabilise au-dessus de sa moyenne de longue durée » confirme l'Insee.

D’après les chefs d’entreprise, l’activité de ces derniers mois est demeurée à un niveau supérieur à sa moyenne de long terme. Mais tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. Ainsi, si l'activité a légèrement fléchi dans le commerce de détail, elle a continué de se renforcer dans l’automobile. Pour les prochains mois, « les prévisions enregistrent des signaux opposés : progrès modéré pour les intentions de commandes mais repli pour les ventes prévues et les perspectives générales d’activité »
Face à ce climat contrasté, « le rythme des créations d’emploi a encore ralenti sur le passé mais se stabiliserait dans le futur au regard des prévisions d’emploi. » Globalement, les chefs d’entreprise ont été un peu plus nombreux qu'en décembre 2010 à signaler des hausses de prix. « Cette tendance s’accélèrerait au cours des prochains mois. »

Dans le commerce de détail : une embellie temporaire

D’après les détaillants interrogés par l'Insee, « l’activité a un peu fléchi ces derniers mois, essentiellement dans le commerce généraliste. » Pour les prochains mois, l'Insee table sur la poursuite d'un ralentissement modéré « au vu des perspectives de ventes et des intentions de commandes. » Dans le commerce spécialisé, l'Insee note un renforcement de l’activité passée « mais cette tendance ne se prolongerait pas, comme l’indiquent les ventes prévues et les intentions de commandes. »

Les secteurs les plus atones sont ceux de l’équipement du logement. L’aménagement de l’habitat (quincaillerie-bricolage) reste quant à lui bien orienté. De manière générale, les prix pourraient bien repartir à la hausse dans les prochains mois.

Dans le commerce et la réparation auto : moral au beau fixe

D’après les commerçants automobiles interrogés par l'Insee, « les ventes passées se sont renforcées pour le quatrième mois consécutif. L’indicateur correspondant n’a jamais été aussi haut depuis le début de l’interrogation, en 2003. » La fin de la prime à la casse en décembre dernier explique sans doute cela... cependant note l'Insee « cette hausse s’interromprait au vu du fléchissement des perspectives de ventes et des intentions de commandes. » La baisse des prix constatée depuis plusieurs mois pourrait bien se poursuivre.

Dominique, TOUTE LA FRANCHISE©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top